Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 08:35

CAMPAGNE POUR LA LIBÉRATION

DES PRISONNIER(ÈRE)S POLITIQUES MALADES

folletosri

La négligence médicale met toujours en péril

la santé des prisonnier(ère)s politiques

(Extrait de la brochure publiée par le Secours Rouge International : "La négligence médicale c'est la Mort lente des prisonnier(ère)s politiques")


Voir la version originale du Comité de Solidariedade (SRI de Galice)


presos-politicos"Durant plus de 30 ans, l'État Fasciste espagnol a utilisé la prison, la répression aveugle, la torture à mort pour obtenir le repentir des militant(e)s du Mouvement de Résistance organisé et leur faire abandonner leurs justes objectifs Révolutionnaires.


30 ans de coups, d'humiliations, de mitard, tout cela en Isolement total. Tandis que pour le Collectif des prisonnier(ère)s politiques du PCE(r) et des GRAPO ce sont 30 ans de Résistance tenace, de revendications, de désobéissance aux normes, de grèves des visites au parloir, de Grèves de la Faim dans laquelle Kepa et Sevillano ont du donner leur vie et où beaucoup d'autres compagne(on)s sont resté(e)s dans des chaises roulantes à vie ou avec des maladies incurables, tout cela pour rompre, d'abord, le Régime d'Extermination de la prison d'Herrera de la Mancha et ensuite, la criminelle politique de Dispersion.


SRI-presos15Ce sont aussi 30 ans de Solidarité dans la rue, de soutiens et d'initiatives, de mobilisations, de piquets... 30 années qui montrent qu'avec la Lutte dans les prisons et le soutien des Solidaires au dehors, malgré les pires conditions imaginables, il est possible de Résister, on peut Lutter, on peut Avancer, on peut Vaincre.

Ils savent qu'il est impossible de nous tromper, qu'ils n'arriveront jamais à obtenir leur repentir, que jamais il(elle)s ne consentiront à renoncer à leurs idées et principes. Et comme ils le savent, ils veulent les annihiler.

 

SRI-presos18De plus, ils veulent le faire en cachette et en silence, sans scandale mais inexorablement et lentement, en exerçant un répugnant chantage à l'assistance médico-sanitaire : «Où tu te repends ou bien tu vas mourir de n'importe quelle maladie». Tels des vautours, ils veulent frapper sur leurs flancs, sur la santé très atteinte et détériorée des prisonnier(ère)s politiques après d'innombrables Grèves de la Faim, coups et mauvaise alimentation. Ces vautours sont là pour corroborer : les retards injustifiés tout comme les refus manifestes de les emmener à l'hôpital pour aussi évidente et visible que soit leur besoin de soins, les fouilles dégradantes allant jusqu'à la nudité qu'ils veulent imposer au prisonnier(ère) pour que ce soit lui/elle qui refuse d'aller à la consultation de spécialistes médicaux, les omissions volontaires de mise en œuvre du traitement médical prescrit par les médecins et hôpitaux, ainsi qu'un très long etcetera...

 

La négligence médicale est un Plan macabre, spécialement destiné à exterminer lentement les prisonnier(ère)s politiques, de façon "démocratique", en les laissant mourir du fait de ne pas renoncer à leurs idéaux. Nous devons faire cesser cette Mort lente à laquelle ils veulent les conduire. Embrassons la Solidarité, la Lutte, la Mobilisation et avec elles : bloquons la centrale téléphonique par des avalanches de soutien, envoyons des montagnes de télégrammes et de cartes postales de dénonciation aux responsables des prisons, réalisons des rassemblements devant leurs murs avec une foule d'autres initiatives qui nous passent par la tête et faisons savoir et sentir aux détenu(e)s qu'il(elle)s ne sont pas seul(e)s et qu'il(elle)s peuvent compter sur notre Solidarité.

Finissons-en avec la Criminelle négligence médicale !

Liberté immédiate pour les prisonnier(ère)s politiques enfermé(e)s !

