Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 01:40

AVEC LA SOLIDARITÉ POUR DRAPEAU

Campagne antifasciste

en Iparralde1-MANIFA-ANTIFA-22.03.2014BAIONA

 

À l'initiative du collectif indépendant

des organisations antifascistes d'Iparralde

2-MANIFA-ANTIFA-22.03.2014BAIONA

NI OUBLI, NI PARDON !

CONSTRUISONS L'OFFENSIVE ANTIFASCISTE!

JOURNÉE ANTIFASCISTE DU SAMEDI 22 MARS 2014 (BAIONA ET KANBO)

Compte-rendu par L., une antifasciste communiste-ML en Iparralde.

Le samedi 22 mars 2014, à Baiona et Kanbo, une journée antifasciste contre l'impunité de la répression policière et de la Terreur d'État a été réalisée dans le cadre de la Campagne antifasciste unitaire en Iparralde: "Avec la solidarité pour drapeau: contre la répression sociale et politique du Capital" assumée et mise en oeuvre par le collectif indépendant des organisations antifascistes au Pays Basque Nord... coïncidant avec la proposition de journée d'action internationale contre le racisme et le fascisme lancée depuis la Grèce par Keerfa dans le cadre du Manifeste Antifasciste Européen (1) -une union d'organisations très réformistes- développé par la Plateforme Inoiz gehiago ez! (2) en Euskal Herria (un composite d'organisations réformistes, opportunistes et "light" composant avec la voie parlementaire et opérant dans la LéGALité des Constitutions bourgeoises en vigueur des États espagnol et français réactionnaires... mais pourquoi Sare Antifaxista est-il dans cet amalgame?).

 

Dans le contexte de la grande Farce politique des élections municipales dont le 1° tour des votes s'est réalisé le lendemain de cette journée antifasciste (résultat: taux d'abstention record en France 36,45% et montée du FN au service de la Réaction), l'absence du PCF traître et de leurs jeunesses communistes réformistes ont été remarquées une fois encore (leur absence se répète systématiquement à chaque manifestation locale de solidarité avec Georges Abdallah, prisonnier politique communiste révolutionnaire libanais des FARL pris en otage depuis 30 ans par l'État français). Mais aussi, on ne peut pas oublier la venue d'un nombre très réduit de militant-e-s de la Gauche Abertzale et de leurs jeunesses malgré la présence habituelle de quelques solidaires de toujours de ces organisations... Idem pour les trotskistes dont le NPA.

  PRISION DE BAIONA(22.03.14)(22 mars 2014, Prison de Baiona) Rassemblement de solidarité

contre l'impunité de la répression policière et de la Terreur d'État.

Des solidaires extérieurs à Iparralde sont venus avec leur banderole (à droite). Les noms des organisations qui y apparaissent ont été effacées pour cette diffusion car il s'agissait d'une manifestation unitaire antifasciste dans laquelle n'apparaissait aucun nom d'organisation.

4-PRISION DE BAIONA(22.03.14)(22 mars 2014, Rond-point devant la Prison de Baiona) Rassemblement de solidarité

 contre l'impunité de la répression policière et de la Terreur d'État.

11h-12h30. Rassemblement devant la prison

de Baiona

La journée s'est inaugurée devant la Prison de Baiona avec une manifestation de solidarité contre l'impunité des violences policières et de la Terreur de l'État français. Durant 1 heure, plus de 50 personnes antifascistes se sont rassemblées en criant des slogans tels que "Ni oubli, ni pardon!", "Vérité et Justice pour Lamine Dieng... assassiné par la police! Vérité et Justice pour Mamadou Maréga... assassiné par la Police! Vérité et Justice pour Bouna et Zyeb..." et "Assez! Assez d'impunité!".

 

La banderole unitaire annonçait la perspective de lutte commune: "Construisons l'offensive antifasciste !" tandis que des antifascistes solidaires venus de Pau et de l'État français portaient ensemble une banderole solidaire dénonçant les nervis du capitalisme et du patriarcat.

