Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 01:30

(4 SEPTEMBRE 1870) KARL MARX  

(suite de 3/4) "(...) L'Impérialisme est la forme la plus prostituée et en même temps la forme ultime de ce Pouvoir étatique que la Société Bourgeoise naissante avait commencé à créer comme moyen pour s'émanciper du Féodalisme et que la Société Bourgeoise adulte a finit par transformer en un moyen pour la mise en esclavage du travail par le Capital. (...)" (Extrait du Manifeste du Conseil Général de l'Association Internationale des Travailleur-euse-s (AIT) sur la Guerre Civile en France)

(depuis Juin 2912. Asturies) Lutte des Mineurs-8

    L’UNIVERS DU CHARBON

(Quand nous étions des gamin(e)s...)

Récit autobiographique de Manolo Arango,

prisonnier politique du PCE(r) 15.08.12-im2Mineurs : Il faut armer la Lutte !!!

 

(Février 2012. Prison d'Aranjuez, Lettre de Manolo) : “Nos familles sont arrivées dans cette vallée (Laciana) depuis les plus diverses parties de l’État espagnol. Depuis leur arrivée, leur rang le plus distinctif était d’appartenir à la Mine. Depuis le début. Pour les enfants des Mineurs (les gamin(e)s..) tout tournait autour du charbon : comme si l’origine de la Vie était le Charbon et non pas la Terre.

(Depuis Juillet 2012. État espagnol) : Grève et Lutte des Mineurs

(depuis Juin 2012) Lutte des Mineurs-6Le charbon nous unifiait tou(te)s, de même que la Lutte pour survivre contre l’Exploitation et l’Oppression intenses. Cela me permit de constater la Solidarité qui nous fondait tou(te)s : c’était la Solidarité de Classe. L’univers du charbon et la Solidarité de Classe furent le commencement de tout. En même temps, d’autres facteurs apparurent qui influencèrent mon enfance et adolescence. Avec les dures conditions de vie et de travail qui causaient de nombreux/euses mort(e)s et blessé(e)s de toutes sortes : il y avait la Répression.

Ce lieu ressemblait à un Camp de Concentration sans barbelés contrôlé par les Falangistes et les Cadres de la Compagnie minière. À une échelle inférieure, il y avait les charognards du syndicat vertical et les réseaux catholiques institutionnalisés. Et, contrôlant tout, la nombreuse garnison de la Guardia Civil située sur une butte dominante.

Un autre aspect qui m’a beaucoup influencé ce furent les 1ères Grèves Minières des années 60. C’étaient des Luttes à caractère semi-spontané qui se forgeaient dans les profondeurs des galeries minières ou dans les montagnes. Ces Luttes éclataient en réponse aux nombreux crimes déguisés en “accidents” du travail qui se succédaient sans cesse. Elles se réalisaient aussi pour des améliorations économiques, en défense des Mineurs réprimés et en soutien aux malades de la silicose avec les blessés de la Mine qui existaient en grand nombre dans les villages de la vallée. Cependant, ce qui conditionnait le plus mes pensées c’était le souvenir alimenté par ma famille et quelques Mineurs des épisodes de la Guerre Civil Révolutionnaire et ses conséquences.

(Années 80) Mineurs dans l'État français

(Années 1980. État français)Gueules NoiresJ’ai su qu’une partie de ma famille n’était pas revenue après les combats livrés depuis les rangs de l’Armée Républicaine au sein du Front des Asturies. Le souvenir toujours vif des tombé(e)s au combat est devenu pour moi un mélange de légende héroïque et à la fois d’amertume parce qu’il(elle)s n’étaient pas revenu(e)s et nous n’avons pas non plus vaincus.

Nous appartenions aux files des perdant(e)s de la Guerre ce qui nous était quotidiennement rappelé non seulement par nos pénibles conditions de vie et de travail sinon aussi par notre situation dans les écoles et la propagande Falangiste-Catholique. À cette époque, j’ai aussi appris l’existence des 100 fusillé(e)s dans les parcelles proches situées à Babia et dans la plaine de Campo-Sagrado. J’ai aussi eu connaissance des faits qui se sont déroulés à San Marcos –ce fameux édifice du 17° siècle situé dans la capitale du Leon- qui dans les années les plus immédiates de la Post-Guerre a été le lieu d’une Extermination physique d’innombrables Antifascistes.

(Depuis Juillet 2012. État espagnol) Grève et Lutte des Mineurs avec Marche Noire sur Madrid

(depuis Juin 2012 Mineurs Marche NoireAu cours des années 60, bien que les Luttes des Mineurs soient fréquentes, elles se sont avérées très vite insuffisantes : ce qui était conquis avec beaucoup de peine se perdait peu de temps après. De plus, le Régime Fasciste redoublait avec toute sorte de Répression, en tentant de faire en sorte qu’aucune idée Anti-Régime ne puisse être mise en pratique. Quand je suis parti de la Vallée, j’emportais avec moi plusieurs idées : la grande valeur de l’Unité combative de Classe, la nécessité du Communisme dont j’avais entendu parler mais dont j’ignorais le contenu excepté quelques traits généraux et, surtout, j’emportais le désir fortement ancré que la Guerre Civile recommence une nouvelle fois en donnant une continuité à celle existante plusieurs décennies auparavant.”

(depuis Juin 2012) Lutte des Mineurs-4(Depuis Juillet 2012. État espagnol) Grève et Lutte des Mineurs

À TOUT LES MINEURS ET À MA VALLÉE

VERTE ET NOIRE (récit)

(Manuel Arango Riego.

D'une vaste collection de brefs récits...)

(Depuis Juillet 2012. État espagnol) Grève et Lutte des Mineurs

(depuis Juin 2912. Asturies) Lutte des Mineurs-14(Août 2012. Prison d'Aranjuez) : "Au cours de ces 30 dernières années, j'ai lu de nombreuses fois que c'était la fin de la Mine du Charbon. Ils ont tenté tellement de fois d'en finir avec ce secteur productif que seules les Luttes des Mineurs les en ont empêché. Je pense que les Mineurs du Charbon sont les derniers exemples du Prolétariat classique avec ses formes de Lutte utilisant la maîtrise du terrain pour développer une sorte de Lutte de Guérillas avec le déploiement de sa légendaire solidarité, ses appels à l'emploi de la dynamite et à la transformation des grèves en une Lutte contre le Pouvoir politique existant. Cette année, ce dernier tente d'en finir définitivement avec ce secteur productif.

Peut-être que les Mineurs sont en train de livrer la dernière "Bataille des centaines" qu'il(elle)s ont livré durant plus d'un siècle d'existence. Les Mineurs et leurs familles résistent depuis des mois. Contre eux, comme toujours : il y a l'État Fasciste avec ses Mercenaires policiers, les mafias des Partis et des syndicats institutionnels. Contre les Mineurs, les mensonges et les chantages ont aussi été employés et orchestrés par ces mafias que sont aussi les médias  au service de l'État terroriste. En soutien avec les Mineurs en Lutte : on trouve la Solidarité de beaucoup de travailleur(euse)s de diverses parties de l'État, des associations démocratiques et Antifascistes et les organisations Révolutionnaires.

Alekseï Grigorievitch Stakhanov (1905-1977) : mineur soviétique exemplaire

originaire du Donbass une région minière

stakhanov4Et moi, d'ici, je contribue dans la mesure de mes possibilités à la Lutte des Mineurs, en envoyant des textes de soutien, en dénonçant les canailles de l'État espagnol et leurs partenaires d’escapades tout en dessinant la Résistance des Mineurs...

Mes vieux parents appartenant à des noyaux familiaux avec presque 100 ans de tradition minière, m'informent de ce qui se passe dans les Mines du León. Parfois, ils me racontent, heureux/euses, que les Mineurs se sont réellement tirés à la montagne et que de là ils punissent les Forces Répressives et qu'ils contrôlent des enclaves importantes. À d'autres occasions, ils me racontent les pénuries des Mineurs et que ceux-ci sont en train de préparer des Luttes chaque fois plus radicales.

MineurDurant ces moments-là, je me souviens de ma participation dans les Luttes Minières, il y a déjà pas mal d'années, quand j'élaborais des tracts revendicatifs et que j'assistais à des réunions clandestines dans l'épaisseur des montagnes. Je me souviens maintenant lorsque dans ma vallée une Organisation clandestine du PCE(r) (Parti Communiste d'Espagne, reconstitué le 8 Juin 1975) s'est créée au travers de cellules et de cercles; en même temps qu'ont surgis des noyaux du Secours Rouge, de l'Organisation Démocratique des Etudiant(e)s Antifascistes (ODEA) et y compris des guerriller@s pour les GRAPO (Groupe de Résistance Antifasciste Premier Octobre). Dans notre propagande communiste, des faits significatifs de toute cette activité révolutionnaire restent gravés, de même qu'ils ont été recueillis dans ce long texte intitulé “Muxivén” qui a été réalisé en prison dans les années 80. D'ici, je continuerai à appeler les Mineurs de toute part et ceux de ma verte vallée à continuer la Résistance organisée à tout prix."

(Depuis Juillet 2012. État espagnol) Grève et Lutte des Mineurs

(depuis Juin 2012) Lutte des Mineurs-3

PASSAGES SUR LA DÉCOMPOSITION

DU CAPITALISME

Lettre de Manuel Arango Riego,

prisonnier politique du PCE(r)

 

(Depuis Juillet 2012. État espagnol) Grève et Lutte des Mineurs

(depuis Juin 2912. Léon) Lutte des Mineurs-15(Avril 2012. Prison de Aranjuez) : "Nous échangeons de nombreuses lettres sur l'accélération de la décomposition du Système capitaliste, entre nous : les prisonnier(ère)s politiques communistes, tout comme avec les travailleur(euse)s qui nous écrivent là-dessus. Ce texte est conçu d'une façon synthétique pour exposer les aspects les plus importants de cette correspondance échangée. Des fronts s'ouvrent sans cesse pour le Capitalisme mais ils ne lui procurent pas les ressources nécessaires permettant d'affronter les nombreux et graves problèmes de toute sortes qui l'assaillent. Face à un panorama aussi noir, les apologistes autrefois si exultant(e)s du “Capitalisme éternel" se risquent à peine à balbutier quelques promesses de sauvetage de leur Système. Il y en a aussi de plus expéditif(ve)s qui réclament la nécessité urgente de «refonder le Capitalisme sur d'autres bases» car il(elle)s viennent à peine de reconnaitre que le Système capitaliste «présente une certaine décadence».