Amnistie maintenant !

 

PRESXS MALADES

 

ÉDITION D'UNE BROCHURE SRI

 

Voir la version originale du Comité de Solidariedade (SRI de Galice)


Le Secours rouge International vient d'éditer le travail : "La négligence médicale c'est la mort lente des prisonnier(ère)s politiques", une brochure avec des articles d'opinion, de dénonciation et des biographies qui servira de base à la Campagne pour la Libération des prisonnier(ère)s politiques malades qui aura lieu dans les prochaines semaines. Il s'agit d'une Campagne à laquelle adhère évidemment notre Comité de Solidarité. Nous publions à la suite, l'Introduction de ce magnifique travail édité par les compagne(on)s du SRI.


En forme d'Introduction.


1936"L'objet de ce travail est de donner à connaître la situation du Collectif des prisonnier(ère)s politiques du PCE(r) et des GRAPO et avant tout de dénoncer la dramatique situation dont souffrent ceux/celles qui sont gravement malades.

Les décennies de condamnation que la majorité d'entre eux/elles portent sur le dos, en plus des conditions extrêmes auxquel(le)s ils/elles sont soumis(es) placent ces Révolutionnaires au bord de la Mort.

 1936. Militant du Font populaire durant la Guerre Révolutionnaire en Espagne.


La liste des prisonnier(ère)s politiques qui contractent des maladies en prison ou qui en sont mort est très longue et elle ne date pas d'aujourd'hui. Des milliers de prisonnier(ère)s politiques, comme le leader ouvrier José DÍAZ (1) ont contracté des maladies en prison qui les ont ensuite conduit à la mort : d'autres comme Joan COMORERA (2) ou le prolifique poète et écrivain communiste Miguel HERNÁNDEZ (3) sont morts victimes de maladies comme la tuberculose ou la pneumonie dans les cachots froids et insalubres de la dictature franquiste du fait de Lutter pour la Liberté.


(2066) A l'ouvrier(ère) soudeur inconnu(e).

Dessin d'Arenas à la prison de Bapaume dans l'Etat français.

SRI-presos10Il arrive aujourd'hui quelque chose de semblable. A cause de la torture soufferte durant leur détention, de la négligence sanitaire, des conditions précaires en prison, d'une alimentation déficiente et de longues Grèves de la Faim menées : les prisonnier(ère)s politiques sont plus propices à contracter de graves maladies. Sous l'excuse de la "sécurité", il(elle)s doivent attendre durant des mois pour sortir des hôpitaux et être reconnu(e)s comme malades et soigné(e)s par des spécialistes. Une fois que leur transfert à l'hôpital est obtenu, la Guardia Civil veut être présente au moment des examens médicaux ce qui dans de nombreuses occasions rend impossible leur réalisation, spécialement quand il s'agit de femmes. D'autre part, tout professionnel(le) peut refuser de réaliser ces examens du fait de se sentir contraint(e) et intimidé(e) par la présence d'agents les visant de leurs armes.


mujerCe fut précisément au mois de décembre 2010 quand le Collectif des Prisonnier(ère)s Politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI a réalisé une protestation pour, entre autres revendications, exiger la mise en liberté des prisonnier(ère)s malades. Cette protestation a consisté en 2 jours de jeûne par semaine pour dénoncer les traitements vexatoires et humiliants, comme les fouilles avec violence réalisé par l'État Fasciste espagnol par les mains de son Corps spécialisé des Institutions Pénitentiaires appartenant au Ministère de l'Intérieur sur les prisonnier(ère)s quand ceux/celles-ci voulaient avoir une visite avec leurs familles et leurs proches; pour dénoncer aussi le dur Régime d'Isolement et la Dispersion auquel il(elle)s sont soumis(es) (dans de nombreux cas à des milliers de kilomètres de leur entourage familial) et le fait qu'on leur retient la presse, les livres ou les lettres de proches et solidaires avec l'unique objectif de leur empêcher toute communication avec l'extérieur ou au moins de la leur rendre plus difficile.