 

Une alerte locale contre l'Impunité des violences d'État a été réalisé avec le rappel du crime raciste commis par un militaire du 1°RPIMa de Baiona en septembre 1995 contre Driss Laaroussi, un ouvrier marocain de 56 ans battu à mort dans une rue de Baiona du seul fait d'être un maghrébin. Une marche d'hommage et de solidarité réunissant plus de 200 personnes de la ZUP de Baiona avait eu lieu le 2 octobre 1995 et ce quartier populaire s'était révoltée durant plusieurs jours...

 

Ce 28 juillet 2013, durant les fêtes de Baiona, un ouvrier togolais (42 ans) originaire de la région parisienne a été insulté et roué de coups par un groupe de 6 militaires du 1° RPIMa (3) dans leur Peña de la Citadelle; Yao-Ambroise Koglo a porté plainte contre X pour «violence en réunion» et il a eu une ITT (4) de 8 jours. Des viols et agressions sexuelles sont régulièrement perpétrés par des militaires du 1° RPIMa à Bayonne contre de jeunes hommes notamment.

 

En juillet 2003, au travers du cas d'1 jeune congolais torturé, de jeunes soldats suédois ont dénoncé l'usage systématique de la torture par des militaires français du 1°RPIMa de Bayonne sous le commandement du Colonel Rastouil, dans le cadre de l'Opération Artémis au Congo. Celui-ci a obtenu une promotion pour «ses bons et loyaux services pour l'État français». Après avoir été membre du service action de la DGSE (5), il est désormais membre du Centre des Hautes Etudes Militaires (CHEM). L'évêque fasciste de Baiona et membre de l'Opus Dei: Marc Aillet n'hésite pas à les glorifier: «(...) Nous est donnée ici l’occasion de saluer le professionnalisme et la force de caractère des militaires du 1° RPIMa, régiment d’élite dont notre cité peut être fière une fois de plus. Honneur à tous nos soldats qui, dans des circonstances difficiles et souvent avec peu de moyens, sont amenés à risquer leur vie loin de leur terre. Que saint Michel, patron des paras, les protège !». (Source. Diocèse de Bayonne).

 

Cette alerte a aussi signalé la réalité du silence quotidien sur les violences d'État via la Police et les RPIMa en Iparralde. Outre le fait de viser les révolutionnaires et militant-e-s basques de Gauche, ces violences visent aussi la classe prolétaire et en majorité, au faciès, la jeunesse dite "issue de l'immigration" dans les quartiers populaires ainsi que les Roms et les immigré-e-s de passage systématiquement contrôlé-e-s par la Police des Frontières dont beaucoup sont envoyé-e-s au Centre de Rétention de Hendaia (une prison spéciale pour les immigré-e-s hors de la communauté européenne).

 

Durant toute la manifestation, 3 fourgons de Police sont restés ostensiblement stationnés à quelques mètres de l'entrée de la prison de Baiona où se tenait notre rassemblement avant d'aller occuper un rond-point d'où nous étions plus visibles auprès de la population.

 

Le communiqué a été lu par une antifasciste et par Ramata Dieng, membre du Collectif Vies Volées et soeur de Lamine Dieng (25 ans) assassiné le 17 juin 2007 dans un fourgon de Police à Paris par contention et étouffement, en présence de 8 agents de la Police de l'État français dont 5 étaient agenouillés sur lui en exerçant ainsi une force de 300kg.

 

À l'initiative du Comité pour un SRI de Baiona et de Pixso, un entretien a été réalisé avec Ramata lors de cette journée antifasciste pour dénoncer ces faits et l'Impunité systématique face à ces crimes d'État. Il sera diffusé bientôt dans le cadre de la Campagne "Avec la solidarité pour drapeau..." (un grand merci au solidaire qui nous a permis de réaliser cet entretien dans sa librairie).6-ZUP BAIONA(22.03.14)

(22 mars 2014, ZUP de Baiona) Repas de solidarité partagé et vegan

Rencontre de Vies Volées avec des jeunes du quartier populaire.

5-ZUP BAIONA(22.03.14)

Photo de RASH ipeh

12h30-14h. Repas solidaire à la ZUP de Baiona

Une vingtaine d'antifascistes se sont rassemblées à la ZUP pour réaliser un repas partagé et vegan. Face au mauvais temps (pluie, froid et vent), nous avons pu nous abriter dans une entrée d'immeuble, à l'invitation de quelques habitants. Une banderole antifasciste de solidarité a été déployée sur l'immeuble.