Affiche soviétique contre l'Impérialisme

imperialismo-historia

cadenas-chaînesComme l'ont signalé certains médias européens (dont y compris jusqu'à ceux/celles qui sont considéré(e)s "expert(e)s" en crise et perdu(e)s dans le marasme de leurs conceptions erronées et agonisantes par les échecs continuels) ont cherché l'explication sur les causes de leurs désastres rien de moins qu'en Karl MARX . Hormis le fait des crimes du Capitalisme mis à nu depuis leur genèse et la démonstration de l'inévitabilité de sa crise et de son impossible solution, ces "expert(e)s" n'ont trouvé dans les oeuvres de notre MARX que l'Historique sentence de mort de leur Système. Derrière tout cela, il ne reste qu'un grand fiasco historique de cette prétendue "Voie Militaire" promise par l'Impérialisme après la chute du fameux Mur de Berlin et de la fin du Bloc Socialiste; il existe encore quelques idéologues du Capitalisme qui n'arrivent pas à expliquer comment il fut possible qu'après l'effondrement du Camp Socialiste, la décomposition du Capitalisme ait connu précisément une grande accélération. C'est ainsi qu'il n'y a pas eu de telle "Voie Militaire" de même que ne s'est pas développé ce "Nouvel Ordre Mondial" proclamé au début des années 90 par les principaux Centres de décision de l'Impérialisme lequel est très vite devenu un désordre mondial dans un vaste entremêlement d'affrontements de toutes sortes.

OTAN / NATO = 4° REICH

4°REICHSur le terrain économique, toutes les tentatives pour freiner la crise se sont avérées inutiles. Dans la volumineuse poubelle de leurs échecs se trouvent : les "politiques économiques néolibérales", la dite "nouvelle économie", la stratégie des "économies soutenables", quelques autres "révolutions technologiques" censées agir comme "moteurs de la croissance", les "révolutions vertes", les "États-Providence à intensité variables", etc. Tout un méli-mélo de voies sans issue. L'Histoire du Capitalisme ne connaît pas un nombre aussi élevé de stratégies ou de politiques économiques mises en marche et échouées en un laps de temps aussi court comme cela s'est passé durant les années 90.

Cette prétendue étape ultra-Impérialiste que le Capitalisme pensait atteindre afin de prolonger son Système de Domination : ce plan planétaire visant à convertir le monde en une "Aire globale" contrôlée et pacifique au moyen de la stratégie de la tellement vantée et citée "Globalisation" a lui aussi volé en éclat suite à différentes sortes de crises, aux Guerres, rivalités et affrontements inter-Impérialistes.

Impérialisme : Il sort et il entre

ImpérialismeLes planificateur(trice)s du Capitalisme ont voulu altérer les Lois du développement historique en ignorant la phase Monopoliste-Impérialiste et comme l'a déjà signalé LÉNINE depuis plus d'1 siècle, il s'agit de la dernière phase de développement du Capitalisme et l'antichambre immédiate au Socialisme. Et c'est ainsi que la supposée "Ère de la Globalisation", non-viable depuis sa naissance, est devenue une Ère de la Panique. Nous sommes donc immergé(e)s dans un chaos très salutaire et une décomposition capitaliste mondiale concentrée dans un ensemble de crises (politiques, économiques, sociales, etc…) qui affectent la ligne de flottaison du Système capitaliste. Comme l'a ainsi caractérisé et analysé notre Secrétaire Général : Manuel Perez Martinez : c'est le cadre historique de "La crise et de l'effondrement du Système Capitaliste"(1) et il se présente dans une décadence et une décrépitude retentissantes.

C'est dans ce cadre historique de crises insolubles et de contradictions déchaînées où se sont développées 3 tendances que nous avons aussi abordé dans notre correspondance. D'une part : on trouve le développement des Guerres Impérialistes de Conquête et de saccage contre divers peuples déchaînées par les principales Puissances depuis la Guerre du Golfe en 1990 et visant une nouvelle répartition du monde. Ces Guerres Impérialistes en viennent à être une prise de positions des principales Puissances qui s'affrontent entre elles pour le Contrôle des matières premières, des aires d'influence, etc. Cette prise de positions peut déboucher dans l'affrontement militaire direct entre les grandes Puissances; dans ce cas, l'Impérialisme entraînerait toute la planète dans une nouvelle Guerre Mondiale, si auparavant une vaste et puissante réplique révolutionnaire ne l'en empêche.

(2012. Tchad) Interventions de l'État français Impérialiste

(Août 2004) soldats de l'État Français au TchadD'autre part : on trouve le développement accéléré de la Contrerévolution Fasciste et du Militarisme. Cette Contrerévolution Fasciste vise à augmenter le Saccage et l'Exploitation des travailleur(euse)s et à convertir les États en bagnes avec la proposition de barrer le chemin à toute Résistance et processus révolutionnaire; en même temps, elle vise à convertir le territoire lui-même en plateforme d'agression militaire contre d'autres peuples ce qui entraîne un processus de militarisation des ressources fondamentales de l'État et de la société. La réalité c'est que l'escalade Fasciste et les agressions militaires Impérialistes sont étroitement reliées, elles font partie d'une même stratégie.

Au côté des 2 tendances antérieures, un nouveau processus révolutionnaire est en plein développement qui prend forme au travers de diverses formes de Lutte dans plusieurs pays. Cette tendance a eu sa base de lancement après la déroute historique du Révisionnisme qui formait la Ligne politique officielle de l'ensemble du Bloc Socialiste disparu. En même temps, la Résistance ouvrière et populaire met le Capitalisme en grave difficultés : en lui présentant des batailles aussi bien dans les arrière-gardes des principales métropoles et dans les pays mis en esclavage par le sous-développement imposé, que dans les pays dominés par les interventions militaires impérialistes. Un autre trait important des temps qui courent c'est la réalité du fait que le "Tout-Puissant" Impérialisme a récolté de stridents échecs militaires dans des scénarios belliqueux précis ce qui a mis à découvert sa vulnérabilité.

(2012.Libye) Guerre Impérialiste de l'État français

(2012) Guerre Impérialiste de l'État français en Libye(Afrique 2012) Impérialisme de l'État français au Mali(2012. Mali) Lutte contre toute intervention Impérialiste dont celle de l'État français

 / CEBAO : Banque Centrale des États d'Afrique de l'Ouest

Au côté de tout ce qui a été exposé : il faut avoir présent le fait que le Fascisme et les Guerres Impérialistes s'inscrivent dans l'épuisement historique du Système Capitaliste; non seulement, ils sont incapables de perpétuer ce Système mais, en plus, avec leurs monstruosités de toutes sortes : ils déchaînent la Résistance chaque fois plus massive et décidée et réveillent les consciences des peuples entiers à la nécessité impérieuse d'en finir avec le Capitalisme. Et dans le cas de la Guerre Impérialiste, il est démontré que soit la Lutte révolutionnaire empêche cette Guerre, soit c'est la Guerre Impérialiste celle qui déchaîne la Révolution. C’est par là qu’avance le chemin du Futur.

 Armée de l'État espagnol Impérialiste

Armée de l'Etat espagnolCependant, pour que les processus révolutionnaires se développent, nous, les communistes nous savons que manquent les avant-gardes communistes. Si cela est une vérité irréfutable, le fait que sans Parti Communiste il n'y a pas de Révolution Socialiste en est une autre : c'est la condition historique indispensable pour abattre le Capitalisme et instaurer le nouveau système social, Socialiste. Il ne fait aucun doute que c'est dans ce cadre historique de décomposition accélérée du Capitalisme et de croissante Résistance ouvrière et populaire que doivent surgir de nouvelles avant-gardes communistes. En même temps, les véritables Partis Communistes déjà existants et forgés dans la Lutte la plus décidée disposent déjà des conditions historiques objectives nécessaires pour se renforcer continuellement.

(Depuis Juillet 2012. État espagnol) Grève et Lutte des Mineurs

(15.06.2012-Asturies)-2Nous allons vers la Lutte de Classes plus vaste et acharnée, jusqu'à la Guerre totale. Ce à quoi elle s'affronte c'est à la fin définitive d'un système social, Capitaliste, et à la naissance d'un système social, Socialiste, qui ne peut s'implanter que sur les cendres de l'antérieur. Et, dans tout les cas, passera le temps qui passera, les communistes nous savons bien qu'on ne peut pas faire marcher l'Histoire en arrière (vers d'autres étapes déjà dépassées), on ne peut pas non plus la détenir et par conséquent le Triomphe Révolutionnaire et l'implantation d'un nouveau système social sont assurés"

Note. (1) Oeuvre du même titre publié dans la Collection “Templando el acero”.

Classe ouvrière révolutionnaire des peuples de l'URSS. urss "L'IMPÉRIALISME, STADE SUPRÊME

DU CAPITALISME"

(1916. ZURICH) V.I.LÉNINE

(Extrait) "(...) Il est douloureux de relire aujourd'hui, en ces jours de Liberté, ces passages de la brochure : mutilés, comprimés, serrés dans des tenailles de fer, écrits en pensant à la censure tsariste. Tout cela : pour dire que l'Impérialisme est l'antichambre de la Révolution Socialiste; le social-chauvinisme (socialisme dans les paroles et chauvinisme dans les faits) est une trahison complète du Socialisme, le passage total au côté de la Bourgeoisie : cette scission du Mouvement Ouvrier est liée aux conditions objectives de l'Impérialisme, etc... Dire tout cela m'a obligé à recourir à un langage "servil" (...)" Lire le texte en entier

 

(Extrait) "(...) En réalité, les multiples liens capitalistes par lesquels ces entreprises sont liées à la Propriété Privée quant aux moyens de production en général ont transformé cette construction en un moyen pour opprimer des milliers de millions d'êtres humains (dans les colonies et semicolonies), autrement dit, plus de la moitié de la population sur Terre dans les pays Dépendants et les esclaves salarié(e)s du Capital dans les pays "civilisés". (...)"