Le cycle de la vie s'est rompu comme une pierre lancée dans le lac

SRI-presos5Mais surtout, il(elle)s ont réalisé cette protestation pour dénoncer le fait que cet État criminel, sans scrupules, néglige les prisonnier(ère)s politiques malades et qu'il laisse faire que les maladies provoquées par les conditions décrites ci-dessus finissent par miner la Résistance des prisonnier(ère)s politiques, en les laissant mourir.

Il est indispensable de le souligner pour empêcher, par tout les moyens, qu'arrive de nouveau le fait qu'en Juillet 2010 sont morts les ex-prisonniers politiques : Enrique ÁLVAREZ ABALDE et Iñaki KUADRA ERXEANDIA, respectivement militants du PCE(r) et des GRAPO, après être sortis de l'incarcération parce qu'ils souffraient de maladies graves et incurables contractées en prison. Des années auparavant, en 2001, José Maria SÁNCHEZ CASAS est mort peu de temps après avoir été libéré alors qu'il attendait une transplantation de cœur. Nous ne pouvons pas oublier non plus la mort, en 2009, de José ORTÍN MARTÍNEZ qui souffrait d'une maladie cardiaque qui n'a évidemment pas pu être détectée, malgré les symptômes évidents qu'il présentait. Nous ne pouvons permettre qu'ils continuent à les assassiner lentement, d'une façon masquée et qu'ils présentent ensuite comme une mort "naturelle".

Nous n'allons pas accepter une seule mort de plus en prison !

Liberté immédiate pour les prisonnier(ère)s politiques malades !

NOTES. (1) José DÍAZ RAMOS (1896-1942) : ouvrier-boulanger andalou, secrétaire général du Parti Communiste d'Espagne (PCE) de 1932 à 1942.

(2) Joan COMORERA SOLER (1894-1958) : écrivain catalan, il fut 1er secrétaire général du PSUC (Parti Socialiste Unifié de Catalogne)

(3) Miguel HERNÁNDEZ (1910-1942) : berger et poète communiste (PCE) andalou qui s'est servi des mots comme des armes au travers de ses poèmes.

 

5-José Manuel SEVILLANO MARTIN-2

José Manuel SEVILLANO MARTIN, ouvrier antifasciste andalou

prisonnier politique des GRAPO exterminé le 25 Mai 1990

177ème jour d'une Grève de la Faim collective (Prison de Soria).

 

COMPAGNONS ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES

DES GRAPO ET DU PCE(r)

ASSASSINÉS PAR LE PROGRAMME

D'EXTERMINATION LENTE EN PRISON

APPLIQUÉ SANS INTERRUPTION

PAR L'ÉTAT ESPAGNOL FASCISTE DEPUIS 1936

 

NI OUBLI, NI PARDON !


- (26 Juillet 2010) IÑAKI KUADRA ETXEANDIA, GRAPO

Ouvrier antifasciste basque exterminé à l'âge de 49 ans

durant sa "liberté" conditionnelle à cause d'une maladie incurable.

1-(26.07.2010)-INAKI ETXEANDIA-GRAPO

- (16 Juillet 2010) ENRIQUE ALVAREZ ABALDE, PCE(r)

Ouvrier communiste galicien exterminé à l'âge de 50 ans

durant sa "liberté" conditionnelle à cause d'une maladie incurable.

2-(16.07.2010)-ENRIQUE ALVAREZ-PCE(r)

- (21 Mars 2009) José ORTÍN MARTÍNEZ "Rafa", PCE(r)

Ouvrier communiste madrilène exterminé à l'âge de 64 ans

dans la Prison de Foncalent

d'une crise cardiaque durant une visite au parloir de sa famille.

3-José ORTIN MARTINEZ-PCE(r)

- (27 janvier 2001) Jose María SANCHEZ CASAS, Cádiz, PCE(r)

Ouvrier andalou exterminé à 55 ans.