 

Un petit groupe de jeunes du quartier populaire (tous ex-prisonniers) attendaient Ramata Dieng pour partager avec elle leur vécu et lutte face aux discriminations et violences quotidiennes de l'État français. Leurs témoignages sont unanimes sur le fait que dans le quartier: «Nous, les jeunes, sommes tou-te-s antiracistes, antifascistes et contre les bourgeois!».

 

DEHORS: les arrestations au faciès sont systématiques, dès la sortie du quartier populaire. Celui-ci est conçu lui aussi comme une prison, un espace contrôlé où la délation est suscitée et entretenue par les offices HLM, la municipalité et la Police pour diviser les habitant-e-s en "bons" et "mauvais"; ces derniers sont expulsés hors de leur logement. La réhabilitation récente de la grande barre de la ZUP avec la construction de la piscine et d'autres services de proximité permet à la ville de réaliser une opération financière juteuse : elle augmente les loyers de 75% et expulse les familles gênantes (les rebelles face au système social, les non-blancs éternellement qualifié-e-s "d'origine immigrée") dans d'autres quartiers populaires situés encore plus en marge de la ville.

 

DEDANS: en garde-à-vue et en prison aussi, les violences sont constantes et toujours "au faciès". La prison de Baiona est connue à la fois pour sa surpopulation carcérale, ses "suicides" et "tentatives de suicides" en grand nombre, mais aussi pour sa pratique -illégale- des fouilles intégrales... imposée jusqu'à 3 fois par jour. Les matons forment une "famille" locale qui intervient aussi dehors en surveillant les ex-prisonniers jusque dans leurs quartiers.

 

Face à l'impunité, un projet se construit pour réaliser une veille et alerte antifasciste locale coordonnée par des solidaires, des jeunes et familles antifascistes de la ZUP avec d'autres quartiers populaires de Baiona, en union avec le collectif Vies Volées au niveau de l'État français.

5-TESTIMONIOS(gaztexte kanbo22.03.14)(22 mars 2014, Gaztetxe de Kanbo) Témoignages-Débat

De gauche à droite: Skapel*, E One*, Ramata Dieng de Vies Volées et Akye*.

* rappeurs du groupe Première Ligne

16h-18h. Exposition antirépressive

et Témoignages-débat au Gaztetxe de Kanbo

L'exposition antirépressive s'est articulée de façon dialectique en 2 parties : "Violence de classe" avec un portrait de l'État français impérialiste et "Créer le pouvoir populaire". Une vidéo sera prochainement diffusée de celle-ci.

 

Après une très brève introduction réalisée par une antifasciste pour présenter la Campagne "Avec la solidarité pour drapeau..." et ses objectifs, Ramata Dieng du Collectif Vies Volées a inauguré la 1° partie des témoignages relative à l'impunité des violences policières et de la terreur d'État en abordant les circonstances du crime policier réalisé à l'encontre de son frère Lamine: le 17 juin 2007 ainsi que ceux d'autres personnes assassinées par la Police de l'État français. Les crimes policiers et militaires démontrent que l'État français impérialiste vise d'abord "au faciès" contre les prolétaires d'origine maghrébine, africaine, d'amérique latine ou asiatique et ensuite contre les prolétaires et révolutionnaires conséquent-e-s en lutte contre le Système capitaliste. Il le fait pour diviser la classe prolétaire et maintenir ses discriminations infâmes car il a très peur de l'union extrêmement dangereuse entre les exploité-e-s avec le fameux appel international: "Prolétaires du monde entier, unissez-vous!".

 

En 2° partie, le rappeur Skalpel du groupe Première Ligne est ensuite intervenu à propos du racisme systémique et de la domination de classe en insistant sur le fait que l'instauration de discriminations divise les humains entre eux sur la base de critères arbitraires en provoquant ainsi le surgissement de réalités et conditions sociales spécifiques. Du fait de ne pas être commune à tous, elles vont déterminer le contenu de certaines luttes. Il a longuement abordé le chauvinisme et le poids de l'Histoire et de la culture coloniale française jusqu'à aujourd'hui y compris parmi la classe ouvrière, les militant-e-s antisystème, les anarchistes et jusqu'à certains "communistes". La vidéo de ces témoignages et du débat sera diffusée bientôt. 