(2012) Mineur dans l'État espagnol

Minero-z(Extrait) "(...) La Propriété Privée fondée sur le travail du petit patron, la libre-concurence, la démocratie : toutes ces consignes au moyen desquelles les capitalistes et leurs médias trompent les ouvrier(ère)s et les paysan(ne)s appartiennent à un passé lointain. Le Capitalisme s'est transformé en un Système universel d'assujetissement colonial et d'étranglement financier de l'immense majorité de la population de la planète par une poignée de pays "avancés". La répartition de ce "butin" s'effectue entre 2 ou 3 puissances rapaces et armées jusqu'aux dents (Amérique du Nord, Angleterre, Japon...) qui dominent le monde et qui entraînent toute la planète dans leur Guerre pour la répartition de leur butin. (...)"

(Chili) Mineur(Extrait) "(...) Des dizaines de millions de cadavres et de mutilé(e)s, victimes de la Guerre -cette Guerre qui s'est faite pour décider quel groupe de voleur(euse)s financier(ère)s, l'anglais ou l'allemand, devait recevoir la plus grande partie du butin- et par dessus tout : ces 2 "traités de paix" font ouvrir les yeux -avec une vitesse inconnue jusque-là- à des millions et des dizaines de millions de personnes terrorisées, opprimées, dupées et trompées par la Bourgeoisie. À cause de la ruine mondiale qui est le produit de la Guerre : la crise révolutionnaire mondiale s'accroit et aussi longues et dures soient les vicissitudes qu'elle traverse : elle ne pourra finir que dans la Révolution Prolétaire et sa Victoire. (...)"

  Colon soumettant un homme à l'esclavage par la Force et la Terreur...

colon (Extrait) "(...) Cela se trouve précisément dans le parasitisme et dans la décomposition du Capitalisme, inhérents à sa phase historique supérieure, autrement dit à l'Impérialisme. Comme nous le démontrons dans cette brochure, le Capitalisme a maintenant détaché des pays (moins du 10° de la population de la Terre ou moins du 15°, en calculant "en gros") particulièrement riches et Puissants lesquels avec la simple augmentation de Capitaux saccagent tout dans le monde. L'exportation du Capital procure des revenus qui s'élèvent à 8 ou 10 mille millions de francs annuels, en accord avec les prix d'avant-Guerre et selon les statistiques bourgeoises d'alors. Naturellement, ces revenus sont maintenant beaucoup plus importants.

07 octobre 1976 -Ulrike meinhoff-3 (7 octobre 1976) Assassinat par l'État Impérialiste allemand

d'Ulrike Meinhof, prisonnière politique révolutionnaire de la RAF

(Fraction Armée Rouge) détenue dans une prison d'Extermination...

Il est évident qu'un supergain aussi gigantesque (obtenu par-dessus le gain que les capitalistes extraient des ouvrier(ère)s de leur "propre" pays) permet de corrompre les dirigeant(e)s ouvrier(ère)s et la couche supérieure de l'aristocratie ouvrière. Les capitalistes des pays "avancés" les corrompent et ils le font de mille manières directes et indirectes, ouvertes et cachées. Ce secteur d'ouvrier(ère)s embourgeoisé(e)s ou "d'aristocratie ouvrière", entièrement petit-bourgeois par son mode de vie, par ses salaires et par toute sa conception du monde est le principal soutien de la II° Internationale [devenue Réformiste]; et à présent, le principal soutien social (non militaire) de la bourgeoisie. Parce que ce sont de véritables agents de la Bourgeoisie au sein du Mouvement Ouvrier, des lieutenant(e)s-ouvrier(ère)s de la Classe des Capitalistes (labor lieutenants of the capitalist class), de véritables véhicules du Réformisme et du Chauvinisme. Dans la Guerre Civile entre le Prolétariat et la Bourgeoisie, inévitablement, un nombre considérable se place au côté de la Bourgeoisie, au côté des "versaillais(e)s" contre les "fédéré(e)s".

Sans avoir compris les racines économiques de ce phénomène, sans avoir réussi à voir son importance politique et sociale : il est impossible de réaliser le moindre pas vers l'accomplissement des tâches pratiques du Mouvement Communiste et de la Révolution Sociale qui s'approche. L'Impérialisme est l'antichambre de la Révolution Sociale du Prolétariat. Cela s'est confirmé à l'échelle mondiale en 1917. (...)"

EN MAINTENANCE

Impérialisme des États-Unis Nous sommes en maintenance

(en tuerie et mensonge). Pardon pour le dérangement.

(Extrait) "(...) le pacifisme et la «démocratie» en général n'ont pas la moindre prétention de Marxisme, mais (...) ils dissimulent la profondeur des contradictions de l'Impérialisme et l'inéluctabilité de la crise révolutionnaire que celui-ci engendre : ce sont des courants qui sont encore extrêmement répandus dans le monde entier. La Lutte contre de telles tendances est obligatoire pour le Parti du Prolétariat, lequel doit arracher à la Bourgeoisie les petit(e)s propriétaires trompé(e)s par celle-ci et les millions de travailleur(euse)s dont les conditions de vie sont plus ou moins petites-bourgeoises. (...)"

 

(Extrait) "(...) I. LA CONCENTRATION DE LA PRODUCTION ET LES MONOPOLES. (...) Des dizaines de milliers de grandes entreprises sont tout; les millions de petites entreprises ne sont rien. (...) Le Capital monétaire et les banques, comme nous le verrons rendent toujours plus écrasant cette Toute-Puissance d'une poignée de grandes entreprises et nous disons que, dans les faits, des millions de petits et moyens "patrons" avec y compris une partie des grands patrons sont complètements soumis à quelques centaines de financiers millionnaires. (...)"

  L'ÉTAT ET LA RÉVOLUTION 

"(...) Un nouveau processus commence d'avancée de l'Idéologie Prolétaire ou Communiste, de réorganisation du Mouvement Ouvrier et Populaire et des Partis Communistes.(...)"

Lettre de Lucio García Blanco,

prisonnier politique du PCE(r)

3-LUCIO GARCIA BLANCO-PCE(r)-fr(Prison de Topas, 9 septembre 2012) : “La question c'est qu'il faut comprendre le caractère de la définition du Prolétariat pour MARX dans un sens purement économique : par le rôle que celui-ci joue dans la Production comme producteur de marchandises mais aussi dans un sens social et politique : par son caractère d'exploité/e et de salarié/e ainsi qu'en tant que porte-drapeau de la Lutte pour une nouvelle société. Si MARX se centre sur la 1ère vision c'est pour expliquer le Mode de Production capitaliste. C'est pourquoi il faut dire que tout/e travailleur/euse qui a des conditions de travail et de vie similaires à celles du Prolétariat et qui, en plus, assume ses valeurs, ses principes et ses objectifs de Classe est lui/elle-même un Prolétaire. Par ses racines et sa condition d'intellectuel : MARX est lui-même un bourgeois. Cependant, la réalité c'est qu'il a assumé un mode de vie prolétaire, il est passé par la faim et de nombreuses calamités et il a oeuvré et lutté pour les objectifs du Prolétariat : ce qui l'a fait devenir l'un d'entre eux/elles.

(Octobre 1936.Barcelona, Catalogne) "Les ouvrier(ère)s révolutionnaires

espagnol(e)s félicitent la République Soviétique

à l'occasion du 19° anniversaire de la Révolution d'Octobre"

pancartarusoLe sujet c'est d'élucider en des termes généraux si le Système Capitaliste a évolué vers une prolétarisation majeure en général ou si, au contraire, il a évolué vers le développement de la Bourgeoisie dans ses diverses couches. Là aussi, il convient de prendre en compte le fait que les conditions de vie d'un/e ouvrier/ère et d'un/e bourgeois/e ne sont pas les mêmes à l'époque où nous sommes -celle de la dernière phase du Capitalisme- qu'à celle du siècle dernier lorsque les forces productives étaient à peine développées. Aujourd'hui, les besoins basiques d'une personne sont plus importants dont y compris ceux de n'importe quel/le travailleur/euse mais cela ne le/la sépare pas de sa Classe.

VLADIMIR iLLICH LÉNINE

(1er Mai 1919. Moscou) LénineOui, il est bien-sûr évident que le travail dans les usines a diminué en même temps qu'une prolétarisation générale s'est produite : celle des agriculteurs et des couches de la petite et moyenne bourgeoisie avec pour conséquence une diminution du secteur fondamental. Combien de personnes contrôlent les 35 entreprises principales de l'IBEX [Indice de la Bourse de l’État espagnol] ? Seulement quelques familles [Une vingtaine… ]. Et le secteur salarié dont l'immense majorité peut être considérée comme prolétaire a augmenté et il continue à se développer. Par leur condition de vie, le plus d'1 million d'autonomes [dans l'État espagnol] peuvent aussi être considéré(e) comme des prolétaires.

Beaucoup de médecins, de professeur(e)s d'enseignement, d'ingénieur(e)s, etc... lesquel(les avaient auparavant un mode de vie bourgeois sont aujourd'hui plus semblables à des ouvrier(ère)s d'une usine. Beaucoup de personnes du Secteur des Services qui avaient auparavant une forme de travail et de vie un peu spéciale travaillent aujourd'hui d'une façon semblable à celle qui se fait dans une chaîne d'usine de voitures, ou comme par exemple dans les Mac Donalds et d'autres chaînes similaires qui comptent des centaines de milliers de travailleur(euse)s. Là, le nombre des travailleur(euse)s s'est concentré dans moins d'entreprises. Pratiquement tout(e)s les travailleur(euse)s sont des prolétaires, bien qu'il(elle)s ne produisent pas de marchandises.

