Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 08:30

POÈMES ET ÉCRITS DU "CAMARADE ARENAS"

Manuel PEREZ MARTINEZ, secrétaire général du PCE(r)

Otage politique des Etats français puis espagnol

en prison depuis 18 ans


 

1-LUTTERTOMBÉ, MON FRÈRE

À Francisco Javier Martínez Eizaguirre

Ouvrier basque communiste du PCE(r) assasiné à Paris le 28 Juin 1979 par le BVE.

 

Tombé mon frère

Je demande le silence.

 

Ses paroles aussi ont été blessées par balles

et maintenant il se vide de son sang, étendu sur le sol.

 

Que les balles répondent aux balles,

Cela, mon peuple l'exige

avec le sang ardent dans mon corps

cela, ma poitrine l'exige.

 

Qu'il/elle empoigne une arme à feu

que je tire moi le premier

et que les paroles soient gardées

pour que lorsque nous serons déjà libres

mon peuple puisse les entendre.

 

C'est pourquoi je demande le silence

et que tout le monde m'entende

qu'aux balles de l'ennemi

on ne répond pas avec des deuils.

 

 

SON HISTOIRE EST FINIE


La vieille Gauche

est morte.

Son histoire est finie.

Elle n'a pas accomplie ses promesses

et elle est partie en mourant:

Sans courage,

Sans idée

et sans éclat

Elle est partie en mourant

il est triste de le dire

comme un coq déplumé.

S'en est fini avec la honte,

s'en est fini avec le mensonge,

s'en est fini avec l'imposture

de cette Gauche déplumée

et repentie.

Véritablement, son Histoire

est finie.

 

2-POEMECe qui suit est un extrait d'un récit avec lequel "Arenas" a participé dans un petit "concours littéraire" qui s'est réalisé au temps de la COMMUNE KARL MARX* dans la prison de Soria.

*Avant d'être séparés les uns des autres et dispersés dans différentes prisons en représailles, en 1989, dans la prison de Soria, le collectif des prisonniers politiques communistes, antifascistes et solidaires du PCE(r), des GRAPO et du SRI a créé et vécu en commune nommée Commune Karl MARX: en développant avec camaraderie l'étude, la formation politique et le travail militant (livres, cartes, tracts).

Un film documentaire tourné clandestinement en prison par eux-mêmes relate cette vie collective. Il est diffusé par le SRI:

"Comuna Carlos Marx – Vida en la Cárcel" (1989)

 

LE TROU DE L'ONCLE RAIMUNDO*

*Pozo del Tio Ramundo, quartier ouvrier de Madrid dont "Arenas" est originaire.

Dans le trou de l'Oncle Raimundo, il n'y a pas d'eau

ni courant, ni lumière électrique, ni d'égout,

ni d'asphalte dans les rues, il n'y a pas d'écoles pour les enfants,

il n'y a pas de lieu pour la distraction des petits et des grands.

Dans le trou de l'Oncle Raimundo

les gens pleurent et gémissent durant toutes les heures du jour et de la nuit.

Le trou ce n'est aucun enfer,

un lieu où ceux/celles qui vont au ciel reçoivent des tourments éternels;

ni plus ni moins, DANTE* lui-même aurait employé d'autres mots pour le définir:

 

Pour moi, c'est la ville des sanglots;

Pour moi, c'est la douleur éternelle;

Pour moi, c'est jusqu'à la race condamnée.

 

Les familles vivent entassées dans de petits habitacles.

Il y a des barraques occupées par deux, trois et jusqu'à quatre familles;

tous-te-s mélangé-e-s: vieux/vieilles, adultes et enfants.

Comment y arrivent-ils/elles? Seul eux/elles le savent.

 

Quelques tavernes où des hommes apurent jusqu'à la lie

la coupe débordante de leur amertume;

trois ou quatre possédant-e-s puant-e-s vendent à crédit,

à de véritables prix de luxe, des choses qui ne sont autres

que des déchets achetés à bas prix,

des produits que déjà personne n'achète plus dans les établissements

des quartiers où habite la bourgeoisie.

 

Le/la prêteur est un personnage extrêmement connu;

aussi connu que celui qui couvre les reçus du funerarium

-"L'argent des mort-e-s".

Tout le monde sait ici ce que signifie “Ouvrir un compte au prêteur”:

Cela suppose de devoir céder la 3ème partie du misérable salaire

pour une paire de couvertures pour l'hiver, des chemises pelées

pour les enfants, une paire de chemises et quelques pantalons pour

le mari et une douzaine de culottes; c'est le trousseau de la famille

qu'elle devra renouveler chaque année et qu'elle doit payer avec ponctualité,

par écheances, pour le double de leur prix coûtant au magasin.