7-OMENALDI(kanbo22.03.14)(22 mars 2014, Gaztetxe de Kanbo) Hommage/omenaldi international

aux antifascistes tombé-e-s au combat

8-OMENALDI(kanbo22.03.14)

(22 mars 2014, Gaztetxe de Kanbo) Auresku dansé par 2 solidaires

en hommage international aux antifascistes tombé-e-s au combat

20h-. Hommage/Omenaldi antifasciste et concerts

"Ni oubli, ni pardon!". En ouverture des concerts, 2 solidaires ont dansé un auresku en hommage international à tou-te-s les antifascistes tombé-e-s au combat. La danse a eu lieu face à une banderole où apparaissaient les portraits du jeune libertaire Clément IBAI ASKATUMéric (18 ans) assassiné le 5 juin 2013 à Paris par un fasciste des JNR et du rappeur antifasciste grec Pavlos Fryssas (34 ans), assassiné le 17 septembre 2013 à Athènes par un néo-nazi du parti fasciste Aube Dorée. Était présent aussi parmi nous, dans nos mémoires et nos coeurs, le jeune antifasciste basque: Ibai Peña Balanzategui, très apprécié de tou-te-s pour son comportement militant exemplaire et respecteux des autres. Ce réfugié politique antifasciste à Baiona a été détenu puis extradié par l'État français dans l'État espagnol où il est toujours prisonnier politique depuis plus de 4 ans.


La soirée a été chaude avec les groupes : UNDEAD STRIPPERS (Horror-Glam-Punk/Baiona), BOOTBOYS (Oi! Core/Legutio), TOMMY GUN (‘We-hate-everybody’punkrock/Santurtzi), PREMIÈRE LIGNE (Rap Red & Black/Seine-Saint-Denis) et RUDY’S BACK (Sound anti-system/Angers) feat ROBERTO TORTUGA (Sound anti-system/Baiona).

Remerciements à toutes les personnes solidaires !

Construisons l'offensive antifasciste !

9-CONCIERTO(1°LIGNE22.03.14)

  (22 mars 2014, Gaztetxe de Kanbo) Concert de Première Ligne

Photo de VEGAN PB.

NOTES.

(1) Manifeste antifasciste européen : VOIR

(2) Plataforme Inoiz Gehiago ez! : Aralar, Alternatiba (Bildu, Amaiur, EH Bildu), Eusko Ekintza, Sare Antifaxista, Gazte Komunistak-Juventudes Comunistas, Ernai, Ikasle Ekintza, PCE-EPK, Ezker Anitza-Izquierda Unida, Basauriko Asanblada Antifaxista, Sortu, CCOO, Unanue Fundazioa, Eusko Lurra Fundazioa, Gorripidea, Gazte Abertzaleak, Zirikatzen, Antolaketan Salto, Boltxe Kolektiboa.

(3) 1° RPIMa à Baiona: Régiment de Parachutistes et d'Infanterie de Marine, forces spéciales de l'armée de l'État français (École française des escadrons de la mort)

(4) ITT : Interruption Temporaire de Travail.

(5) DGSE : Direction Générale de la Sécurité Extérieure.

 COMMUNIQUÉ

DU 22 MARS 2014 LIRE

Communiqué22.03.14CAMPAGNE ANTIFASCISTE LIRE

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DYNAMIQUE DE BAIONA

jpg-SR BAIONA-okPLUS D'INFOS (cliquer)

SOLIDARITÉ PCE(r), GRAPO ET SRI!

 AMNISTIE TOTALE !!!

SANS CONDITIONS !

AMNISTIA TOTALE

2013 : ADRESSES

COLLECTIF DES PRESXS DU PCE(r), GRAPO ET SRI

(2013) PRESXS-adresses

ENCORE 1 PROCÈS-FARCE !!!

PROCES FARCE 13.09.2012 (arenas)-azkPROCES FARCE 13.09.2012 (victoria)-azkMADRID, LE 13 SEPT 2012 :

PITOYABLE TRAGI-COMÉDIE !!!

