Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 10:30

  LUTTE DE CLASSE: ROUE DE L'HISTOIRE

 

9-KEPADOSSIER SRI 20.06.2011. "LA LUTTE DE CLASSE: ROUE DE L'HISTOIRE"

1-(EUSKAL HERRIA ET ITALIE).19 juin 1981-2011. Hommage au Camarade KEPA du PCE(r) mort en grève de la Faim collective (Comités pour un SRI)

2-(ÉTAT ESPAGNOL) Ils châtient Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r) pour utiliser le téléphone afin de réciter un poème (19.06.2011. Comité SRI Solidariedade de Galice)

3-(ÉTAT ESPAGNOL). Lettre et dessin d'Aurora Caetano Navarro, prisonnière politique du PCE(r)

4-(ASTURIES ET BARCELONA) Répression envers le PCPE (Parti Communistes des Peuples d'Espagne) en Asturies et à Barcelona (19.06.2011. Comités pour un SRI)

5-(VALENCIA) OPINION. "Assemblées du 15M: Maintenant je me sens préparé" (20.06.2011. Un lecteur. Valencia)

6-(INTERNATIONALISME). Mémoire Historique

7-(ÉTAT ESPAGNOL). Mémoire Historique: le RIF... (09.06.2011. Comités pour un SRI)

8-(KENIA). “Armée de la Liberté et de la Terre du Kenia” (01.06.2011. Comités pour un SRI)

 

Mémoire Historique du jour (20.06.2011):

-1956: La "Bataille d'Alger" commence.

-1981: Soulèvement populaire contre la misère à Casablanca (Maroc): 637 mort/es.

-1985: Grève Générale en Espagne.

-1990/1997: Massacres en Somalie, Liberia, Rwanda, Burundi, Sierra Leone, Congo, Zaire; victimes de la famine et abandon sanitaire au Sahel, Somalie et Ethiopíe. 4.000.000 mort/es.

Phrase du jour:

"Tu es comme ceux/celles qui se jettent au feu pour éviter de mourir noyé/es" Nazim HIKMET, poète communiste turc (1902-1963)

La phrase du 19.06.2011:

"Si quelqu'un ne sait pas s'adapter, s'il/elle n'est pas prêt/e à être dans la boue, il/elle n'est pas révolutionnaire mais un/e charlatan; car on ne choisit pas un chemin parce qu'il nous plaît mais parce que de nombreuses fois il n'y en a pas d'autre." LÉNINE

La phrase du 17.06.2011):

"Maudit/es démocrates qui assassinez, torturez et séquestrez au nom de la Paix pourrie des cimetières"

(Peinte dans un w.c. D'un bar d'Usera)

 

19-KEPA1-(EUSKAL HERRIA). 19 juin 1981-2011. Hommage au Camarade KEPA du PCE(r) mort en grève de la Faim collective (Comités pour un SRI)

-19.06.1981: Juan José CRESPO GALENDE, militant du PCE(r) et habitant de Las Karreras (Bizkaia), meurt après 90 jours de grève de la faim contre la politique d'extermination des presxs politiques. À Madrid, transféré depuis la prison d'Herrera de la Mancha dans un hôpital "Kepa” meurt à l'âge de 28 ans. Le livre: "Combatiente contra la injusticia, herri baten urguilua” (Combattant contre l'Injustice, Honneur d'un peuple) a été édité lors du 25ème anniversaire de son décès, en 2006. Durant ses funérailles, de nombreuses personnes ont été détenu/es au cours de manifestations de protestation: 3 à Bilbo, 3 à la Margen Izquierda (Bilbo), 2 en Gipuzkoa.

-17, 18 et 19 Juin 2011:Banderoles, affiches et actes populaires en Euskal Herria pour le 30èmeanniversaire de la mort de Kepa CRESPO GALENDE, militant du PCE(r) prisonnier en grève de la faim. Du 14 au 19 juin à Rome, plusieurs actes pour exiger la liberté d'Arenas.

Voir l'article. <http://sribaiona.over-blog.com/article-19-juin-1981-2011-omenaldi-hommage-au-camarade-kepa-du-pce-r-77069051.html>

Et voir l'album. <http://sribaiona.over-blog.com/album-1893509.html>

Version originale (en castillan).<http://www.presos.org.es/ARCHIVOS/caidos.php?idc=0041>

 

2-Ils châtient Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r) pour utiliser le téléphone afin de réciter un poème (19.06.2011. Comité SRI Solidariedade de Galice)

-Voirl'article: <http://sribaiona.over-blog.com/article-19-06-2011-repression-contre-paco-cela-seoane-pce-r-pour-un-poeme-de-resistance-77357791.html>

-Pour écouter Paco CELA réciter téléphoniquement le poème à cause duquel les Institutions Pénitentiaires l'ont châtié:

<http://www.goear.com/listen/db89b2a/poema-a-los-caidos-paco-cela-seoane>

 

3-Lettre et dessin d'Aurora Caetano Navarro, prisonnière politique du PCE(r) (20.06.2011. Comités pour un SRI)

-Voir l'article:

<http://sribaiona.over-blog.com/article-20-06-2011-carte-postale-d-aurora-caetano-navarro-pce-r-77357073.html>

 