Durant sa "liberté" conditionnelle, à l'hôpital de Cordoba

dans l'attente d'une transplantation du coeur.

4-José Maria SANCHEZ CASAS-PCE(r)

- (25 Mai 1990) José Manuel SEVILLANO MARTIN "Sevi", GRAPO

Ouvrier antifasciste andalou exterminé à l'âge de 31 ans

dans la Prison de Soria

le 177ème jour d'une Grève de la Faim collective

contre le Régime d'Extermination Fasciste

5(25.05.11)-JOSE MANUEL SEVILLANO-GRAPO

- (19 Juin 1981) Juan José Crespo Galende "Kepa", PCE(r)

Ouvrier communiste basque exterminé à l'âge de 28 ans

dans la prison d'Herrera de la Mancha

le 90ème jour d'une Grève de la Faim collective

contre le Régime d'Extermination Fasciste

6-(19.06.1981)-JOSE CRESPO GALENDE-PCE(r)

- (3 janvier 1986) Txomin MUIÑOS FORMOSO, PCE(r)

Ouvrier communiste basque exterminé à l'âge de 32 ans.

Quelques mois après sa sortie de prison.

7-Txomin MUIÑOS FORMOSO-PCE(r)

 

(Note de la dynamique SRI de Baiona)

Nous n'oublions pas

tou(te)s les autres compagne(on)s antifascistes et communistes

prisonnier(ère)s politiques sorti(e)s des «tombeaux de béton»

(miroir de l'Etat espagnol Monarco-Fasciste qui s'en vante)

et actuellement en "liberté" conditionnelle :

harcelé(e)s, surveillé(e)s, menacé(e)s, illégalisé(e)s,

en attente d'autres procès

aujourd'hui en chaise roulante, avec des maladies incurables

et portant toutes les conséquences physiques et psychologiques

des tortures subies avant et durant la prison...

vécue dans l'État français puis l'État espagnol

Maîtres depuis plusieurs siècles

dans la Répression et l'Impérialisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by sribaiona - dans LUTTES EN PRISON
commenter cet article

commentaires

DYNAMIQUE DE BAIONA

jpg-SR BAIONA-okPLUS D'INFOS (cliquer)

SOLIDARITÉ PCE(r), GRAPO ET SRI!

 AMNISTIE TOTALE !!!

SANS CONDITIONS !

AMNISTIA TOTALE

2013 : ADRESSES

COLLECTIF DES PRESXS DU PCE(r), GRAPO ET SRI

(2013) PRESXS-adresses

ENCORE 1 PROCÈS-FARCE !!!

PROCES FARCE 13.09.2012 (arenas)-azkPROCES FARCE 13.09.2012 (victoria)-azkMADRID, LE 13 SEPT 2012 :

PITOYABLE TRAGI-COMÉDIE !!!

Audios du dernier Procès-Farce contre "Arenas" et Victoria Gómez. Il n'y a rien de mieux pour rompre la Guerre Sale déployée contre le PCE(r) qui tente de le relier au faux amalgame criminalisateur : PCE(r)-GRAPO... que d'écouter leurs propre paroles. Quand "Arenas" parle sur la politique la Juge l'interrompt et l'expulse. L'avocat de la Défense rompt avec des données tranchantes et sans appel les inventions mises dans les Dossiers judiciaires pour impliquer "Arenas" dans les GRAPO.

  NI OUBLI, NI PARDON !

ABELARDOLIBERTÉ POUR LE COLLECTIF

DES PRESXS POLITIQUES

DU PCE(r), DES GRAPO ET DU SRI

DONT LE CAMARADE ARENAS!

camarade ARENAS

République Populaire

CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRESXS MALADES

PRESXS MALADESPLUS D'INFOS (cliquer)

7 PRES@S DU COLLECTIF DES COMMUNISTES, ANTIFASCISTES ET SOLIDAIRES DU PCE(R), DES GRAPO ET DU SRI ONT DE GRAVES MALADIES INCURABLES ET ILS/ELLES SONT SÉQUESTRÉ/ES DE FACTO. NOUS EXIGEONS LEUR MISE EN LIBERTÉ IMMÉDIATE!