Audios du dernier Procès-Farce contre "Arenas" et Victoria Gómez. Il n'y a rien de mieux pour rompre la Guerre Sale déployée contre le PCE(r) qui tente de le relier au faux amalgame criminalisateur : PCE(r)-GRAPO... que d'écouter leurs propre paroles. Quand "Arenas" parle sur la politique la Juge l'interrompt et l'expulse. L'avocat de la Défense rompt avec des données tranchantes et sans appel les inventions mises dans les Dossiers judiciaires pour impliquer "Arenas" dans les GRAPO.

  NI OUBLI, NI PARDON !

ABELARDOLIBERTÉ POUR LE COLLECTIF

DES PRESXS POLITIQUES

DU PCE(r), DES GRAPO ET DU SRI

DONT LE CAMARADE ARENAS!

camarade ARENAS

République Populaire

CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRESXS MALADES

PRESXS MALADESPLUS D'INFOS (cliquer)

7 PRES@S DU COLLECTIF DES COMMUNISTES, ANTIFASCISTES ET SOLIDAIRES DU PCE(R), DES GRAPO ET DU SRI ONT DE GRAVES MALADIES INCURABLES ET ILS/ELLES SONT SÉQUESTRÉ/ES DE FACTO. NOUS EXIGEONS LEUR MISE EN LIBERTÉ IMMÉDIATE!

1-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE-azk

MONTRE  TA SOLIDARITÉ !

IMPRIME LA CARTE ET ENVOIE-LA !

COPIE-LA ET FAIS-LA CIRCULER !

1bis-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE

12-Enrike KUADRA ETXEANDIA-GRAPO

Enrique KUADRA ETXEANDIA, prisonnier politique des GRAPO. Né à Barakaldo (Bizkaia, Pays Basque) le 9 juin 1950. Militant des GRAPO et Historique militant du PCE(r), âgé de 62 ans. En prison 2 fois (22 ans au total). Sauvagement torturé. Mis une nouvelle fois en prison en 1995 : il est devenu gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Daroca (Zaragoza). Opéré d'un cancer à la prostate. Prisión de Daroca Ctra. Nombrevilla 50360 Daroca (Zaragoza)

1-Manuel PEREZ MARTINEZ-PCE(r)-fr

Manuel PÉREZ MARTÍNEZ, prisonnier politique du PCE(r). Né à Melilla le 1er novembre 1944. Secrétaire Général du PCE(r), âgé de 68 ans. En prison 3 fois (19 ans au total). Toujours en situation d'Isolement extrême. Mis une nouvelle fois en prison 2000 : il est devenu un malade chronique. Actuellement, il se trouve dans la Prison de Castellón II. Il souffre de graves problèmes occulaires, de cataractes, migraine chronique, de rhumes continuels qui le maintiennent prostré, d'une hernie du hiatus et de plusieurs maux associés. Prisión de C.P. Castellón II 12140 Albocasser 

11-MARIA JOSE BAÑOS-GRAPO-fr

María José BAÑOS ANDUJAR, prisonnière politique des GRAPO. Née dans le Sud-Est de l'État français le 11 novembre 1964. Militante des GRAPO âgée de 48 ans. 18 ans en prison. Mise en prison en 2002 : elle est devenue encore plus gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Valencia II. Foie dans un très mauvais état. VIH. Elle a besoin d'une déviation coronaire. Fortement médicalisée. Prisión de Picassent-Valencia II - a.c. 1002, 46225 PICASSENT (Valencia).

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)

Manuel ARANGO RIEGO, prisonnier politique du PCE(r). Né à Villaseca de Laciana (León) le 12 décembre 1948. Historique militant du PCE(r), âgé de 64 ans. Il a été plus de 20 ans en clandestinité après avoir été détenu et incarcéré à de nombreuses occasions et blessé par les tirs de la Police lors de l'une d'entre elles. Mis en prison une nouvelle fois en 2007 : il est devenu gravement malade. Il est actuellement dans la Prison de Zuera (Zagazoza). Dans cette prison, il manque de physiothérapeute et de plusieurs médicaments dont il a besoin. Il a une sciatique chronique qui l'oblige à marcher en étant aidé; arthrose générale; hépatite chronique avec perte de masse hépatique. Ulcère duodénal chronique car il a été emputé de l'intestin grêle. Hypermédicalisé. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza).