4-Répression contre le PCPE (Parti Communiste des Peuples d'Espagne) en Asturies et à Barcelona (19.06.2011. Comités pour un SRI)

"En Asturies, cette semaine, 3 militant/es du PCPE ont été detenu/es. L'un d'entre eux: José IVAN FERNANDEZ est membre du Comité Central du PCPE et avec Vanesa RODRIGUEZ, ils étaient tout les deux au siège du PCPE à Candás et le troisième: Sergio NAVES s'est présenté à la Police. Trois réprimé/es politiques qui s'ajoutent à la déjà très longue liste existante. La manoeuvre policière a lancé une accusation de "terrorisme" contre ces membres du PCPE accusé/es d'avoir lancé des coctails molotov contre des distributeurs bancaires lors d'une protestation pro-DURO FELGUERA [Multinationale dont le siège est à Oviedo, en Asturies spécialisée dans le secteur de l'énergie dont la pétrochimie] le 15 janvier 2011, dans une localité des Asturies.

Les militant/es détenu/es ont été mis à la disposition du Tribunal espagnol de l'Audiencia Nacional. Là, le Juge les a laissé en liberté avec des charges judiciaires et adressé vers le Tribunal d'Instruction de l'Audiencia Provincial à Langreo (Asturies). Il ne voit pas de «délits terroristes sinon desdommages».Ce n'est pas un hasard si ces détentions se produisent dans les deux conseils municipaux où le PCPE des Asturies a obtenu une représentation lors des dernières élections municipales dans les conseils municipaux de Carreño, tout juste après une quinzaine de jours. "Au cas où...". De plus, nous rappelons qu'un autre Procès-Farce est en attente contre 3 autres militants du PCPE et des CJC ("Colectivos de Jóvenes Comunistas": Collectifs de Jeunesses Communistes): il aura lieu le 1erdécembre 2011 prochain à Barcelona.

Les Comités pour un SRI, nous soutenons ces dénonciations et nous faisons appel à participer aux mobilisations qui s'organisent en solidarité avec les compagne/ons détenu/es et en dénonciation de la Guerre Sale des Appareils de l'État. Pour l'instant, il y a eu des mobilisations en Asturies, Logroño, Barcelona, Bilbo, Zaragoza, Torrelavega, Alicante, Madrid...

Notre solidarité totale et l'offre de notre soutien dans la mesure de nos humbles forces...

LA SOLIDARITÉ, c'est montrer de l'empathie pour les proches, l'éprouver seulement pour les sien/nes, c'est du corporatisme."

 

5-OPINION: "Assemblées du 15M: Maintenant je me sens préparé" (20.06.2011. Un lecteur. Valencia)

"L'État espagnol continue d'être une réalité administrative, un Régime fasciste, un gestionnaire des monopoles financiers: cela est une réalité qui ne surprendra personne avec un jugement sain. Quand je vais aux assemblées du 15M dans les localités où les habitant/es se rapprochent pour exprimer librement leurs inquiétudes, leurs intérêts, leurs problèmes, leurs apports comme celui d'améliorer les choses, je m'identifie à tous/tes parce que cela fait partie de mes inquiétudes et j'apprend à entrer en relation avec les gens, à respecter l'opinion de chacun/e aussi valable que la mienne, et je me rend compte que je progresse dans mes connaissances parce que chaque jour est une bouffée d'air frais, plus souple, plus ample et efficace. J'apprend comment se développe une assemblée, à respecter les tours, à écouter en silence et à prendre la parole quand c'est mon tour. J'hallucine quand j'entends des protestations qui ne me seraient jamais passées par la tête.

Je me forme comme citoyen et comme personne. Je travaille dans les commissions et l'esprit d'équipe m'apporte plus que toute ma seule raison. Je veux dire que je me sens préparé pour de nouvelles tâches, de nouveaux objectifs, j'ai appris à parler en public, ah!ah!ah!ah!.

Maintenant je me sens fort pour parler de Révolution, en 4 jours, j'ai avancé plus que dans des décennies de charlatanerie gauchiste parlementaire. Maintenant, je suis préparé pour parler dans un Asemblée constituée véritablement démocratique, maintenant je suis préparé pour parler de Révolution, maintenant je me sens fort pour diriger tout mon regard vers le Chateau de Cartes à jouer qu'est l'État des Monopoles, véritables gestionnaires du Capital. Il nous reste beaucoup de batailles à parcourir, beaucoup de Fronts dans lesquels lutter, soyons attentif/ves et prudent/es, ne nous précipitons pas, soyons astucieux/euses et prenons en compte tout les Fronts ouverts, aussi bien les violents que les pacifiques, tous et chacun d'entre eux. Ne les jugeons pas par les sensations et les apparences, sinon par la connaissance scientifique. Nous aurons plus de force, plus de connaissance et plus de perspective d'Organisation conséquente."

6-AFRIQUE 

 

 

 

 

 

 

 

 

5-(INTERNATIONALISME). Mémoire Historique des Luttes

-Page de "AHAZTUAK–LES OUBLIÉ/ES 1936–1977": <http://ahaztuak1936-1977.blogspot.com/>

-AFRIQUE. Rien ne nous surprend déjà plus: <http://www.youtube.com/watch?v=pj0Y41La43Y>


 

-EUSKAL HERRIA. -Prisonnier/ères Politiques Basques:

Vídéo de dénonciation de la situation répressive et appel aux affiches chaque dernier vendredi du mois (ETXERAT d'Araba, collectif des familles et proches des presxs politiques basques).