1-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE-azk

MONTRE  TA SOLIDARITÉ !

IMPRIME LA CARTE ET ENVOIE-LA !

COPIE-LA ET FAIS-LA CIRCULER !

1bis-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE

12-Enrike KUADRA ETXEANDIA-GRAPO

Enrique KUADRA ETXEANDIA, prisonnier politique des GRAPO. Né à Barakaldo (Bizkaia, Pays Basque) le 9 juin 1950. Militant des GRAPO et Historique militant du PCE(r), âgé de 62 ans. En prison 2 fois (22 ans au total). Sauvagement torturé. Mis une nouvelle fois en prison en 1995 : il est devenu gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Daroca (Zaragoza). Opéré d'un cancer à la prostate. Prisión de Daroca Ctra. Nombrevilla 50360 Daroca (Zaragoza)

1-Manuel PEREZ MARTINEZ-PCE(r)-fr

Manuel PÉREZ MARTÍNEZ, prisonnier politique du PCE(r). Né à Melilla le 1er novembre 1944. Secrétaire Général du PCE(r), âgé de 68 ans. En prison 3 fois (19 ans au total). Toujours en situation d'Isolement extrême. Mis une nouvelle fois en prison 2000 : il est devenu un malade chronique. Actuellement, il se trouve dans la Prison de Castellón II. Il souffre de graves problèmes occulaires, de cataractes, migraine chronique, de rhumes continuels qui le maintiennent prostré, d'une hernie du hiatus et de plusieurs maux associés. Prisión de C.P. Castellón II 12140 Albocasser 

11-MARIA JOSE BAÑOS-GRAPO-fr

María José BAÑOS ANDUJAR, prisonnière politique des GRAPO. Née dans le Sud-Est de l'État français le 11 novembre 1964. Militante des GRAPO âgée de 48 ans. 18 ans en prison. Mise en prison en 2002 : elle est devenue encore plus gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Valencia II. Foie dans un très mauvais état. VIH. Elle a besoin d'une déviation coronaire. Fortement médicalisée. Prisión de Picassent-Valencia II - a.c. 1002, 46225 PICASSENT (Valencia).

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)

Manuel ARANGO RIEGO, prisonnier politique du PCE(r). Né à Villaseca de Laciana (León) le 12 décembre 1948. Historique militant du PCE(r), âgé de 64 ans. Il a été plus de 20 ans en clandestinité après avoir été détenu et incarcéré à de nombreuses occasions et blessé par les tirs de la Police lors de l'une d'entre elles. Mis en prison une nouvelle fois en 2007 : il est devenu gravement malade. Il est actuellement dans la Prison de Zuera (Zagazoza). Dans cette prison, il manque de physiothérapeute et de plusieurs médicaments dont il a besoin. Il a une sciatique chronique qui l'oblige à marcher en étant aidé; arthrose générale; hépatite chronique avec perte de masse hépatique. Ulcère duodénal chronique car il a été emputé de l'intestin grêle. Hypermédicalisé. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza).

2-ISABEL APARICIO-PCE(r)-fr

Isabel APARICIO SÁNCHEZ, prisonnière politique du PCE(r). Née à Madrid le 2 février 1954. Militante du PCE(r), âgée de 58 ans. En prison 2 fois (9 ans au total). Incarcérée en 2007 : elle est devenue gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Zuera (Zaragoza). Arthrose générale, ostéoporose, hernies lombaires et discales, sinusite chronique, elle a besoin de plusieurs opérations. Récemment opérée de cataractes aux 2 yeux. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza). 

21-Paco CELA SOANE-PCE(r)Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r). Né à Verin (Ourense) le 29 octobre 1958. Militant du PCE(r), âgée de 56 ans. En prison depuis 26 ans, en 3 fois. Incarcéré en 2007: il est gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Picassent (Valencia). Diabète très problématique. Jusqu'en novembre 2010, il a eu besoin de 5 injections d'insuline par jour. Prisión de Picassent -Valencia II. ac 1002. 46225 PICASSENT (Valencia).