(1973. État français) Mineurs-Forage pour placer les bato(1973. État français) Mineurs en train de forer

Avec le développement du Capitalisme, le Secteur Tertiaire tend à croître bien qu'il ne soit pas très étendu dans les pays dans lesquels il est encore implanté. Ensuite, il existe des pays comme l'Allemagne où le Secteur Secondaire, l'Industrie, ont un poids plus important qu'en Espagne, par exemple. Le secteur Tertiaire, ou les Services, ne génère pas de Plus-Value mais il s'approprie d'une partie de celle générée dans les autres Secteurs. Et il existe des pays qui se consacrent déjà presque complètement au Secteur des Services, ou le Tourisme, en absorbant une partie de la Plus-Value des autres pays, au travers des personnes qui les visitent. Je pense que la Grèce est l'un de ces pays.

(2012. Côte d'Ivoire) Guerre Impérialiste 

(Côte d'Ivoire) Guerre ImpérialisteD'autre part, il est aussi certain que le panorama des usines et des entreprises en général a beaucoup changé. En réalité, elles se sont beaucoup dispersées et elles ont réduit le nombre des ouvrier(ère)s tout en introduisant des divisions entre les salarié(e)s fixes et les intérimaires, entre ceux/celles qui travaillent pour l'entreprise mère et ceux/celles qui sont sous contrat en sous-traitance : cela crée une certaine compétence et de la division. Mais cela affecte surtout les revendications concrètes pour les améliorations de travail et économiques, sans avoir d’incidence sur la Conscience de Classe. Ensuite, les grands quartiers jouent un rôle différent, en concentrant la multitude des travailleur(euse)s et cela est favorable dans tout les sens du terme.

(25.09.2012. Etat espagnol) Répression de manifestant-e-s(2012. État espagnol) Répression d'une manifestation

contre la Crise devant le Palais de la Moncloa

Les changements dans la structure capitaliste n'ont pas fait disparaître le Prolétariat sinon qu'au contraire, ils ont prolétarisé la majorité de la société. À l'heure actuelle, la richesse est chaque fois plus concentrée dans moins de mains tandis que les conditions de vie et de travail de la grande majorité des travailleur(euse)s continuent à se détériorer. Mais les conditions objectives sont une chose et les conditions subjectives en sont une autre.

A propos de ces dernières [les conditions subjectives] c'est là où a eu lieu un recul des positions prolétaires et communistes au niveau mondial, produit en premier lieu par l'oeuvre du Révisionnisme et aussi par tout l’échec de beaucoup de Partis Communistes avec celui de tout le Bloc Socialiste : ce qui a conduit à une apogée de la contre-révolution mondiale et une avancée certaine de l'Idéologie Bourgeoise dont y compris celle du Fascisme, en même temps qu'une grande confusion et désorganisation du côté du Prolétariat. Là, il faudrait analyser aussi les aspects concrets de chaque pays; dans le nôtre, la Réforme politique, l'étape de l'argent facile et la promotion de la Consommation.

URSS. Classe ouvrière et paysan(ne)s révolutionnaires construisant le Socialisme

urss-7Mais il est évident que cette étape est déjà finie avec le visible effondrement du Capitalisme dû à sa crise générale d'épuisement. Un nouveau processus commence d'avancée de l'Idéologie Prolétaire ou Communiste, de réorganisation du Mouvement Ouvrier et Populaire et des Partis Communistes. Bien-sûr, comme nous partons de positions très défavorables : ce processus va être assez lent. Il est aussi logique qu'existe en ce moment une certaine confusion idéologique et politique. Néanmoins, l'idée s'impose déjà que le Capitalisme est épuisé et que le Marxisme gagne des positions. On parle beaucoup d'un automne chaud à venir : il est probable qu'il en soit ainsi et, de plus, les élections d'Euskal Herria et de Galiza peuvent aussi laisser un panorama compliqué pour l'État espagnol. Dans cette dernière nationalité [Galiza], on dit qu'il pourrait y avoir une abstention proche de 50%."

(2012. Afrique) Guerre Impérialiste de l'État français e(2012. Afrique) Interventions de l'État français Impérialiste

LETTRE de Xaime Simón Quintela

PRISONNIER POLITIQUE DES GRAPO

18bis-XAIME SIMON-GRAPO (27 ANS DE PRISON)(20 Juillet 2012. Prison de Herrera de la Mancha) : “Tout ce qui reluit n'est pas d'or" dit le refrain. Cela vient à propos de la mobilisation "très massive" des syndicats de fonctionnaires. Et je dis que tout ce qui reluit n'est pas de l'or car y compris les pompiers et les chauffeur(e)s de taxi peuvent en arriver à être traités de "violent(e)s" et "traité(e)s comme des "terroristes" par la presse et le Gouvernement. Donc, attention, au sein d'un secteur social aussi vaste que celui des fonctionnaires : il va y avoir des strates qui se radicalisent et confluent avec la Classe ouvrière et les peuples travailleurs en Lutte contre les politiques répressives et spoliatrices. Et il faut voir de quelles démonstrations sont capables ces strates. Elles sont très radicales. Pouvoir de convocation et d'influence... Par les temps qui courent, les fioritures ne sont pas permises face aux médias.

1-lutte de classeEt tout cela à pour fonction d'ajouter tout fonctionnaire autour des syndicats officiels. Soit cela est atteint, soit cela finit comme en Grèce. Tout cela n'est que pure façade : on voit la consigne maximale prise par les temps qui courent : ne pas donner une mauvaise image de l'État espagnol à l'étranger ou dans le monde (Mondial de football), donner de la Puissance à la "Marque Espagne", etc. Si la stabilité perdure, les aides viendront; en cas contraire, cela supposera ce qui est en train de se passer en Grèce : à savoir que l'UE (Union Européenne) s'en fiche de sa sortie de l'Union économique et de sa noyade. Ce ne serait déjà plus la même chose si l'Italie et l'Espagne partaient en eau de boudin parce que cela supposerait la fin de l'UE.

Insurreccion por el comunismo-azkC'est pourquoi le fonctionnariat et l'aristocratie ouvrière doivent être bien ficelés car ils sont la base sociale du Régime. S'ils restaient sans elle, combien ce serait plus facile pour la Classe ouvrière et les travailleur(euse)s des peuples de l'État espagnol, tout. Mais vraiment : TOUT. Selon moi, l'essence des relations sociales n'a pas changée. La principale contradiction continue d'être celle de l'affrontement de la Bourgeoisie avec le Prolétariat; de plus, l'actuelle situation de crise conduit les salarié(e)s à la Misère, ce qui les rapproche du prolétariat dans la coïncidence des intérêts. Je pense qu'il existe effectivement une population suffisamment propice à être influencée par la conscience politique de la Classe ouvrière.

ZONE FCFA (Franc des Colonies Françaises d'Afrique)

Zone-FCFATu dis que le Secteur Primaire est en train de disparaître à marche forcée. Il est certain que, par exemple, ils veulent réduire la Mine à sa plus minime expression, comme ils l'ont fait auparavant avec le Secteur Naval. Ces "excédents" vont engrosser les enfants du chômage mais il ne fait aucun doute que ces chômeur(euse)s sont l'Armée de la Révolution en réserve.

Le problème c'est que le Secteur le plus conscient et le plus organisé de la Révolution : le Prolétariat -l'Avant-Garde de la Classe ouvrière- ne passe pas par ses meilleurs moments. Nous sommes très faibles organiquement et nous ne pouvons pas réaliser toutes les tâches que la Lutte Révolutionnaire exige en cette période actuelle. La propagande est dans le même état : elle n'a pas perdu vie quant à son contenu politique. Ce qui a varié, ce sont les instruments. Pour être plus précis, il ne fait aucun doute que les nouvelles technologies sont importantes cependant elles ne sont pas le “tótem revolutum". Face à la façon dont le Régime s'est armé pour mettre en oeuvre la Répression contre tout ce qui à l'odeur de l'Antisystème, les méthodes traditionnelles ne doivent pas être rejetées : la clandestinité, les assemblées, les comités. Si tu veux mettre en oeuvre une Lutte de façon décidée et conséquente : tu dois avoir une maîtrise de la situation à tout moment, tu dois savoir manoeuvrer les temps et les formes.

(MAROC) Politique coloniale de l'État français impérialiste

CONGO-Colonialisme de l'Etat françaisIl faut voir les choses dans leur contexte. Les changements ou transformations sociales ne se produisent pas à partir de rien ni par génération spontanée... Ils requièrent des Mouvements et nous avons les bases autrement dit : nous avons une expérience historique, non seulement de victoires sinon aussi d'échecs (qui nous servent à corriger les erreurs commises dans la Lutte). Pour utiliser une similitude : nous avons la charrue et il nous manque les boeufs. Quiconque dira le contraire ou

voudra se mettre dans de "nouvelles expérimentations" fera défaut à la vérité et à la rigueur historique. C'est comme la théorie de la relativité. Durant des années, nous avons assisté à une attaque contre Einstein et à sa théorie et il en résulte que ces personnes si "intelligentes" avec toute leur technologie ont du faire marche arrière. EINSTEIN a raison, il a établit la base; dès lors, en partant de la relativité avec l'apport des nouvelles technologies : on peut faire avancer l'Humanité mais non pas contre elle. Je dis la même raison : pour l'essentiel, la théorie de la Révolution est ébauchée, de nouvelles reformulations ou Histoire ne sont pas possibles.

(7 novembre 1918. Moscou) Lénine et d'autres Camarades

avant l'inauguration de la Plaque en Mémoire

à ceux et celles qui sont tombées pour la Paix et la Solidarité Internationale...