  <http://www.youtube.com/watch?v=YMpScs_XsMc>

 

2a-OTAN=FASCISME6-(ÉTAT ESPAGNOL). Mémoire Historique: le RIF... (09.06.2011. Comités pour un SRI)

"Le 9 juin 1909, une Insurrection populaire et armée commence dans le Rif marocain. Immédiatement, le Gouvernement espagnol appelle les files des réservistes pour les envoyer là-bas. Deux jours après, les socialistes remplissent le meeting à Madrid contre la Guerre. Le 18 juillet 1909, à Barcelone, des centaines d'ouvrier/ères s'afrontent aux forces répressives pour empêcher que le "Batallón Cazadores Reus" (Bataillon de Chasseurs de Reus) embarque jusqu'au Maroc. Le 26 juillet 1909, la Semaine Tragique commence sous la forme d'une Grève Insurrectionnelle à Barcelone, Sabadell et d'autres agglomérations industrielles et le 28 juillet 1909, l'État d'Exception est décrété dans tout l'État espagnol. Le Parti Radical de LERROUX profite de la rage du peuple contre l'Église et il incite à brûler des églises et des couvents. La Répression se déchaîne.

La Semaine Tragique se termine le 1eraoût 1909 avec des centaines d'ouvrier/ères mort/es, des Jugements expéditifs, des condamnations à mort et la prison à perpétuité. Le 4 août 1909: les exécutions par fusillade commencent par l'assassinat d'un ouvrier barcelonais: José MARIA BARO et l'ordre est donné de fermer 34 centres culturels ouvriers dans tout Barcelone. En réponse, au mois de septembre 1909, la "Conjunción Republicano-Socialista" (Conjonction Républicano-Socialiste) se forme. Le 13 octobre 1909: ils fusillent Francesc FERRER i GUARDIA un ferme défenseur de l'exclusion de la religion dans l'enseignement. Le jour suivant, à Paris, Londres, Rome et 7 autres villes européennes de grandes manifestations sont célébrées contre la fusillade, contre MAURA et contre la Monarchie qui l'a exécuté. Les Gouvernements européens ont très très mal vu les choses car le 1ernovembre 1909: les députés français de Droite ont demandé la création d'une armée coloniale de 100.000 hommes noirs pour intervenir dans un conflit européen. Le 28 novembre 1909, à Madrid, la Maison du Peuple est inaugurée avec un insistant hommage à tout/es les compagne/ons catalan/nes. Il s'agissait évidemment d'un autre PSOE (Parti Socialiste Ouvrier Espagnol). Une autre leçon: les ouvrier/ères catalan/nes tournèrent le dos à l'opportuniste LERROUX et ils se tournèrent vers l'anarco-syndicalisme.

L'anecdote infâmante est donné par les dames de la Bourgeoisie qui le 18 juillet 1909, dans le port de Barcelone ont offert des cigarillos et des médailles aux soldats -par obligation- tous pauvres car les riches se libéraient de l'armée en payant un tribut métallique. Ces soldats jettèrent les médailles à la mer et des centaines d'ouvrier/ères qui étaient là pour les quitter en revendiquant commencèrent à crier à l'unisson: «Jetez les fusils ! À bas la Guerre ! Que les riches s'en aillent !» . L'étincelle a pris feu. Un avertissement pour les équipages."

Ils nous traînent jusqu'au Maroc pour tuer des frères.” Josep GRAÇIA ("Semana Trágica, poemario". (Semaine Tragique, recueil de poèmes) Barcelona, 1999)

 

7-(KENIA). “Armée de la Liberté et de la Terre du Kenia” (01.06.2011. Comités pour un SRI)5-Armée de Libération de la Terre du KENIA

"-Ils/elles ont été désigné/es de façon burlesque comme les "Mau Mau" par la machine de propagande britannique dans une tentative de représenter ces Combattant/es pour la Liberté comme un culte tribal primitif et anti-blanc.

-1,5 million de Kikuyus et d'autres groupes ont fait un serment d'Unité contre les colons blancs et leur Domination.

-90.000 kenian/nes furent exécuté/es, mutilé/es ou torturé/es, 160.000 dans des camps de détention colonialistes.

La barbarie coloniale de "l'homme blanc" au KENIA

L'Impérialisme tente de donner au monde l'impression que la barbarie s'est abattue sur le continent noir quand les blancs se sont retirés. Cependant, quatre anciens kenian/nes Combattant/es pour la Liberté "Mau Mau" exigent des réparations et ils/elle sont en train de forcer la Grande-Bretagne à reconnaître la sauvagerie des soldats et colons blancs: «La génération des africain/es qui a lutté contre le Colonialisme est en train de mourir sans la reconnaissance de leur Lutte et de leur souffrance aux mains du colonialisme raciste».