4-Résister c'est vaincre-fr3-adosB

HOMMAGES DÉC 2014

NI OUBLI,NI PARDON! 

xc-29 AOUT 2013 VIGO

BIOGRAPHIE (Lire) 

au-(05.12.1982)-JUAN MARTIN LUNA-PCE(r)NI OUBLI,NI PARDON!

ACTE DE SOLIDARITÉ

ÉLECTIONS BOURGEOISES :

BOYCOTT !!!

LA LUTTE EST DANS LA RUE PAS AU PARLEMENT-2

Lutte et organise-toi avec le SRI ! A l'école, université, usine, entreprise, quartier : partout tu peux Lutter pour abolir le Capitalisme et l'Exploitation de Classe en oeuvrant pour  LA RÉVOLUTION SOCIALISTE afin d'abolir définitivement toute Classe et Exploitation par LE COMMUNISME ! ET N'OUBLIE PAS LA SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES EN PRISON : DEDANS ET DEHORS FACE A LA RÉPRESSION   !

  

  PREKARIOEN GAUA

CONTRE L'EXPLOITATION

Pour l'Unité des prolétaires

jpeg-xuria-KARTELA 08.12.2012-azk

  SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2012

(à partir de 18h.  23bis Rue des Tonneliers. BAYONNE)

(plus d'infos) et Gadafiste Brothers

PHOTOS DE LA SOIRÉE

jpeg-IMP+WEB-rouge-AFFICHE NUIT DES PRECAIRES-BAIPRESOAK KALERA !

PRESOAK ETXERAT !

PRESOAK KALERA

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 (BAIONA)

(15h30. Place des Basques)

Manifestation pour la liberté

des prisonnier-ère-s politiques basques

  Aux personnes qui ont Lutté

et qui Luttent contre le Fascisme...

LUCHA ANTIFA

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012

(18h30. Place Louis XIV. ST-JEAN-DE-LUZ)

JOURNÉE INTERNATIONALE : NUIT DE CRISTAL

Rassemblement contre le Fascisme : sexisme,

discriminations et racisme... (plus d'infos)

(9 NOV) KRISTALL NACHT 1938-2012-azk

  ZYED ET BOUNA

NI OUBLI, NI PARDON !

Zyed et BounaLUTTE CONTRE LE NON-LIEU ! (plus d'infos)

 

 

presosenferGrève de la Faim de Solidarité avec Iosu 

Dans les États français et espagnol : plus de 250 prisonnier(ère)s politiques sont en Lutte ouverte avec des Grèves de la Faim, refus des conditions de détention, protestations...

Le prisonnier politique des GRAPO : Enrike Kuadra Etxeandia s’est mis en Grève de la Faim illimitée en Solidarité avec la Grève de la Faim de Iosu Uribetxeberria Bolinaga, un prisonnier politique basque gravement malade en phase terminale dans la prison de Daroca à Zaragoza. Une Grève de la Faim de Solidarité a aussi été commencée par les militants des GRAPO : Nacho Varela Gómez (prison de Puerto I) et Marcos Martín Ponce (prison de Morón de la Frontera, Sevilla). Les autres prisonnier(êre)s du Collectif des prisonnier(ère)s poltiques du PCE(r), GRAPO et SRI informé(e)s rejoignent aussi cette Grève...

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIER(ERE)S POLITIQUES !!!

Si l'Etat espagnol a concédé la "Liberté" conditionnelle à Iosu : celle-ci n'est toujours pas effective. En Italie et depuis le Secours Rouge International : des messages et des cartes de dénonciation de cette situation sont envoyées au Ministre de l'Intérieur  de l'État espagnol à Madrid.