(7 novembre 1918. Moscou) Lénine avant 'ouverture de la plJe me souviens que quand nous réalisions l'essai sur l'Histoire du Parti Communiste en analysant la partie relative à l'Internationale Communiste et à sa formation : les actes de ces Congrès reflètent les discours de LÉNINE dans le sens où celui-ci apportait la Révolution russe à la I.C (Internationale Communiste) et non pas la Révolution mondiale. Autrement dit, il exposait l'expérience russe comme un exemple du fait que la Révolution était possible au moyen de la Dialectique et qu'il fallait l'appliquer aux conditions concrètes de chaque pays pour réussir à triompher dans chaque pays.

Le plus important de l'ouvrage des classiques ne sont pas les applications pratiques ou propres à un moment dans un pays, sinon ce que nous pouvons extraire d'elles comme expérience et enseignement général pour les autres pays : des méthodes d'organisation et de Lutte, des politiques d'alliances. Il ne faut pas copier ou reprendre une expérience mais il nous faut en tirer ses enseignements pour mener à bon port les prochaines ou futures expériences. En cas contraire, tu coures le risque de reproduire ses erreurs. De plus, dis-moi une chose : par hasard, les relations de Pouvoir auraient-elles changées ? Je veux dire par là, la Bourgeoisie aurait-elle cessé de détenir le Pouvoir et désormais ou actuellement il serait partagé par tout les secteurs sociaux ?

OCTOBRE 1934-37. Révolution de la Classe ouvrière des Asturies

OCTOBRE 1934-37-ASTURIESTu conviendras avec moi qu'un changement dans ces relations ne s'est produit seulement qu'avec les révolutions bourgeoises qui ont mis fin au dit "Vieux Régime" des seigneurs féodaux et que dès lors, l'aristocratie a laissé son lieu privilégié à la bourgeoisie. Le Pouvoir est détenu par les Oligarchies et ce sont elles le plus "select" de la bourgeoisie.

Quand il y aura un véritable changement dans les relations de Pouvoir, nous pourrons réellement parler des reformulations dans la théorie et dans les pratiques révolutionnaires. Ce qu'il faut faire c'est appliquer celles-ci au moment adapté et dans la situation concrète propre à chaque pays et ne pas contourner le contexte International, pour rien au monde. Mais nous ne parlons pas de l'erreur de minimiser les contradictions internes qui sont la base du changement et de toute transformation sociale future."

URRS-Révolution d'octobre 1917Gloire à la Révolution d'Octobre 1917 !

Vive la Classe ouvrière révolutionnaire ! Vive l'Internationalisme !

urss-4URSS Classe ouvrière et paysan(ne)s révolutionnaires construisant le Socialisme

LE TEMPS DES DÉBUTANT(E)S

(1987) Extrait de l'ouvrage

"Dedans et Dehors : Résistance"

Textes et dessins réalisés par

le Collectif des prisonnier(ère)s politiques

du PCE(r), des GRAPO et du SRI

dans la prison de Soria (État espagnol)

(5) DESSIN DE MANUEL ARANG</div>
            <div class=O PCE(r)" height="491" width="600" />Dessin réalisé en prison par Manuel Arango, prisonnier politique du PCE(r)

o-Z.U.R (dentro y fuera Resistencia)(Suite de 3/4) "Le pavé de la rue principale rechignait sous les pas des chaussures "basses" des gestionnaires de la Compagnie qui contemplaient, tantôt indignés, tantôt désolés, le cadre vide et les installations détériorées. Une petite cohorte de contremaîtres en costume les accompagnait au côté de quelques membres de la Police Secrète "de style Maure", selon ce qu'affirmait le peuple. Depuis la fenêtre du 3° étage du baraquement, par cette même fenêtre d'où la grand-mère avait menacé plus d'une fois de jeter la vieille radio Power quand sortaient les discours du plus grand bourreau du pays, celle-ci observait le désert de nos rues avec les fenêtres fermées, les rideaux baissés et les chiens de garde semblables aux moments des enterrements des Mineurs.

L'école du Falangiste était presque vide, ce qui provoquait des accès d'hystérie aux Maîtres. Seuls les enfants des 30 Guardias Civils y avaient assisté avec quelques gamin(e)s des 13 cantiniers ou des 15 contremaîtres. Les autres, les gamin(e)s des baraquements et des bicoques croulantes, nous étions occupés à des recherches fébriles dans les carrés de jardin et dans les prairies ou simplement impressionné(e)s face au calme et à l'étrange état de la localité; nous regardions avec nostalgie nos montagnes, notre milieu le plus naturel, maintenant patrouillées par la Police Anti-émeute. Cependant, nous étions enflammé(e)s face à cette bataille véritable et grandiose parce qu'il s'agissait de notre bataille et de notre Guerre, y compris supérieure aux impressionnantes Campagnes militaires que les livres officiels avaient sortis de l'Antiquité et que nous répétions parfois dans nos jeux entre les nuages de poussière des énormes décombres.

(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le prolétariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

(17 octobre 1961)-7Ils lui ont à peine donné 24 heures pour prendre ses affaires et s'en aller en direction de l’Exil à pas moins de 300km des lieux. Nous l'avons vu partir, comme l'un des Mineurs du Nord, avec ses vêtements attachés sur le dos en grimpant sur la même côte d'où est parti le milicien qui gardait la grand-mère. Le petit gamin traînait son épée de bois sur la côte, à la sortie du village. Nous ne les avons plus jamais revus.

Le machiniste de l'Allemande [locomotive d'Allemagne], l'un des suiveurs le plus fidèle et secret du célèbre Mineur, a contribué à maintenir la cohésion entre ceux et celles qui vivaient dans les 8 baraquements. Il n'a pas cédé, il n'a pas encouragé ses compagne(on)s à entrer dans la Mine pour continuer à traîner leur Misère par les 9 gouffres. Il aimait la machine allemande, il nettoyait ses cuivres et ses bronzes tandis qu'il la faisait courir comme si elle trottait par les méandres qui bordaient la montagne. Il ne nous donnerait plus de l'eau versé de ces cruches en bois, semblables à de petits cubes qu'il transportait dans sa petite locomotive. Nous ne pourrions plus compter sur sa complaisance pour nous emmener à la carrière de la Mine dans les petits wagons et contempler le village avancer accompagné du défilement des arbres.

(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le prolétariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

(17 octobre 1961)-5 Nuit oublieé captureIl a été le 1er banni du village et il a promis de ne pas revenir tant que ne sonneront pas les appels à la Lutte des Mineurs entre "le Castro" et "le Muxiven" [Monts en Leon]. Dirigée par certains civils, la Police Anti-émeute l'a emmené jusqu'à l'un des villages paysans loin du four du bassin minier.

Les Mercenaires continuèrent à employer de plus en plus de moyens pour en finir avec la Grève. Les Mineurs qui avaient des enfants ont été emmenés à la caserne; leurs gamin(e)s s'asseyaient sur les marches d'escalier des baraquements, entassé(e)s du matin jusqu'à la nuit; parfois, il(elle)s chantaient pour tuer la faim et il(elle)s se moquaient de la Police Anti-émeute. Les enfants plus grands leur racontaient des contes interminables qui s'inventaient sans cesse; quand les billes de leurs jeux tombaient en glissant dans les escaliers, il(elle)s les laissaient au milieu de la rue en regardant les policiers avec des yeux pleins de rancœur, disposé(e)s à sauter si ceux-ci se risquaient à les leur enlever; il(elle)s les ramassaient seulement quand la nuit arrivait et il(elle)s se mettaient dans les chambres où il(elle)s s'entassaient en attendant qu'une voisine leur apporte quelque chose à manger.

(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le prolétariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

(17 octobre 1961) ici-on-noie-les-algériensCes Mineurs grimpaient la côte de pins qui dominait et ils étaient reçus dans les bureaux avec du vin et des apéritifs en abondance préparés à cet effet. Alors l'assaut commençait : on leur promettaient un arrangement avec des logements et des baraquements accompagnés d'une aide économique immédiate et d'une augmentation du taux de charbon trimestriel, et aussi, pourquoi non... au passage, une excursion pour la «progéniture» des gamin(e)s jusqu'à des endroits bucoliques régis par des Campements Falangistes de loisirs; ils juraient d'examiner leurs silicoses et de leur rendre justice avec les degrés de maladie qu'ils avaient déjà atteints depuis longtemps jusqu'à leur donner des bourses étatiques pour les écoles salésiennes de la Capitale ["sacré cœur de jésus": au service de l'idéologie Fasciste]. Dans ce cas, les poulies restaient suspendues au plafond de la Mine.

(8 Août 1945. Algérie) Terreur de l'État français Impérialiste

en réponse à la revendication d'Indépendance du Peuple Algérien

formulée le jour de la Victoire de l'URSS contre le Nazisme...

ALGÉRIE. Août 1945.Les privations laissaient le peuple chétif, maigre et plein de toux face à la silicose qui consumait leur corps les plus dépensiers. Nous sommes allés à la bicoque pourrissante pour tuer la chèvre. Désespéré, l'animal rongeait les structures de bois et elle tirait sur la corde en cherchant la lumière du jour et les monts qu'elle ne pouvait pas voir tant que la Police Anti-émeute en patrouille était là car celle-ci finirait par la tuer. Elle était la dernière d'une génération de chèvres transmise depuis la Guerre et grâce à laquelle nous pouvions disposer de lait pour le malt.