2-ISABEL APARICIO-PCE(r)-fr

Isabel APARICIO SÁNCHEZ, prisonnière politique du PCE(r). Née à Madrid le 2 février 1954. Militante du PCE(r), âgée de 58 ans. En prison 2 fois (9 ans au total). Incarcérée en 2007 : elle est devenue gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Zuera (Zaragoza). Arthrose générale, ostéoporose, hernies lombaires et discales, sinusite chronique, elle a besoin de plusieurs opérations. Récemment opérée de cataractes aux 2 yeux. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza). 

21-Paco CELA SOANE-PCE(r)Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r). Né à Verin (Ourense) le 29 octobre 1958. Militant du PCE(r), âgée de 56 ans. En prison depuis 26 ans, en 3 fois. Incarcéré en 2007: il est gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Picassent (Valencia). Diabète très problématique. Jusqu'en novembre 2010, il a eu besoin de 5 injections d'insuline par jour. Prisión de Picassent -Valencia II. ac 1002. 46225 PICASSENT (Valencia).

4-Résister c'est vaincre-fr3-adosB

HOMMAGES DÉC 2014

NI OUBLI,NI PARDON! 

xc-29 AOUT 2013 VIGO

BIOGRAPHIE (Lire) 

au-(05.12.1982)-JUAN MARTIN LUNA-PCE(r)NI OUBLI,NI PARDON!

ACTE DE SOLIDARITÉ

ÉLECTIONS BOURGEOISES :

BOYCOTT !!!

LA LUTTE EST DANS LA RUE PAS AU PARLEMENT-2

Lutte et organise-toi avec le SRI ! A l'école, université, usine, entreprise, quartier : partout tu peux Lutter pour abolir le Capitalisme et l'Exploitation de Classe en oeuvrant pour  LA RÉVOLUTION SOCIALISTE afin d'abolir définitivement toute Classe et Exploitation par LE COMMUNISME ! ET N'OUBLIE PAS LA SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES EN PRISON : DEDANS ET DEHORS FACE A LA RÉPRESSION   !

  

  PREKARIOEN GAUA

CONTRE L'EXPLOITATION

Pour l'Unité des prolétaires

jpeg-xuria-KARTELA 08.12.2012-azk

  SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2012

(à partir de 18h.  23bis Rue des Tonneliers. BAYONNE)

(plus d'infos) et Gadafiste Brothers

PHOTOS DE LA SOIRÉE

jpeg-IMP+WEB-rouge-AFFICHE NUIT DES PRECAIRES-BAIPRESOAK KALERA !

PRESOAK ETXERAT !

PRESOAK KALERA

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 (BAIONA)

(15h30. Place des Basques)

Manifestation pour la liberté

des prisonnier-ère-s politiques basques

  Aux personnes qui ont Lutté

et qui Luttent contre le Fascisme...

LUCHA ANTIFA

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012

(18h30. Place Louis XIV. ST-JEAN-DE-LUZ)

JOURNÉE INTERNATIONALE : NUIT DE CRISTAL

Rassemblement contre le Fascisme : sexisme,

discriminations et racisme... (plus d'infos)

(9 NOV) KRISTALL NACHT 1938-2012-azk

  ZYED ET BOUNA

NI OUBLI, NI PARDON !

Zyed et BounaLUTTE CONTRE LE NON-LIEU ! (plus d'infos)

 

 

presosenferGrève de la Faim de Solidarité avec Iosu 

Dans les États français et espagnol : plus de 250 prisonnier(ère)s politiques sont en Lutte ouverte avec des Grèves de la Faim, refus des conditions de détention, protestations...

Le prisonnier politique des GRAPO : Enrike Kuadra Etxeandia s’est mis en Grève de la Faim illimitée en Solidarité avec la Grève de la Faim de Iosu Uribetxeberria Bolinaga, un prisonnier politique basque gravement malade en phase terminale dans la prison de Daroca à Zaragoza. Une Grève de la Faim de Solidarité a aussi été commencée par les militants des GRAPO : Nacho Varela Gómez (prison de Puerto I) et Marcos Martín Ponce (prison de Morón de la Frontera, Sevilla). Les autres prisonnier(êre)s du Collectif des prisonnier(ère)s poltiques du PCE(r), GRAPO et SRI informé(e)s rejoignent aussi cette Grève...