Et au prix comptant, on ne peut rien acheter, même pas le kilo de pain

du charbon, des légumes et le thon quotidien;

ensuite, il ne reste pas d'autre remède que de payer ce qu'ils demandent

si on ne veut pas mourir de froid et de faim.

On vit le jour seulement avec ce qu'il y a et éternellement endetté-e

auprès du commerçant

et du prêteur; on dépend éternellement d'eux.

 

3-POEMELes gamin-e-s passent la majeure partie du temps au milieu des ruisseaux

en le partageant avec le troupeau de porcs qui marchent éparpillés

en fouillant la boue de leurs museaux. Aie! pour la mère qui relâche

la vigileance sur les plus petit-e-s! Certain-e-s enfants ont déjà été

dévoré-e-s par ces animaux.

 

Le/la vendeur-euse d'eau porte l'eau depuis Vallecas dans de grands cubes

traînés dans des charrettes tirées par des mules. Deux ou trois cruches,

avec des pesetas la cruche d'eau pour la consommation du jour;

il n'y a plus d'argent, ni de cruches, ni d'eau.

À l'approche de la nuit, dans tout les barraquements les lampes à carbure s'allument.

Elles produisent une flamme blanche et vive et une odeur semblable aux exhalations

des égouts, de telle sorte que, dans les barraques,

on se sent comme si on était plongé dans un cloaque.

Mais personne ne se plaint;

les pauvres doivent souffrir de choses bien pires que celles-là

sans qu'il leur arrive de se lamenter.

 

Les femmes et les jeunes-filles attendent la nuit pour sortir dans les champs

en petits groupes. À l'ornière de la voie du train

elles restent pour faire leurs besoins. Pour cela, elles forment des couloirs

au milieu du terrain à découvert, une pudique muraille avec laquelle s'assurer

qu'aucun intrus ne puisse épier leurs courbes.

 

3-LUTTERLes hommes évacuent dans le même lieu;

seulement, ils le font tôt dans la matinée avant d'aller au travail.

C'est une convention spontanée établie par la coutume. "Aller à la voie";

tous-tes, grand-e-s et petit-e-s, savent très bien ce que cela veut dire,

et les tout-e-s petit-e-s aussi qui se sont habitué à aller à la voie quand personne ne peut les voir.

Ils/elles ont l'intuition de quelque chose de sérieux, dans cet acte de suprême nécessité.

Et le lieu finit par devenir sacré: la honte et toutes les pudeurs

ont érigé leur Temple dans cette voie, sur des montagnes de merde.

 

Durant les nuits, en hiver, les hommes reviennent du travail.

Le quartier entier est un bourbier où il ne reste pas un seul pas de terrain ferme

où poser la plante d'un pied sans que celui-ci s'enfonce dans la fange jusqu'aux chevilles.

Parmi les ténèbres, ici et là, émergent de confuses masses avec des figures humaines

qui tentent d'avancer dans la nuit... Maintenant nous voyons s'arrêter l'une de ces figures,

elle tourne sur ses pieds -oui, c'est un homme-, il fait des tours et il continue à marcher;

il revient une autre fois sur ses pas en cherchant le sentier inexistant...

Maintenant, nous l'entendons s'exclamer, blasphémer, injurier le ciel;

il maudit l'heure où sa mère l'a mis au monde.

Cela ne fait aucun doute, malgré toutes ses manoeuvres et précautions,

cet homme finit par se mettre dans un trou, en s'enfonçant dans la boue jusqu'aux chevilles.

Il n'y a pas d'échappatoire possible.

 

7-LUTTERLa scène -un pâle reflet de la réalité- il ne faut pas l'oublier elle se complète quand -exténué- cet homme atteint enfin l'ornière de sa misérable demeure -lui qui vient d'élever des palais!- l'humidité le transperce jusqu'aux os;

des toux qui déchirent les gorges; l'émanation du carbure et du réchaud de charbon rendent l'air irrespirable et la porte doit être en permanence fermée à cause du froid intense de la rue “Mieux vaux la fumée que le givre”.

La majeure partie de la famille doit rester debout ou adossée au mur; il ne reste pas d'espace pour plus de chaises ou de banquettes que celles qu'il y a, et celles-ci doivent être occupées par ceux/celles qui reviennent épuisé-e-s du travail;

car ils/elles ont besoin de reprendre des forces pour la journée suivante.