(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le prolétariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

(17 octobre 1961)-8Les Vendu(e)s mangeaient et revenaient circuler dans le village. À cette époque-là, être "lucide" était une mauvaise chose : soit tu étais un/e Vendu(e), soit tu étais un/e non solidaire qui gardait la nourriture seulement pour toi. Les Vendu(e)s apportaient le stigmate ignominieux des «lucides» sur leur visage alimentés et égoïstes. Certain(e)s prenaient les mallettes après la

Grève, d'autres s'excusaient avec les circonstances adverses ou bien en faisant de leur fausse innocence ou incompréhension du destin de la Grève leur excuse constante. Certain(e)s seront frappé(e)s, marginalisé(e)s; s'il(elle)s avaient une langue piquante, ils vivront désormais dans l'angoisse des pierres de porphyre lancées par leurs Aides dans l'anonymat d'une quelconque rampe de la Mine; il(elle)s perdront le vice des cartes parce qu'il(elle)s ne trouveront plus d'occasion de jouer des parties; il(elle)s chercheront à apparenter leurs enfants dans d'autres villages; il(elle)s retrouveront leur foi dans le curé ou il(elle)s feront des cours accélérés de gardiens.

(CONGO) La "Grande Oeuvre" colonisatrice de l'État français Impérialiste en Afrique...

CONGO-Impérialisme-Colonialisme de l'État françaisMais le boulanger a répondu. Avec ses différents blés et ses levures, il est passé au côté du peuple. Le boulanger haïssait les Vendu(e)s. Sa boulangerie délabrée a été surveillée nuit et jour par les gardiens en prévision d'une répartition clandestine des miches de pain. Jusqu'à ce qu'un jour il se décide et qu'il s'en aille avec les poches pleines de graines de blé en se dirigeant vers vestiaires. Les Vendu(e)s étaient varié(e)s et il refusait l'affrontement avec eux/elles; alors, il a semé de grains le ciment des poules. Que les "poules" mangent ce que le peuple ne pouvait pas manger ! La peur s'empara de certain(e)s vaincu(e)s qui, de nouveau, retournèrent passer par les montagnes pour se diriger vers les Mines.

(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le prolétariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

17-octobre-1961-metro-concorde-elie-kagan-tous-droits-reserLes Guardias Civiles, le gros et grossier brigadier de Police s'en furent comme des exhalations à la boulangerie; celui-ci était le seul du village qui pouvait jeter le blé parce qu'il en avait en trop et ils l'ont emporté avec eux. Des années passèrent et on continuait toujours à se souvenir des

graves lésions dont il a souffert pendu au toit. Assis sur les marches des baraquements, nous étions déjà loin du siphon de l'eau accaparé par la Police anti-émeutes car on voyait leur chef obliger avec la pointe de son Mauser le cantinier des boules d'anis à ouvrir le local pour étancher sa soif, après la session.

«Les montagnes ont toujours été un allié du village», soutenait le Mineur illustre, «Elles l'ont toujours été depuis que nos paysan(ne)s montaient dans les hauteurs escarpées pour faire face aux bandes spoliatrices des comtes féodaux plusieurs siècles auparavant; et maintenant, plus que jamais, elles ne peuvent pas nous faire défaut !», clamait-il courbé sur le fleuve avec son béret brodé typique chez lui, au contraire des Mineurs du Nord. Pour un petit village comme celui-ci, et isolé, il ne lui reste plus qu'à se tirer à la montagne ou à attendre que la montagne renverse les nouveaux sommets. Il ne quittait pas des yeux les nappes d’eau cristallines.

(17 octobre 1961)-2(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le prolétariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

Jusqu'aux émissions de la radio Power semblaient nous ignorer; «Pour ceux de l'étranger, nous ne devions pas compter ou exister sur la carte», assurait-on dans les baraquements. Notre Grève n'était pas enregistrée dans leurs bulletins, nous étions abandonné(e)s dans notre Résistance.
(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le proléttariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

(17 octobre 1961)-4Le village ne pouvait déjà plus supporter le harcèlement dans ses quartiers et il est sorti dans la rue, lentement. Les oreilles placées par la Police anti-émeute n'importaient plus car avec la Grève tout avait été fiché. Dans les bicoques croulantes, on ne savait pas exactement ce qui se passait parce que nous étions enfermé(e)s comme dans une citadelle.

Finalement, le basalte et les roches de grès se sont décidés à faire pression sur les galeries. Des centaines de boisages craquaient. Sans humains, il n'y avait pas de Mine. Arrivé au 17° jour, les eaux du fleuve ont commencé à couler noires.

(Années 60, Alger)Terreur de l'État français impérialiste contre le Peuple Algérien :

ou l'École française des Escadrons de la Mort exportée auprès des États capitalistes Impérialistes

partout dans le monde -dont les USA- jusqu'à ce jour...

aux-centres-villesLes mécanismes et les installations importantes restaient enterrées, les coupes restaient remplies de décombres, les conduites d'air se tordaient dans des fragments difformes, la pose de rails des trolleys disparut, les galeries supérieures entraient en "faillite". Le cataclysme était déchaîné dans les puits, c'était comme une explosion contrôlée : maintenant une installation, ensuite une autre... il tombait ce qui faisait le plus mal aux contremaîtres, il tombait ce qui était nécessaire, ce qui était vital pour faire en sorte que la production reste paralysée pendant longtemps. La Grève, elle-même, était devenue une explosion à effet dé-multiplicateur; d'abord : l'éclatement bref de 17 jours, ensuite l'éclatement total dont on ne savait pas quand ses effets destructeurs allaient cesser. Les prises, tracées dans les galeries latérales des mines, ont apportées la nouvelle au village avec leur eau noire... La nouvelle a couru comme une décharge électrique.

Assis tranquillement sur les rives du fleuve, le Mineur illustre était en train de se laver les mains avec de l'eau de charbon. La grand-mère a sorti ses longs couteaux et elle regardait avec anxiété le sentier au loin. Le banni déambulait par les rues des baraquements dans une attitude de défi et il criait tantôt aux un(e)s et aux autres, imparable, l'Histoire des graviers : continuer à Résister jusqu'à ce que la mer elle-même devienne noire. Il a finit par s'asseoir sur le siphon avec le béret plus sur le côté que jamais et le sourire du Triomphe sur la bouche et, de nouveau, il chantait les chansons de sa terre qui lui revenait en Mémoire.

(17 octobre 1961.Paris) Terreur de l'État français Impérialiste contre le prolétariat du peuple algérien en Lutte pour la Dignité et la Liberté : plus de 300 manifestant(e)s assassiné(e)s et disparu(e)s...

(17 octobre 1961)-1Que me dira ma mère, une fois cette journée passée ? Qu'est-ce que nous obtiendrons ? Est-ce que ce sera comme ce mois où les piqueurs de la Mine ont arraché péniblement 2 pesetas quotidiennes et où nous autres, les gamin(e)s, on l'a appris par l'action de mécontentement qu'ils ont organisé? Est-ce qu'on reviendrait vivre attachés aux 900 pesetas et quelques, le dernier seuil salarial obtenu par mon père durant ces jours où ceux du 4° baraquement ont souffert l'un des coups qui a le plus démolit les habitant(e)s de la Côte quand nous avons perdu les quatre dans le 3° puits de la mine : «Le piqueur, ce robuste ! Et le marmiton, le pauvre ! Il avait seulement 18 ans, et les autres, les pauvres ! Que penseraient-il en ce moment critique ?...».

(Massacre du 20 Août 1955. Algérie) Plus de 10.000 algérien(ne)s emprisonné(e)s et assassiné(e)s par l'État français Impérialiste dans le stade municipal de Skikda à "Philippeville"

ALGÉRIE-Impérialisme-Colonialisme de l'État françaisL'assaut n'a pas eu lieu à la coopérative aux rayons débordants de chocolat durs comme une pierre; et le Maître Falangiste a continué dans le même lieu. Mais au moins, ces 2 longues semaines m'ont donné la satisfaction de vérifier comment la barrière du salaire de mon père a enfin sauté en morceaux; en quelques pesetas : il avait réussi à passer la barrière des 2.000 pesetas.

Cependant, le temps des Mineurs a voulu tirer furieusement en avant. Brève et gamine comme nous : la 1ère Grève a donné une impulsion à la Vie, elle l'a tirée et arrachée, au moins temporairement, de la pesanteur mortifiante dans laquelle vivait le village. Et c'est là, dans cette cuvette traversée par les 9 Puits de Mine de longitude kilométrique semblable à 9 sommets que s'est réveillée de nouveau la Lutte de ces milliers d'Humains qui descendaient chaque jour jusqu'au cœur même des terres noires.
sabotage

Contre la Prison du Dedans et la Prison du Dehors : RÉSISTER C'EST VAINCRE !

Dès lors, la faim et la douleur ne semblèrent pas leur importer autant que de continuer à montrer leur Force. Beaucoup surent que la douleur continuelle n'avait pas eu lieu en vain, elle les forgeait parce qu'elle n'a pas pu en finir avec eux. Et lors de la Lutte suivante, qui est vite arrivée, ils décidèrent d'un accord tacite que quelques décharges de tirs ou 60 coups de fouets retors des Mercenaires n'était pas plus brutal qu’un soutènement de plusieurs tonnes suspendu dans le vide au-dessus de leurs têtes, durant chaque journée interminable et accroché par le fragile lien végétal qu'est un tronc de chêne vermoulu. Durant ces 2 longues semaines qui ont bouleversées la vie des 8 baraquements et des bicoques, les barres à mines et les normes semblèrent être faites seulement et exclusivement pour qu'on s'en moque. La mise en scène des écussons et flèches [symboles Fascistes]. de la Place auparavant exténuante, impressionnait maintenant beaucoup moins et le joug de l'entrée semblait avoir doublé en peu de temps.
prou desalojamientos

Les Expulsions (de logements, d'Okupas...) : ça suffit !

Le monde de la fournaise paru se dédoubler : celui d'avant le Soulèvement et celui qui est venu ensuite. Les vieux Mineurs ont voulu récupérer une partie de leur jeunesse martyrisée. La grand-mère n'a pas pardonnée à la vieille radio Power l'oubli insultant de notre Grève dans ses bulletins à l'étranger et depuis la Grève : elle montrait de l'indifférence et elle allait chez les voisins pour bavarder. La femme du Mineur illustre n'en pouvait plus avec lui et personne ne pouvait comprendre comment un homme autant dépensé physiquement et qui n'avait déjà plus de souffle pour autre chose que la Mine : non seulement était celui des mitraillettes mais qu'il voulait maintenant enterrer tout(e)s les capitalistes partout où il aura connaissance de leur présence. Le Mineur illustre n'a pas réussi à vivre la 3° Grève.