Début avril 2011, quatre anciens combattant/es kenian/nes ont comparu face au Tribunal Suprême de Londres pour accuser l'Angleterre de torture systématique durant le siège des dits "Mau Mau" et demander des indemnisations pour le traitement dont ils furent l'objet. L'un des hommes a été castré par les forces du Gouvernement colonial au Kenia. Menotté et maintenu contre le sol avec ses jambes ouvertes, ses parties génitales ont été seccionées par les officiers blancs. Ils l'ont ensuite laissé durant des jours sans attention médicale jusqu'à ce qu'il soit libéré par les rebelles kenian/nes. L'une des plaignant/es, une femme, a été soumise à des tortures sexuelles. Des soldats blancs lui ont inséré de façon répétée des bouteilles d'eau bouillantes dans son vagin. En plus de ces cas, des milliers de kenian/nes ont été mutilé/es, linché/es et suavegement assassiné/es par les britanniques au cours du 20ème siècle.

Des milliers d'autres furent soumis/es à des viols, des travaux forcés, de graves abus et des tortures en camp de détention. Ce fut une partie d'une politique délibérée du Gouvernement britannique colonial pour désarticuler une population civile qu'ils se représentaient comme des «babouins», des «barbares»et «terroristes»et qu'il voyait comme une menace à l'Ordre Colonial en Afrique Orientale.

Le nom adéquat pour les Forces de Libération qui ont lutté contre le Colonialisme britannique et l'appropriation des terres en Afrique Orientale était Armée de la Liberté et de la Terre du Kenia. Le Mouvement a été appelé de façon burlesque "Mau Mau" par la machinerie de propagande britannique dans une tentative de représenter ces Combattant/es Africain/es pour la Liberté comme un culte tribal primitif et antiblanc.

En réalité, le Mouvement a été une Unité de croyances, de serments et disciplines créés expréssement avec la proposition de renforcer la Lutte contre l'Impérialisme britannique, sa domination économique, politique et militaire et, en particulier, le christianisme.

La Terre était au centre de la dite révolte "Mau Mau" contre le Colonialisme britannique et non pas les croyances "tribales" africaines. L'invasion coloniale du Kenia central a commencé à la fin des années 1880. Elle s'est formalisée au travers de la conquête militaire particulièrement contre le groupe ethnique le plus important, les Kikuyu, en même temps que contre les Embu et les Meru. En 1903, le Gouvernement colonial britannique a envoyé des vagues de colons blancs depuis l'Afrique du Sud et l'Angleterre avec l'espérance de créer un autre «Pays pour l'homme blanc»au Kenia. Ils ont volé entre 60.000 et 1 million d'acres de terre en installant les blancs dans les régions les plus fertiles avec les climats les plus frais. Une aire qu'il ont finalement appelée les "Highlands Blanches" (en référence à l'Ecosse).

En 1920, quand le Kenia commencé à exister en tant que colonie, plus de 10.000 blancs s'étaient installés sur 25% du meilleur territoire du Kenia. En même temps, la population africaines, principalement les Kikuyus mais pas seulement, ont été poussé dans les réserves ou forcé à travailler comme des metayers. Dès lors, au travers des impositions du suffrage et du cheptel (*), les restrictions de mouvements au travers de l'expédition de Kipandesou de sauf-conduits et limitations à la production agricole, les africain/es se trouvaient systématiquement attrapé/es dans le Système colonial kenian raciste. Ajouté à cela le Pouvoir chaque fois plus grand des colons blancs et des missionnaires chrétien/nes: le Kenia était prêt pour une Révolution.

Bien que tout les groupes ethniques aient été affectés par l'expulsion de leurs terres et l'appropriation coloniale britannique, les Kikuyus en ont souffert d'une façon plus aigue. Ils n'ont pas pris à la légère le grand vol de terres. Quand, en 1943, le Gouvernement colonial a menacé un groupe de Kikuyus avec une nouvelle expulsion de leurs terres, ceux/celles-ci ont décidé d'agir. Leur Lutte a commencé avec une Résistance passive ouverte mais elle a rapidemment pris racine.2b-ONU

Des factions du Mouvement ont commencé des attaques armées de guerilla contre les propriétés des colons blancs et africains qui soutenaient le Régime britannique. Au moment culminant de la Révolte, on estime à 1,5 millions de Kikuyus et d'autres groupes kenians qui ont prêté serment d'Unité pour lutter contre les colons blancs et la Domination coloniale. On leur a répondu avec une Répression armée brutale. À la fin de 1952, le Gouvernement colonial de Kenia a déclaré un État d'Urgence. Le Gouvernement colonial a établi et imposé des chatiments collectifs, des couvre-feux, des schémas pour confisquer les propriétés africaines, la censure pour les publications, détentions sans jugement, contrôle des marchés africains, migrations forcées et détentions dans les camps de travail.

Fin 1954, il a été dit que la Révolte avait été mise en déroute militairement par l'armée britannique mais l'État d'urgence n'a été levé qu'en 1960. Durant les 6 années d'intervalle, la Lutte de la ALTK a continué tandis que le Gouvernement britannique établissait un État terroriste. L'assaut contre les Africain/es a continué au travers de la Campagne d'arrestations et de liquidation de la supposée Direction "Mau Mau" et les camps de détention, les prisons et les «localités d'urgence». Fondamentalement, les britanniques se sont concentrés pour forcer le peuple Kikuyu à renconcer à son serment d'Unité par les moyens les plus brutaux.