 

Note:

* Dante ALIGHIERI, poète, écrivain et homme politique italien du 13ème siècle. Auteur de la Trilogie critique "La Divine Comédie".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DYNAMIQUE DE BAIONA

jpg-SR BAIONA-okPLUS D'INFOS (cliquer)

SOLIDARITÉ PCE(r), GRAPO ET SRI!

 AMNISTIE TOTALE !!!

SANS CONDITIONS !

AMNISTIA TOTALE

2013 : ADRESSES

COLLECTIF DES PRESXS DU PCE(r), GRAPO ET SRI

(2013) PRESXS-adresses

ENCORE 1 PROCÈS-FARCE !!!

PROCES FARCE 13.09.2012 (arenas)-azkPROCES FARCE 13.09.2012 (victoria)-azkMADRID, LE 13 SEPT 2012 :

PITOYABLE TRAGI-COMÉDIE !!!

Audios du dernier Procès-Farce contre "Arenas" et Victoria Gómez. Il n'y a rien de mieux pour rompre la Guerre Sale déployée contre le PCE(r) qui tente de le relier au faux amalgame criminalisateur : PCE(r)-GRAPO... que d'écouter leurs propre paroles. Quand "Arenas" parle sur la politique la Juge l'interrompt et l'expulse. L'avocat de la Défense rompt avec des données tranchantes et sans appel les inventions mises dans les Dossiers judiciaires pour impliquer "Arenas" dans les GRAPO.

  NI OUBLI, NI PARDON !

ABELARDOLIBERTÉ POUR LE COLLECTIF

DES PRESXS POLITIQUES

DU PCE(r), DES GRAPO ET DU SRI

DONT LE CAMARADE ARENAS!

camarade ARENAS

République Populaire

CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRESXS MALADES

PRESXS MALADESPLUS D'INFOS (cliquer)

7 PRES@S DU COLLECTIF DES COMMUNISTES, ANTIFASCISTES ET SOLIDAIRES DU PCE(R), DES GRAPO ET DU SRI ONT DE GRAVES MALADIES INCURABLES ET ILS/ELLES SONT SÉQUESTRÉ/ES DE FACTO. NOUS EXIGEONS LEUR MISE EN LIBERTÉ IMMÉDIATE!

1-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE-azk

MONTRE  TA SOLIDARITÉ !

IMPRIME LA CARTE ET ENVOIE-LA !

COPIE-LA ET FAIS-LA CIRCULER !

1bis-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE

12-Enrike KUADRA ETXEANDIA-GRAPO

Enrique KUADRA ETXEANDIA, prisonnier politique des GRAPO. Né à Barakaldo (Bizkaia, Pays Basque) le 9 juin 1950. Militant des GRAPO et Historique militant du PCE(r), âgé de 62 ans. En prison 2 fois (22 ans au total). Sauvagement torturé. Mis une nouvelle fois en prison en 1995 : il est devenu gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Daroca (Zaragoza). Opéré d'un cancer à la prostate. Prisión de Daroca Ctra. Nombrevilla 50360 Daroca (Zaragoza)

1-Manuel PEREZ MARTINEZ-PCE(r)-fr

Manuel PÉREZ MARTÍNEZ, prisonnier politique du PCE(r). Né à Melilla le 1er novembre 1944. Secrétaire Général du PCE(r), âgé de 68 ans. En prison 3 fois (19 ans au total). Toujours en situation d'Isolement extrême. Mis une nouvelle fois en prison 2000 : il est devenu un malade chronique. Actuellement, il se trouve dans la Prison de Castellón II. Il souffre de graves problèmes occulaires, de cataractes, migraine chronique, de rhumes continuels qui le maintiennent prostré, d'une hernie du hiatus et de plusieurs maux associés. Prisión de C.P. Castellón II 12140 Albocasser 

11-MARIA JOSE BAÑOS-GRAPO-fr

María José BAÑOS ANDUJAR, prisonnière politique des GRAPO. Née dans le Sud-Est de l'État français le 11 novembre 1964. Militante des GRAPO âgée de 48 ans. 18 ans en prison. Mise en prison en 2002 : elle est devenue encore plus gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Valencia II. Foie dans un très mauvais état. VIH. Elle a besoin d'une déviation coronaire. Fortement médicalisée. Prisión de Picassent-Valencia II - a.c. 1002, 46225 PICASSENT (Valencia).