(1914-1917. 1ère Guerre Mondiale Impérialiste) La "Grande Oeuvre" de l'État français Impérialiste dans ses colonies : une Réserve inépuisable de soldats et main-d'oeuvre à envoyer au Front pour son Profit...

Impérialisme-colonialisme de l'État français-Réserve d'Les Mineurs du Nord furent ceux qui nous ont transmis leur exemple mais à partir de ce bref réveil c'est nous qui avons dû donner l'exemple aux paysan(ne)s de la région voisine qui vivaient «de prêts», selon l'opinion du village; depuis la Grève, nous avons eu la sensation que ceux/celles-ci nous traitaient mieux quand nous allions dans leur villages, il semblait que nos cicatrices bleuies par le rouge du sang mêlé avec le noir du charbon était un motif d'admiration. Les paysan(ne)s se libérèrent des caciques et il(elle)s sont venu(e)s dans les bicoques pour être Mineurs.

Avec le Triomphe de la Grève, à la maison : il(elle)s n'abandonnèrent pas l'idée d'un autre travail moins dangereux, après leur avoir donné cet emploi imaginaire pour me prédestiner à une tâche parce le grand-père avait semé l'inquiétude en nous en jetant une grande quantité de charbon et de sang par la bouche. Et des années plus tard, en partant pour la Capitale pour cet emploi, en partant par le même lieu où le milicien est parti pour le Front, j'aurais aimé avoir la force suffisante pour me promettre à moi-même, avec l'image encore fraîche du machiniste de "l'Allemande" [locomotive allemande], de ne pas revenir jusqu'à ce que les signaux de Révolte des Mineurs résonnent de nouveau parmi les montagnes qui allaient tellement me manquer".

(Depuis Juillet 2012. État espagnol) Grève et Lutte des Mineurs

(depuis Juin 2912. Asturies) Lutte des Mineurs-8

Partager cet article

Repost 0
Published by sribaiona - dans LUTTE DE CLASSE
commenter cet article

commentaires

DYNAMIQUE DE BAIONA

jpg-SR BAIONA-okPLUS D'INFOS (cliquer)

SOLIDARITÉ PCE(r), GRAPO ET SRI!

 AMNISTIE TOTALE !!!

SANS CONDITIONS !

AMNISTIA TOTALE

2013 : ADRESSES

COLLECTIF DES PRESXS DU PCE(r), GRAPO ET SRI

(2013) PRESXS-adresses

ENCORE 1 PROCÈS-FARCE !!!

PROCES FARCE 13.09.2012 (arenas)-azkPROCES FARCE 13.09.2012 (victoria)-azkMADRID, LE 13 SEPT 2012 :

PITOYABLE TRAGI-COMÉDIE !!!

Audios du dernier Procès-Farce contre "Arenas" et Victoria Gómez. Il n'y a rien de mieux pour rompre la Guerre Sale déployée contre le PCE(r) qui tente de le relier au faux amalgame criminalisateur : PCE(r)-GRAPO... que d'écouter leurs propre paroles. Quand "Arenas" parle sur la politique la Juge l'interrompt et l'expulse. L'avocat de la Défense rompt avec des données tranchantes et sans appel les inventions mises dans les Dossiers judiciaires pour impliquer "Arenas" dans les GRAPO.

  NI OUBLI, NI PARDON !

ABELARDOLIBERTÉ POUR LE COLLECTIF

DES PRESXS POLITIQUES

DU PCE(r), DES GRAPO ET DU SRI

DONT LE CAMARADE ARENAS!

camarade ARENAS

République Populaire

CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRESXS MALADES

PRESXS MALADESPLUS D'INFOS (cliquer)

7 PRES@S DU COLLECTIF DES COMMUNISTES, ANTIFASCISTES ET SOLIDAIRES DU PCE(R), DES GRAPO ET DU SRI ONT DE GRAVES MALADIES INCURABLES ET ILS/ELLES SONT SÉQUESTRÉ/ES DE FACTO. NOUS EXIGEONS LEUR MISE EN LIBERTÉ IMMÉDIATE!

1-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE-azk

MONTRE  TA SOLIDARITÉ !

IMPRIME LA CARTE ET ENVOIE-LA !

COPIE-LA ET FAIS-LA CIRCULER !

1bis-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE

12-Enrike KUADRA ETXEANDIA-GRAPO

Enrique KUADRA ETXEANDIA, prisonnier politique des GRAPO. Né à Barakaldo (Bizkaia, Pays Basque) le 9 juin 1950. Militant des GRAPO et Historique militant du PCE(r), âgé de 62 ans. En prison 2 fois (22 ans au total). Sauvagement torturé. Mis une nouvelle fois en prison en 1995 : il est devenu gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Daroca (Zaragoza). Opéré d'un cancer à la prostate. Prisión de Daroca Ctra. Nombrevilla 50360 Daroca (Zaragoza)

1-Manuel PEREZ MARTINEZ-PCE(r)-fr

Manuel PÉREZ MARTÍNEZ, prisonnier politique du PCE(r). Né à Melilla le 1er novembre 1944. Secrétaire Général du PCE(r), âgé de 68 ans. En prison 3 fois (19 ans au total). Toujours en situation d'Isolement extrême. Mis une nouvelle fois en prison 2000 : il est devenu un malade chronique. Actuellement, il se trouve dans la Prison de Castellón II. Il souffre de graves problèmes occulaires, de cataractes, migraine chronique, de rhumes continuels qui le maintiennent prostré, d'une hernie du hiatus et de plusieurs maux associés. Prisión de C.P. Castellón II 12140 Albocasser 

11-MARIA JOSE BAÑOS-GRAPO-fr

María José BAÑOS ANDUJAR, prisonnière politique des GRAPO. Née dans le Sud-Est de l'État français le 11 novembre 1964. Militante des GRAPO âgée de 48 ans. 18 ans en prison. Mise en prison en 2002 : elle est devenue encore plus gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Valencia II. Foie dans un très mauvais état. VIH. Elle a besoin d'une déviation coronaire. Fortement médicalisée. Prisión de Picassent-Valencia II - a.c. 1002, 46225 PICASSENT (Valencia).

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)

Manuel ARANGO RIEGO, prisonnier politique du PCE(r). Né à Villaseca de Laciana (León) le 12 décembre 1948. Historique militant du PCE(r), âgé de 64 ans. Il a été plus de 20 ans en clandestinité après avoir été détenu et incarcéré à de nombreuses occasions et blessé par les tirs de la Police lors de l'une d'entre elles. Mis en prison une nouvelle fois en 2007 : il est devenu gravement malade. Il est actuellement dans la Prison de Zuera (Zagazoza). Dans cette prison, il manque de physiothérapeute et de plusieurs médicaments dont il a besoin. Il a une sciatique chronique qui l'oblige à marcher en étant aidé; arthrose générale; hépatite chronique avec perte de masse hépatique. Ulcère duodénal chronique car il a été emputé de l'intestin grêle. Hypermédicalisé. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza).

2-ISABEL APARICIO-PCE(r)-fr

Isabel APARICIO SÁNCHEZ, prisonnière politique du PCE(r). Née à Madrid le 2 février 1954. Militante du PCE(r), âgée de 58 ans. En prison 2 fois (9 ans au total). Incarcérée en 2007 : elle est devenue gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Zuera (Zaragoza). Arthrose générale, ostéoporose, hernies lombaires et discales, sinusite chronique, elle a besoin de plusieurs opérations. Récemment opérée de cataractes aux 2 yeux. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza). 

21-Paco CELA SOANE-PCE(r)Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r). Né à Verin (Ourense) le 29 octobre 1958. Militant du PCE(r), âgée de 56 ans. En prison depuis 26 ans, en 3 fois. Incarcéré en 2007: il est gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Picassent (Valencia). Diabète très problématique. Jusqu'en novembre 2010, il a eu besoin de 5 injections d'insuline par jour. Prisión de Picassent -Valencia II. ac 1002. 46225 PICASSENT (Valencia).

4-Résister c'est vaincre-fr3-adosB

HOMMAGES DÉC 2014

NI OUBLI,NI PARDON! 

xc-29 AOUT 2013 VIGO

BIOGRAPHIE (Lire) 

au-(05.12.1982)-JUAN MARTIN LUNA-PCE(r)NI OUBLI,NI PARDON!

ACTE DE SOLIDARITÉ

ÉLECTIONS BOURGEOISES :

BOYCOTT !!!

LA LUTTE EST DANS LA RUE PAS AU PARLEMENT-2

Lutte et organise-toi avec le SRI ! A l'école, université, usine, entreprise, quartier : partout tu peux Lutter pour abolir le Capitalisme et l'Exploitation de Classe en oeuvrant pour  LA RÉVOLUTION SOCIALISTE afin d'abolir définitivement toute Classe et Exploitation par LE COMMUNISME ! ET N'OUBLIE PAS LA SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES EN PRISON : DEDANS ET DEHORS FACE A LA RÉPRESSION   !

  

  PREKARIOEN GAUA

CONTRE L'EXPLOITATION

Pour l'Unité des prolétaires

jpeg-xuria-KARTELA 08.12.2012-azk

  SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2012

(à partir de 18h.  23bis Rue des Tonneliers. BAYONNE)

(plus d'infos) et Gadafiste Brothers

PHOTOS DE LA SOIRÉE

jpeg-IMP+WEB-rouge-AFFICHE NUIT DES PRECAIRES-BAIPRESOAK KALERA !

PRESOAK ETXERAT !