Selon la Commission des Droits Humains du Kenia quand le Gouvernement colonial a levé l'État d'Urgence: 90.000 kenian/nes avaient été exécuté/es, mutilé/es ou torturé/es tandis que 160.000 étaient maintenu/es dans des Camps de Détention. D'autres ont dit que ce nombre a été plus important. Il existe de nombreux documents sur le fait que les fonctionnaires coloniaux n'avaient aucun rival dans leur sauvagerie. Ils ont castré et abusé sexuellement, tué par la faim et mutilé les détenu/es pour les forcer à de supposés serments et à se confesser. Ils ont utilisé des électrochocs, des cigares et du feu, des bouteilles brisées, les canons d'armes à feux, des couteaux, des serpents, des bêtes et des oeufs bouillants mis dans le rectum des hommes et le vagin des femmes. L'assaut s'est achevé seulement lorsque la population Kikuyu a été décimée physiquement et brisée psychologiquement.

Sans l'ouverture de ce cas légal contre le Gouvernement britannique par les survivant/es, dont quatre kenian/nes, nous n'aurions rien su du trésor caché des Archives Coloniales Secrètes qui renseignent sur la nature systématique de leur torture des Africain/es. La génération des Africain/es qui a lutté contre le Colonialisme est en train de mourir sans la reconnaissance de leur Lutte et de leur souffrance aux mains du Colonialisme raciste. Dans le contexte actuel où les Africain/es sont désigné comme responsables de «Crimes contre l'Humanité», cela vaut la peine de rappeler le travail corrompu des européens en Afrique. Les demandes de réparations peuvent commencer avec quatres vieux/vieilles kenian/nes voyageant au coeur de l'Empire britannique mais l'Archive coloniale informe certainement contre les 75.000 héritier/ères et les Namaquas exterminé/es en Namibie par les colons Allemands ainsi que les Congolais/es, les Zambien/nes, les Zimbabween/nes et beaucoup d'autres victimes du Colonialisme européen. Nous ne devrions pas oublier leurs Luttes.

(*) Le "hut tax" était une taxe sur le métayage, un type d'impôt introduit par les colonialistes britanniques en Afrique que chaque foyer devait payer de façon variable en argent, travail, grain ou gain et qui bénéficiait aux Autorités Coloniales. Celles-ci récoltaient l'argent qui servait de soutien à la monnaie et pour étendre l'économie basée sur l'argent en aidant à une plus forte Exploitation et elles forcaient les africain/nes à travailler dans l'économie coloniale. Les foyers qui avaient vécu de l'élevage de bétail et menaçaient ainsi la richesse des Autorités Coloniales devaient désormas envoyer des membres de la famille travailler pour les colons afin de réussir à payer l'impôt. L'économie coloniale dépend du travail des africain/nes noir/es pour construire de nouvelles villes et voies ferrées et en Afrique du Sud pour travailler dans les mines."

------------***********-------------

Partager cet article

Repost 0
Published by sribaiona - dans LUTTE DE CLASSE
commenter cet article

commentaires

DYNAMIQUE DE BAIONA

jpg-SR BAIONA-okPLUS D'INFOS (cliquer)

SOLIDARITÉ PCE(r), GRAPO ET SRI!

 AMNISTIE TOTALE !!!

SANS CONDITIONS !

AMNISTIA TOTALE

2013 : ADRESSES

COLLECTIF DES PRESXS DU PCE(r), GRAPO ET SRI

(2013) PRESXS-adresses

ENCORE 1 PROCÈS-FARCE !!!

PROCES FARCE 13.09.2012 (arenas)-azkPROCES FARCE 13.09.2012 (victoria)-azkMADRID, LE 13 SEPT 2012 :

PITOYABLE TRAGI-COMÉDIE !!!

Audios du dernier Procès-Farce contre "Arenas" et Victoria Gómez. Il n'y a rien de mieux pour rompre la Guerre Sale déployée contre le PCE(r) qui tente de le relier au faux amalgame criminalisateur : PCE(r)-GRAPO... que d'écouter leurs propre paroles. Quand "Arenas" parle sur la politique la Juge l'interrompt et l'expulse. L'avocat de la Défense rompt avec des données tranchantes et sans appel les inventions mises dans les Dossiers judiciaires pour impliquer "Arenas" dans les GRAPO.

  NI OUBLI, NI PARDON !

ABELARDOLIBERTÉ POUR LE COLLECTIF

DES PRESXS POLITIQUES

DU PCE(r), DES GRAPO ET DU SRI

DONT LE CAMARADE ARENAS!

camarade ARENAS

République Populaire

CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRESXS MALADES

PRESXS MALADESPLUS D'INFOS (cliquer)

7 PRES@S DU COLLECTIF DES COMMUNISTES, ANTIFASCISTES ET SOLIDAIRES DU PCE(R), DES GRAPO ET DU SRI ONT DE GRAVES MALADIES INCURABLES ET ILS/ELLES SONT SÉQUESTRÉ/ES DE FACTO. NOUS EXIGEONS LEUR MISE EN LIBERTÉ IMMÉDIATE!