Appel du Comité pour un SRI (Italie) : L'Etat espagnol laisse mourir en prison un prisonnier politique malade en phase terminale. Iosu Uribetxeberria Bolinaga est atteint d'un cancer maintenant en phase terminale. Selon les médecins de la prison elle-même, il ne dispose que d'une chance de 10% de vivre encore une autre année. Néanmoins, les "Autorités" refusent de lui concéder la Liberté et désormais 7 autres personnes de plus sont en prison car elles ont participé à une Marche de Solidarité pour Iosu lequel est incarcéré suite à l'accusation d'avoir tué un employé de la prison... Dans les Etats espagnols, français et turc : plus de 500 personnes sont en Grève de la Faim pour réclamer la liberté de ce prisonnier politique gravement malade. Le Collectif des prisonnier(ère)s politiques Antifascistes espagnol(e)s (1) souscrit à cette grève illimitée. Quiconque veut se solidariser avec Iosu peut envoyer une carte ou un télégramme au Ministre de l'Intérieur de l'État espagnol. Pour le texte il suffit de mettre : «NOUS EXIGEONS LA LIBERTÉ IMMÉDIATE DE Iosu Uribetxeberria Bolinaga» (N'oubliez de mettre la signature et le nom de l'expéditeur/trice !)" (1) PCE(r), GRAPO et SRI

IOSU ASKATULeçon de dessin. (Nizar Qabbani, poète syrien) Mon enfant pose en face de moi sa boîte de peintures et il me demande de lui dessiner un oiseau. Je trempe le pinceau dans la couleur grise et je dessine un carré avec des fermetures et des barreaux. Ses yeux se remplissent d’obscurité : “Mais... c’est une prison, papa ! Tu ne sais pas dessiner un oiseau ? Et je lui dis : “Mon enfant, pardonne-moi... J’ai oublié la forme des oiseaux.” Mon enfant pose alors en face de moi son carnet de dessin et il me demande de lui dessiner un épis de blé. Je prend la plume et je dessine une arme à feu. Mon enfant se moque de mon ignorance et il s’exclame : “Papa ! Tu ne connais pas la différence entre un épis de blé et une arme à feu ?“. Je lui dis : “Mon enfant, oui j’ai connu les formes des épis de blé, celle de la miche de pain, celle de la rose mais dans cette époque très dure que nous vivons actuellement les arbres de la forêt se sont unis à la Résistance pour Lutter.(…)”

Dessin d'AURORA(Juin 2012)(Juin 2012) Dessin d'Aurora Cayetano 

prisonnière politique du PCE(r) en Prison

  

  

(gorria)Résistance-1

(TOULOUSE) : PROCES-FARCE ! Face à la Répression de l'Etat français Solidarité avec le CREA (OKUPA) RÉSISTER C'EST VAINCRE ! (plus d'infos) SOLIDARITÉ !

21 JUIN 2012

JEUDI 21 JUIN 2012 (PARIS) (19H) RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON DE LA SANTÉ Concert de dénonciation contre la Terreur d'État Plus d'infos (cliquer)

 

lamine-diengmanifestation-lamine-dieng-2011-avenue-gambettaNI OUBLI ! NI PARDON ! lamIne dieng, Un ouvrier assassinÉ par la Police de l'État français MARCHE COMMÉMORATIVE À PARIS (14h) Samedi 16 Juin 2012 (Plus d'infos)

vérité et justice pour ali ziri-2NI OUBLI ! NI PARDON ! ALI ZIRI, Un ouvrier assassinÉ le 9 Juin 2009 par la Police de l'État français Rassemblement À Argenteuil (14h30) Samedi 9 Juin 2012 (Plus d'infos)

LIBERTÉ POUR DENIZ

VENDREDI 25 MAI 2012 (NUREMBERG, ALLEMAGNE)15H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CONTRE LE PROCES-FARCE DE DENIZ : UN ANTIFASCISTE (plus d'infos)

 

jpeg-A3 AFFICHE 19-20 MAI 2012-azk

OU SONT-ILS ? OU SONT-ELLES ? CONTRE LA TERREUR D'ETAT SEMAINE CONTRE LES DISPARITIONS POLITIQUES (17-31 MAI 2012)  