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIER(ERE)S POLITIQUES !!!

Si l'Etat espagnol a concédé la "Liberté" conditionnelle à Iosu : celle-ci n'est toujours pas effective. En Italie et depuis le Secours Rouge International : des messages et des cartes de dénonciation de cette situation sont envoyées au Ministre de l'Intérieur  de l'État espagnol à Madrid.

Appel du Comité pour un SRI (Italie) : L'Etat espagnol laisse mourir en prison un prisonnier politique malade en phase terminale. Iosu Uribetxeberria Bolinaga est atteint d'un cancer maintenant en phase terminale. Selon les médecins de la prison elle-même, il ne dispose que d'une chance de 10% de vivre encore une autre année. Néanmoins, les "Autorités" refusent de lui concéder la Liberté et désormais 7 autres personnes de plus sont en prison car elles ont participé à une Marche de Solidarité pour Iosu lequel est incarcéré suite à l'accusation d'avoir tué un employé de la prison... Dans les Etats espagnols, français et turc : plus de 500 personnes sont en Grève de la Faim pour réclamer la liberté de ce prisonnier politique gravement malade. Le Collectif des prisonnier(ère)s politiques Antifascistes espagnol(e)s (1) souscrit à cette grève illimitée. Quiconque veut se solidariser avec Iosu peut envoyer une carte ou un télégramme au Ministre de l'Intérieur de l'État espagnol. Pour le texte il suffit de mettre : «NOUS EXIGEONS LA LIBERTÉ IMMÉDIATE DE Iosu Uribetxeberria Bolinaga» (N'oubliez de mettre la signature et le nom de l'expéditeur/trice !)" (1) PCE(r), GRAPO et SRI

IOSU ASKATULeçon de dessin. (Nizar Qabbani, poète syrien) Mon enfant pose en face de moi sa boîte de peintures et il me demande de lui dessiner un oiseau. Je trempe le pinceau dans la couleur grise et je dessine un carré avec des fermetures et des barreaux. Ses yeux se remplissent d’obscurité : “Mais... c’est une prison, papa ! Tu ne sais pas dessiner un oiseau ? Et je lui dis : “Mon enfant, pardonne-moi... J’ai oublié la forme des oiseaux.” Mon enfant pose alors en face de moi son carnet de dessin et il me demande de lui dessiner un épis de blé. Je prend la plume et je dessine une arme à feu. Mon enfant se moque de mon ignorance et il s’exclame : “Papa ! Tu ne connais pas la différence entre un épis de blé et une arme à feu ?“. Je lui dis : “Mon enfant, oui j’ai connu les formes des épis de blé, celle de la miche de pain, celle de la rose mais dans cette époque très dure que nous vivons actuellement les arbres de la forêt se sont unis à la Résistance pour Lutter.(…)”

Dessin d'AURORA(Juin 2012)(Juin 2012) Dessin d'Aurora Cayetano 

prisonnière politique du PCE(r) en Prison

  

  

(gorria)Résistance-1

(TOULOUSE) : PROCES-FARCE ! Face à la Répression de l'Etat français Solidarité avec le CREA (OKUPA) RÉSISTER C'EST VAINCRE ! (plus d'infos) SOLIDARITÉ !

21 JUIN 2012

JEUDI 21 JUIN 2012 (PARIS) (19H) RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON DE LA SANTÉ Concert de dénonciation contre la Terreur d'État Plus d'infos (cliquer)

 

lamine-diengmanifestation-lamine-dieng-2011-avenue-gambettaNI OUBLI ! NI PARDON ! lamIne dieng, Un ouvrier assassinÉ par la Police de l'État français MARCHE COMMÉMORATIVE À PARIS (14h) Samedi 16 Juin 2012 (Plus d'infos)

vérité et justice pour ali ziri-2NI OUBLI ! NI PARDON ! ALI ZIRI, Un ouvrier assassinÉ le 9 Juin 2009 par la Police de l'État français Rassemblement À Argenteuil (14h30) Samedi 9 Juin 2012 (Plus d'infos)

LIBERTÉ POUR DENIZ

VENDREDI 25 MAI 2012 (NUREMBERG, ALLEMAGNE)15H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CONTRE LE PROCES-FARCE DE DENIZ : UN ANTIFASCISTE (plus d'infos)