1-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE-azk

MONTRE  TA SOLIDARITÉ !

IMPRIME LA CARTE ET ENVOIE-LA !

COPIE-LA ET FAIS-LA CIRCULER !

1bis-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE

12-Enrike KUADRA ETXEANDIA-GRAPO

Enrique KUADRA ETXEANDIA, prisonnier politique des GRAPO. Né à Barakaldo (Bizkaia, Pays Basque) le 9 juin 1950. Militant des GRAPO et Historique militant du PCE(r), âgé de 62 ans. En prison 2 fois (22 ans au total). Sauvagement torturé. Mis une nouvelle fois en prison en 1995 : il est devenu gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Daroca (Zaragoza). Opéré d'un cancer à la prostate. Prisión de Daroca Ctra. Nombrevilla 50360 Daroca (Zaragoza)

1-Manuel PEREZ MARTINEZ-PCE(r)-fr

Manuel PÉREZ MARTÍNEZ, prisonnier politique du PCE(r). Né à Melilla le 1er novembre 1944. Secrétaire Général du PCE(r), âgé de 68 ans. En prison 3 fois (19 ans au total). Toujours en situation d'Isolement extrême. Mis une nouvelle fois en prison 2000 : il est devenu un malade chronique. Actuellement, il se trouve dans la Prison de Castellón II. Il souffre de graves problèmes occulaires, de cataractes, migraine chronique, de rhumes continuels qui le maintiennent prostré, d'une hernie du hiatus et de plusieurs maux associés. Prisión de C.P. Castellón II 12140 Albocasser 

11-MARIA JOSE BAÑOS-GRAPO-fr

María José BAÑOS ANDUJAR, prisonnière politique des GRAPO. Née dans le Sud-Est de l'État français le 11 novembre 1964. Militante des GRAPO âgée de 48 ans. 18 ans en prison. Mise en prison en 2002 : elle est devenue encore plus gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Valencia II. Foie dans un très mauvais état. VIH. Elle a besoin d'une déviation coronaire. Fortement médicalisée. Prisión de Picassent-Valencia II - a.c. 1002, 46225 PICASSENT (Valencia).

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)

Manuel ARANGO RIEGO, prisonnier politique du PCE(r). Né à Villaseca de Laciana (León) le 12 décembre 1948. Historique militant du PCE(r), âgé de 64 ans. Il a été plus de 20 ans en clandestinité après avoir été détenu et incarcéré à de nombreuses occasions et blessé par les tirs de la Police lors de l'une d'entre elles. Mis en prison une nouvelle fois en 2007 : il est devenu gravement malade. Il est actuellement dans la Prison de Zuera (Zagazoza). Dans cette prison, il manque de physiothérapeute et de plusieurs médicaments dont il a besoin. Il a une sciatique chronique qui l'oblige à marcher en étant aidé; arthrose générale; hépatite chronique avec perte de masse hépatique. Ulcère duodénal chronique car il a été emputé de l'intestin grêle. Hypermédicalisé. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza).

2-ISABEL APARICIO-PCE(r)-fr

Isabel APARICIO SÁNCHEZ, prisonnière politique du PCE(r). Née à Madrid le 2 février 1954. Militante du PCE(r), âgée de 58 ans. En prison 2 fois (9 ans au total). Incarcérée en 2007 : elle est devenue gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Zuera (Zaragoza). Arthrose générale, ostéoporose, hernies lombaires et discales, sinusite chronique, elle a besoin de plusieurs opérations. Récemment opérée de cataractes aux 2 yeux. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza). 

21-Paco CELA SOANE-PCE(r)Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r). Né à Verin (Ourense) le 29 octobre 1958. Militant du PCE(r), âgée de 56 ans. En prison depuis 26 ans, en 3 fois. Incarcéré en 2007: il est gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Picassent (Valencia). Diabète très problématique. Jusqu'en novembre 2010, il a eu besoin de 5 injections d'insuline par jour. Prisión de Picassent -Valencia II. ac 1002. 46225 PICASSENT (Valencia).

4-Résister c'est vaincre-fr3-adosB

HOMMAGES DÉC 2014

NI OUBLI,NI PARDON! 

xc-29 AOUT 2013 VIGO

BIOGRAPHIE (Lire) 

au-(05.12.1982)-JUAN MARTIN LUNA-PCE(r)NI OUBLI,NI PARDON!

ACTE DE SOLIDARITÉ

ÉLECTIONS BOURGEOISES :

BOYCOTT !!!

LA LUTTE EST DANS LA RUE PAS AU PARLEMENT-2

Lutte et organise-toi avec le SRI ! A l'école, université, usine, entreprise, quartier : partout tu peux Lutter pour abolir le Capitalisme et l'Exploitation de Classe en oeuvrant pour  LA RÉVOLUTION SOCIALISTE afin d'abolir définitivement toute Classe et Exploitation par LE COMMUNISME ! ET N'OUBLIE PAS LA SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES EN PRISON : DEDANS ET DEHORS FACE A LA RÉPRESSION   !