PRESOAK KALERA

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 (BAIONA)

(15h30. Place des Basques)

Manifestation pour la liberté

des prisonnier-ère-s politiques basques

  Aux personnes qui ont Lutté

et qui Luttent contre le Fascisme...

LUCHA ANTIFA

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012

(18h30. Place Louis XIV. ST-JEAN-DE-LUZ)

JOURNÉE INTERNATIONALE : NUIT DE CRISTAL

Rassemblement contre le Fascisme : sexisme,

discriminations et racisme... (plus d'infos)

(9 NOV) KRISTALL NACHT 1938-2012-azk

  ZYED ET BOUNA

NI OUBLI, NI PARDON !

Zyed et BounaLUTTE CONTRE LE NON-LIEU ! (plus d'infos)

 

 

presosenferGrève de la Faim de Solidarité avec Iosu 

Dans les États français et espagnol : plus de 250 prisonnier(ère)s politiques sont en Lutte ouverte avec des Grèves de la Faim, refus des conditions de détention, protestations...

Le prisonnier politique des GRAPO : Enrike Kuadra Etxeandia s’est mis en Grève de la Faim illimitée en Solidarité avec la Grève de la Faim de Iosu Uribetxeberria Bolinaga, un prisonnier politique basque gravement malade en phase terminale dans la prison de Daroca à Zaragoza. Une Grève de la Faim de Solidarité a aussi été commencée par les militants des GRAPO : Nacho Varela Gómez (prison de Puerto I) et Marcos Martín Ponce (prison de Morón de la Frontera, Sevilla). Les autres prisonnier(êre)s du Collectif des prisonnier(ère)s poltiques du PCE(r), GRAPO et SRI informé(e)s rejoignent aussi cette Grève...

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIER(ERE)S POLITIQUES !!!

Si l'Etat espagnol a concédé la "Liberté" conditionnelle à Iosu : celle-ci n'est toujours pas effective. En Italie et depuis le Secours Rouge International : des messages et des cartes de dénonciation de cette situation sont envoyées au Ministre de l'Intérieur  de l'État espagnol à Madrid.

Appel du Comité pour un SRI (Italie) : L'Etat espagnol laisse mourir en prison un prisonnier politique malade en phase terminale. Iosu Uribetxeberria Bolinaga est atteint d'un cancer maintenant en phase terminale. Selon les médecins de la prison elle-même, il ne dispose que d'une chance de 10% de vivre encore une autre année. Néanmoins, les "Autorités" refusent de lui concéder la Liberté et désormais 7 autres personnes de plus sont en prison car elles ont participé à une Marche de Solidarité pour Iosu lequel est incarcéré suite à l'accusation d'avoir tué un employé de la prison... Dans les Etats espagnols, français et turc : plus de 500 personnes sont en Grève de la Faim pour réclamer la liberté de ce prisonnier politique gravement malade. Le Collectif des prisonnier(ère)s politiques Antifascistes espagnol(e)s (1) souscrit à cette grève illimitée. Quiconque veut se solidariser avec Iosu peut envoyer une carte ou un télégramme au Ministre de l'Intérieur de l'État espagnol. Pour le texte il suffit de mettre : «NOUS EXIGEONS LA LIBERTÉ IMMÉDIATE DE Iosu Uribetxeberria Bolinaga» (N'oubliez de mettre la signature et le nom de l'expéditeur/trice !)" (1) PCE(r), GRAPO et SRI

IOSU ASKATULeçon de dessin. (Nizar Qabbani, poète syrien) Mon enfant pose en face de moi sa boîte de peintures et il me demande de lui dessiner un oiseau. Je trempe le pinceau dans la couleur grise et je dessine un carré avec des fermetures et des barreaux. Ses yeux se remplissent d’obscurité : “Mais... c’est une prison, papa ! Tu ne sais pas dessiner un oiseau ? Et je lui dis : “Mon enfant, pardonne-moi... J’ai oublié la forme des oiseaux.” Mon enfant pose alors en face de moi son carnet de dessin et il me demande de lui dessiner un épis de blé. Je prend la plume et je dessine une arme à feu. Mon enfant se moque de mon ignorance et il s’exclame : “Papa ! Tu ne connais pas la différence entre un épis de blé et une arme à feu ?“. Je lui dis : “Mon enfant, oui j’ai connu les formes des épis de blé, celle de la miche de pain, celle de la rose mais dans cette époque très dure que nous vivons actuellement les arbres de la forêt se sont unis à la Résistance pour Lutter.(…)”

Dessin d'AURORA(Juin 2012)(Juin 2012) Dessin d'Aurora Cayetano 

prisonnière politique du PCE(r) en Prison

  

  

(gorria)Résistance-1

(TOULOUSE) : PROCES-FARCE ! Face à la Répression de l'Etat français Solidarité avec le CREA (OKUPA) RÉSISTER C'EST VAINCRE ! (plus d'infos) SOLIDARITÉ !

21 JUIN 2012

JEUDI 21 JUIN 2012 (PARIS) (19H) RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON DE LA SANTÉ Concert de dénonciation contre la Terreur d'État Plus d'infos (cliquer)

 

lamine-diengmanifestation-lamine-dieng-2011-avenue-gambettaNI OUBLI ! NI PARDON ! lamIne dieng, Un ouvrier assassinÉ par la Police de l'État français MARCHE COMMÉMORATIVE À PARIS (14h) Samedi 16 Juin 2012 (Plus d'infos)

vérité et justice pour ali ziri-2NI OUBLI ! NI PARDON ! ALI ZIRI, Un ouvrier assassinÉ le 9 Juin 2009 par la Police de l'État français Rassemblement À Argenteuil (14h30) Samedi 9 Juin 2012 (Plus d'infos)

LIBERTÉ POUR DENIZ

VENDREDI 25 MAI 2012 (NUREMBERG, ALLEMAGNE)15H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CONTRE LE PROCES-FARCE DE DENIZ : UN ANTIFASCISTE (plus d'infos)

 

jpeg-A3 AFFICHE 19-20 MAI 2012-azk

OU SONT-ILS ? OU SONT-ELLES ? CONTRE LA TERREUR D'ETAT SEMAINE CONTRE LES DISPARITIONS POLITIQUES (17-31 MAI 2012)  

Organisée par l'ICAD-Section française PLUS D'INFOS (cliquer)

euskal presoak euskal herriraJEUDI 31 MAI 2012 (devant la mairie de BAIONA) Jour du Procès en appel à Paris (19 H) RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC JON KEPA PAROT prisonnier politique basque d'ETA PRIS EN OTAGE PAR L'ÉTAT FRANCAIS DEPUIS 23 ANS

jpeg-(09.05.1976) ULRIKE MEINHOFazkPlus d'infos (en cours rédaction)

IBAI ASKTATU-1

IBAI ASKTATU-2 IBAI ASKATU ! GUK ZUREKIN ! LIBERTÉ POUR IBAI PEÑA BALANZATEGUI ! ON EST AVEC TOI ! EUROAGINDUEI EZ !  Plus d'infos  et Lutte Antifasciste  (Originaire de Gasteiz et réfugié politique à Baiona.Transféré en Juin 2012 de la prison de Seysses dans l'État français à celle de Soto del Real dans l'État espagnol) Pour lui écrire : IBAI PEÑA BALANZATEGUI - MADRID-V SOTO DEL REAL CENTRO PENITENCIARIO - CARRETERA COMARCAL 611 - 28.791 SOTO DEL REAL (MADRID) ESPAÑA.

 

 

 

HOMMAGE A LA CAMARADE YASEMIN DU MLKP

Yasemin Yoldas-3

La "Camarade Yasemin" du MLKP est morte le 9 février 2012

en luttant contre l'Etat turc fasciste

pour la révolution socialiste et le Communisme

en Turquie et au Kurdistan

PLUS D'INFOS (cliquer)

HOMMAGE, GRÈVE DE LA FAIM ET DÉTENTION

SOLIDARITÉ AVEC MANUEL ARANGO RIEGO

PRISONNIER POLITIQUE DU PCE(r)

LE 19 OCTOBRE 2011

FIN DE LA PROTESTATION AVEC

GRÈVE DE LA FAIM

DEPUIS LE 16 SEPTEMBRE 2011

CONTRE LE DÉNI DE LA CONDITION DE PRISONNIER/ÈRE POLITIQUE ET DE MILITANCE

MIS EN OEUVRE PAR L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET L'ÉTAT ESPAGNOL

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)-castLA SOLIDARITÉ DE CLASSE EST NOTRE ARME ! ÉCRIS-LUI !

Prision de C.P. Madrid VI - Aranjuez

C.P. Madrid VI 28300 Aranjuez (Madrid)

02.10.11-im1(lettre interceptée)

  11 OCTOBRE 2011 (BAIONA). DIFFUSION DE 300 TRACTS SRI* À DES PROLÉTAIRES DURANT UNE MANIFESTATION NATIONALE DANS L'ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LA PRÉCARITÉ.

* En Solidarité avec la Grève de la Faim du Camarade Manuel Arango Riego, Prisonnier Politique du PCE(r) et pour rappeler l'existence de la Lutte dans les prisons du Collectif des presxs politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI.

BLOG(Manif 10oct2011)TRACT SRI-jpeg DÉTENTION ET MISE EN "LIBERTÉ" AVEC CHARGES

DE PABLO HASÉL, RAPPEUR DE 22 ANS 

LIBERTÉ POUR CE CAMARADE SOLIDAIRE ET COMBATIF!

pablo Liberté !LIBERTÉ IMMÉDIATE DE PABLO HASÉL !

Il est Communiste, les terroristes c'est vous.

SOLIDARITÉ AVEC PABLO HASÉL !

-COMMUNIQUÉ DE PABLO HASÉL

ET CAMPAGNE DE SOUTIEN

logo-radio-clash

RADIO CLASH DE LIMOGES

-Émission du 4 octobre 2011

-Émission du 11 octobre 2011

-Emission du 18 octobre 2011