 

jpeg-A3 AFFICHE 19-20 MAI 2012-azk

OU SONT-ILS ? OU SONT-ELLES ? CONTRE LA TERREUR D'ETAT SEMAINE CONTRE LES DISPARITIONS POLITIQUES (17-31 MAI 2012)  

Organisée par l'ICAD-Section française PLUS D'INFOS (cliquer)

euskal presoak euskal herriraJEUDI 31 MAI 2012 (devant la mairie de BAIONA) Jour du Procès en appel à Paris (19 H) RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC JON KEPA PAROT prisonnier politique basque d'ETA PRIS EN OTAGE PAR L'ÉTAT FRANCAIS DEPUIS 23 ANS

jpeg-(09.05.1976) ULRIKE MEINHOFazkPlus d'infos (en cours rédaction)

IBAI ASKTATU-1

IBAI ASKTATU-2 IBAI ASKATU ! GUK ZUREKIN ! LIBERTÉ POUR IBAI PEÑA BALANZATEGUI ! ON EST AVEC TOI ! EUROAGINDUEI EZ !  Plus d'infos  et Lutte Antifasciste  (Originaire de Gasteiz et réfugié politique à Baiona.Transféré en Juin 2012 de la prison de Seysses dans l'État français à celle de Soto del Real dans l'État espagnol) Pour lui écrire : IBAI PEÑA BALANZATEGUI - MADRID-V SOTO DEL REAL CENTRO PENITENCIARIO - CARRETERA COMARCAL 611 - 28.791 SOTO DEL REAL (MADRID) ESPAÑA.

 

 

 

HOMMAGE A LA CAMARADE YASEMIN DU MLKP

Yasemin Yoldas-3

La "Camarade Yasemin" du MLKP est morte le 9 février 2012

en luttant contre l'Etat turc fasciste

pour la révolution socialiste et le Communisme

en Turquie et au Kurdistan

PLUS D'INFOS (cliquer)

HOMMAGE, GRÈVE DE LA FAIM ET DÉTENTION

SOLIDARITÉ AVEC MANUEL ARANGO RIEGO

PRISONNIER POLITIQUE DU PCE(r)

LE 19 OCTOBRE 2011

FIN DE LA PROTESTATION AVEC

GRÈVE DE LA FAIM

DEPUIS LE 16 SEPTEMBRE 2011

CONTRE LE DÉNI DE LA CONDITION DE PRISONNIER/ÈRE POLITIQUE ET DE MILITANCE

MIS EN OEUVRE PAR L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET L'ÉTAT ESPAGNOL

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)-castLA SOLIDARITÉ DE CLASSE EST NOTRE ARME ! ÉCRIS-LUI !

Prision de C.P. Madrid VI - Aranjuez

C.P. Madrid VI 28300 Aranjuez (Madrid)

02.10.11-im1(lettre interceptée)

  11 OCTOBRE 2011 (BAIONA). DIFFUSION DE 300 TRACTS SRI* À DES PROLÉTAIRES DURANT UNE MANIFESTATION NATIONALE DANS L'ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LA PRÉCARITÉ.

* En Solidarité avec la Grève de la Faim du Camarade Manuel Arango Riego, Prisonnier Politique du PCE(r) et pour rappeler l'existence de la Lutte dans les prisons du Collectif des presxs politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI.

BLOG(Manif 10oct2011)TRACT SRI-jpeg DÉTENTION ET MISE EN "LIBERTÉ" AVEC CHARGES

DE PABLO HASÉL, RAPPEUR DE 22 ANS 

LIBERTÉ POUR CE CAMARADE SOLIDAIRE ET COMBATIF!

pablo Liberté !LIBERTÉ IMMÉDIATE DE PABLO HASÉL !

Il est Communiste, les terroristes c'est vous.

SOLIDARITÉ AVEC PABLO HASÉL !

-COMMUNIQUÉ DE PABLO HASÉL

ET CAMPAGNE DE SOUTIEN

logo-radio-clash

RADIO CLASH DE LIMOGES

-Émission du 4 octobre 2011

-Émission du 11 octobre 2011

-Emission du 18 octobre 2011