  

  PREKARIOEN GAUA

CONTRE L'EXPLOITATION

Pour l'Unité des prolétaires

jpeg-xuria-KARTELA 08.12.2012-azk

  SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2012

(à partir de 18h.  23bis Rue des Tonneliers. BAYONNE)

(plus d'infos) et Gadafiste Brothers

PHOTOS DE LA SOIRÉE

jpeg-IMP+WEB-rouge-AFFICHE NUIT DES PRECAIRES-BAIPRESOAK KALERA !

PRESOAK ETXERAT !

PRESOAK KALERA

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 (BAIONA)

(15h30. Place des Basques)

Manifestation pour la liberté

des prisonnier-ère-s politiques basques

  Aux personnes qui ont Lutté

et qui Luttent contre le Fascisme...

LUCHA ANTIFA

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012

(18h30. Place Louis XIV. ST-JEAN-DE-LUZ)

JOURNÉE INTERNATIONALE : NUIT DE CRISTAL

Rassemblement contre le Fascisme : sexisme,

discriminations et racisme... (plus d'infos)

(9 NOV) KRISTALL NACHT 1938-2012-azk

  ZYED ET BOUNA

NI OUBLI, NI PARDON !

Zyed et BounaLUTTE CONTRE LE NON-LIEU ! (plus d'infos)

 

 

presosenferGrève de la Faim de Solidarité avec Iosu 

Dans les États français et espagnol : plus de 250 prisonnier(ère)s politiques sont en Lutte ouverte avec des Grèves de la Faim, refus des conditions de détention, protestations...

Le prisonnier politique des GRAPO : Enrike Kuadra Etxeandia s’est mis en Grève de la Faim illimitée en Solidarité avec la Grève de la Faim de Iosu Uribetxeberria Bolinaga, un prisonnier politique basque gravement malade en phase terminale dans la prison de Daroca à Zaragoza. Une Grève de la Faim de Solidarité a aussi été commencée par les militants des GRAPO : Nacho Varela Gómez (prison de Puerto I) et Marcos Martín Ponce (prison de Morón de la Frontera, Sevilla). Les autres prisonnier(êre)s du Collectif des prisonnier(ère)s poltiques du PCE(r), GRAPO et SRI informé(e)s rejoignent aussi cette Grève...

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIER(ERE)S POLITIQUES !!!

Si l'Etat espagnol a concédé la "Liberté" conditionnelle à Iosu : celle-ci n'est toujours pas effective. En Italie et depuis le Secours Rouge International : des messages et des cartes de dénonciation de cette situation sont envoyées au Ministre de l'Intérieur  de l'État espagnol à Madrid.

Appel du Comité pour un SRI (Italie) : L'Etat espagnol laisse mourir en prison un prisonnier politique malade en phase terminale. Iosu Uribetxeberria Bolinaga est atteint d'un cancer maintenant en phase terminale. Selon les médecins de la prison elle-même, il ne dispose que d'une chance de 10% de vivre encore une autre année. Néanmoins, les "Autorités" refusent de lui concéder la Liberté et désormais 7 autres personnes de plus sont en prison car elles ont participé à une Marche de Solidarité pour Iosu lequel est incarcéré suite à l'accusation d'avoir tué un employé de la prison... Dans les Etats espagnols, français et turc : plus de 500 personnes sont en Grève de la Faim pour réclamer la liberté de ce prisonnier politique gravement malade. Le Collectif des prisonnier(ère)s politiques Antifascistes espagnol(e)s (1) souscrit à cette grève illimitée. Quiconque veut se solidariser avec Iosu peut envoyer une carte ou un télégramme au Ministre de l'Intérieur de l'État espagnol. Pour le texte il suffit de mettre : «NOUS EXIGEONS LA LIBERTÉ IMMÉDIATE DE Iosu Uribetxeberria Bolinaga» (N'oubliez de mettre la signature et le nom de l'expéditeur/trice !)" (1) PCE(r), GRAPO et SRI

IOSU ASKATULeçon de dessin. (Nizar Qabbani, poète syrien) Mon enfant pose en face de moi sa boîte de peintures et il me demande de lui dessiner un oiseau. Je trempe le pinceau dans la couleur grise et je dessine un carré avec des fermetures et des barreaux. Ses yeux se remplissent d’obscurité : “Mais... c’est une prison, papa ! Tu ne sais pas dessiner un oiseau ? Et je lui dis : “Mon enfant, pardonne-moi... J’ai oublié la forme des oiseaux.” Mon enfant pose alors en face de moi son carnet de dessin et il me demande de lui dessiner un épis de blé. Je prend la plume et je dessine une arme à feu. Mon enfant se moque de mon ignorance et il s’exclame : “Papa ! Tu ne connais pas la différence entre un épis de blé et une arme à feu ?“. Je lui dis : “Mon enfant, oui j’ai connu les formes des épis de blé, celle de la miche de pain, celle de la rose mais dans cette époque très dure que nous vivons actuellement les arbres de la forêt se sont unis à la Résistance pour Lutter.(…)”

Dessin d'AURORA(Juin 2012)(Juin 2012) Dessin d'Aurora Cayetano 

prisonnière politique du PCE(r) en Prison

  

  

(gorria)Résistance-1

(TOULOUSE) : PROCES-FARCE ! Face à la Répression de l'Etat français Solidarité avec le CREA (OKUPA) RÉSISTER C'EST VAINCRE ! (plus d'infos) SOLIDARITÉ !