Organisée par l'ICAD-Section française PLUS D'INFOS (cliquer)

euskal presoak euskal herriraJEUDI 31 MAI 2012 (devant la mairie de BAIONA) Jour du Procès en appel à Paris (19 H) RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC JON KEPA PAROT prisonnier politique basque d'ETA PRIS EN OTAGE PAR L'ÉTAT FRANCAIS DEPUIS 23 ANS

jpeg-(09.05.1976) ULRIKE MEINHOFazkPlus d'infos (en cours rédaction)

IBAI ASKTATU-1

IBAI ASKTATU-2 IBAI ASKATU ! GUK ZUREKIN ! LIBERTÉ POUR IBAI PEÑA BALANZATEGUI ! ON EST AVEC TOI ! EUROAGINDUEI EZ !  Plus d'infos  et Lutte Antifasciste  (Originaire de Gasteiz et réfugié politique à Baiona.Transféré en Juin 2012 de la prison de Seysses dans l'État français à celle de Soto del Real dans l'État espagnol) Pour lui écrire : IBAI PEÑA BALANZATEGUI - MADRID-V SOTO DEL REAL CENTRO PENITENCIARIO - CARRETERA COMARCAL 611 - 28.791 SOTO DEL REAL (MADRID) ESPAÑA.

 

 

 

HOMMAGE A LA CAMARADE YASEMIN DU MLKP

Yasemin Yoldas-3

La "Camarade Yasemin" du MLKP est morte le 9 février 2012

en luttant contre l'Etat turc fasciste

pour la révolution socialiste et le Communisme

en Turquie et au Kurdistan

PLUS D'INFOS (cliquer)

HOMMAGE, GRÈVE DE LA FAIM ET DÉTENTION

SOLIDARITÉ AVEC MANUEL ARANGO RIEGO

PRISONNIER POLITIQUE DU PCE(r)

LE 19 OCTOBRE 2011

FIN DE LA PROTESTATION AVEC

GRÈVE DE LA FAIM

DEPUIS LE 16 SEPTEMBRE 2011

CONTRE LE DÉNI DE LA CONDITION DE PRISONNIER/ÈRE POLITIQUE ET DE MILITANCE

MIS EN OEUVRE PAR L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET L'ÉTAT ESPAGNOL

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)-castLA SOLIDARITÉ DE CLASSE EST NOTRE ARME ! ÉCRIS-LUI !

Prision de C.P. Madrid VI - Aranjuez

C.P. Madrid VI 28300 Aranjuez (Madrid)

02.10.11-im1(lettre interceptée)

  11 OCTOBRE 2011 (BAIONA). DIFFUSION DE 300 TRACTS SRI* À DES PROLÉTAIRES DURANT UNE MANIFESTATION NATIONALE DANS L'ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LA PRÉCARITÉ.

* En Solidarité avec la Grève de la Faim du Camarade Manuel Arango Riego, Prisonnier Politique du PCE(r) et pour rappeler l'existence de la Lutte dans les prisons du Collectif des presxs politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI.

BLOG(Manif 10oct2011)TRACT SRI-jpeg DÉTENTION ET MISE EN "LIBERTÉ" AVEC CHARGES

DE PABLO HASÉL, RAPPEUR DE 22 ANS 

LIBERTÉ POUR CE CAMARADE SOLIDAIRE ET COMBATIF!

pablo Liberté !LIBERTÉ IMMÉDIATE DE PABLO HASÉL !

Il est Communiste, les terroristes c'est vous.

SOLIDARITÉ AVEC PABLO HASÉL !

-COMMUNIQUÉ DE PABLO HASÉL

ET CAMPAGNE DE SOUTIEN

logo-radio-clash

RADIO CLASH DE LIMOGES

-Émission du 4 octobre 2011

-Émission du 11 octobre 2011

-Emission du 18 octobre 2011