21 JUIN 2012

JEUDI 21 JUIN 2012 (PARIS) (19H) RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON DE LA SANTÉ Concert de dénonciation contre la Terreur d'État Plus d'infos (cliquer)

 

lamine-diengmanifestation-lamine-dieng-2011-avenue-gambettaNI OUBLI ! NI PARDON ! lamIne dieng, Un ouvrier assassinÉ par la Police de l'État français MARCHE COMMÉMORATIVE À PARIS (14h) Samedi 16 Juin 2012 (Plus d'infos)

vérité et justice pour ali ziri-2NI OUBLI ! NI PARDON ! ALI ZIRI, Un ouvrier assassinÉ le 9 Juin 2009 par la Police de l'État français Rassemblement À Argenteuil (14h30) Samedi 9 Juin 2012 (Plus d'infos)

LIBERTÉ POUR DENIZ

VENDREDI 25 MAI 2012 (NUREMBERG, ALLEMAGNE)15H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CONTRE LE PROCES-FARCE DE DENIZ : UN ANTIFASCISTE (plus d'infos)

 

jpeg-A3 AFFICHE 19-20 MAI 2012-azk

OU SONT-ILS ? OU SONT-ELLES ? CONTRE LA TERREUR D'ETAT SEMAINE CONTRE LES DISPARITIONS POLITIQUES (17-31 MAI 2012)  

Organisée par l'ICAD-Section française PLUS D'INFOS (cliquer)

euskal presoak euskal herriraJEUDI 31 MAI 2012 (devant la mairie de BAIONA) Jour du Procès en appel à Paris (19 H) RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC JON KEPA PAROT prisonnier politique basque d'ETA PRIS EN OTAGE PAR L'ÉTAT FRANCAIS DEPUIS 23 ANS

jpeg-(09.05.1976) ULRIKE MEINHOFazkPlus d'infos (en cours rédaction)

IBAI ASKTATU-1

IBAI ASKTATU-2 IBAI ASKATU ! GUK ZUREKIN ! LIBERTÉ POUR IBAI PEÑA BALANZATEGUI ! ON EST AVEC TOI ! EUROAGINDUEI EZ !  Plus d'infos  et Lutte Antifasciste  (Originaire de Gasteiz et réfugié politique à Baiona.Transféré en Juin 2012 de la prison de Seysses dans l'État français à celle de Soto del Real dans l'État espagnol) Pour lui écrire : IBAI PEÑA BALANZATEGUI - MADRID-V SOTO DEL REAL CENTRO PENITENCIARIO - CARRETERA COMARCAL 611 - 28.791 SOTO DEL REAL (MADRID) ESPAÑA.

 

 

 

HOMMAGE A LA CAMARADE YASEMIN DU MLKP

Yasemin Yoldas-3

La "Camarade Yasemin" du MLKP est morte le 9 février 2012

en luttant contre l'Etat turc fasciste

pour la révolution socialiste et le Communisme

en Turquie et au Kurdistan

PLUS D'INFOS (cliquer)

HOMMAGE, GRÈVE DE LA FAIM ET DÉTENTION

SOLIDARITÉ AVEC MANUEL ARANGO RIEGO

PRISONNIER POLITIQUE DU PCE(r)

LE 19 OCTOBRE 2011

FIN DE LA PROTESTATION AVEC

GRÈVE DE LA FAIM

DEPUIS LE 16 SEPTEMBRE 2011

CONTRE LE DÉNI DE LA CONDITION DE PRISONNIER/ÈRE POLITIQUE ET DE MILITANCE

MIS EN OEUVRE PAR L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET L'ÉTAT ESPAGNOL

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)-castLA SOLIDARITÉ DE CLASSE EST NOTRE ARME ! ÉCRIS-LUI !

Prision de C.P. Madrid VI - Aranjuez

C.P. Madrid VI 28300 Aranjuez (Madrid)

02.10.11-im1(lettre interceptée)

  11 OCTOBRE 2011 (BAIONA). DIFFUSION DE 300 TRACTS SRI* À DES PROLÉTAIRES DURANT UNE MANIFESTATION NATIONALE DANS L'ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LA PRÉCARITÉ.

* En Solidarité avec la Grève de la Faim du Camarade Manuel Arango Riego, Prisonnier Politique du PCE(r) et pour rappeler l'existence de la Lutte dans les prisons du Collectif des presxs politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI.

BLOG(Manif 10oct2011)TRACT SRI-jpeg DÉTENTION ET MISE EN "LIBERTÉ" AVEC CHARGES

DE PABLO HASÉL, RAPPEUR DE 22 ANS 

LIBERTÉ POUR CE CAMARADE SOLIDAIRE ET COMBATIF!

pablo Liberté !LIBERTÉ IMMÉDIATE DE PABLO HASÉL !

Il est Communiste, les terroristes c'est vous.

SOLIDARITÉ AVEC PABLO HASÉL !

-COMMUNIQUÉ DE PABLO HASÉL

ET CAMPAGNE DE SOUTIEN

logo-radio-clash

RADIO CLASH DE LIMOGES

-Émission du 4 octobre 2011

-Émission du 11 octobre 2011

-Emission du 18 octobre 2011