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)

Manuel ARANGO RIEGO, prisonnier politique du PCE(r). Né à Villaseca de Laciana (León) le 12 décembre 1948. Historique militant du PCE(r), âgé de 64 ans. Il a été plus de 20 ans en clandestinité après avoir été détenu et incarcéré à de nombreuses occasions et blessé par les tirs de la Police lors de l'une d'entre elles. Mis en prison une nouvelle fois en 2007 : il est devenu gravement malade. Il est actuellement dans la Prison de Zuera (Zagazoza). Dans cette prison, il manque de physiothérapeute et de plusieurs médicaments dont il a besoin. Il a une sciatique chronique qui l'oblige à marcher en étant aidé; arthrose générale; hépatite chronique avec perte de masse hépatique. Ulcère duodénal chronique car il a été emputé de l'intestin grêle. Hypermédicalisé. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza).

2-ISABEL APARICIO-PCE(r)-fr

Isabel APARICIO SÁNCHEZ, prisonnière politique du PCE(r). Née à Madrid le 2 février 1954. Militante du PCE(r), âgée de 58 ans. En prison 2 fois (9 ans au total). Incarcérée en 2007 : elle est devenue gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Zuera (Zaragoza). Arthrose générale, ostéoporose, hernies lombaires et discales, sinusite chronique, elle a besoin de plusieurs opérations. Récemment opérée de cataractes aux 2 yeux. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza). 

21-Paco CELA SOANE-PCE(r)Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r). Né à Verin (Ourense) le 29 octobre 1958. Militant du PCE(r), âgée de 56 ans. En prison depuis 26 ans, en 3 fois. Incarcéré en 2007: il est gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Picassent (Valencia). Diabète très problématique. Jusqu'en novembre 2010, il a eu besoin de 5 injections d'insuline par jour. Prisión de Picassent -Valencia II. ac 1002. 46225 PICASSENT (Valencia).

4-Résister c'est vaincre-fr3-adosB

HOMMAGES DÉC 2014

NI OUBLI,NI PARDON! 

xc-29 AOUT 2013 VIGO

BIOGRAPHIE (Lire) 

au-(05.12.1982)-JUAN MARTIN LUNA-PCE(r)NI OUBLI,NI PARDON!

ACTE DE SOLIDARITÉ

ÉLECTIONS BOURGEOISES :

BOYCOTT !!!

LA LUTTE EST DANS LA RUE PAS AU PARLEMENT-2

Lutte et organise-toi avec le SRI ! A l'école, université, usine, entreprise, quartier : partout tu peux Lutter pour abolir le Capitalisme et l'Exploitation de Classe en oeuvrant pour  LA RÉVOLUTION SOCIALISTE afin d'abolir définitivement toute Classe et Exploitation par LE COMMUNISME ! ET N'OUBLIE PAS LA SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES EN PRISON : DEDANS ET DEHORS FACE A LA RÉPRESSION   !

  

  PREKARIOEN GAUA

CONTRE L'EXPLOITATION

Pour l'Unité des prolétaires

jpeg-xuria-KARTELA 08.12.2012-azk

  SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2012

(à partir de 18h.  23bis Rue des Tonneliers. BAYONNE)

(plus d'infos) et Gadafiste Brothers

PHOTOS DE LA SOIRÉE

jpeg-IMP+WEB-rouge-AFFICHE NUIT DES PRECAIRES-BAIPRESOAK KALERA !

PRESOAK ETXERAT !

PRESOAK KALERA

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 (BAIONA)

(15h30. Place des Basques)

Manifestation pour la liberté

des prisonnier-ère-s politiques basques

  Aux personnes qui ont Lutté

et qui Luttent contre le Fascisme...

LUCHA ANTIFA

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012

(18h30. Place Louis XIV. ST-JEAN-DE-LUZ)

JOURNÉE INTERNATIONALE : NUIT DE CRISTAL

Rassemblement contre le Fascisme : sexisme,

discriminations et racisme... (plus d'infos)

(9 NOV) KRISTALL NACHT 1938-2012-azk

  ZYED ET BOUNA

NI OUBLI, NI PARDON !

Zyed et BounaLUTTE CONTRE LE NON-LIEU ! (plus d'infos)

 

 

presosenferGrève de la Faim de Solidarité avec Iosu 

Dans les États français et espagnol : plus de 250 prisonnier(ère)s politiques sont en Lutte ouverte avec des Grèves de la Faim, refus des conditions de détention, protestations...

Le prisonnier politique des GRAPO : Enrike Kuadra Etxeandia s’est mis en Grève de la Faim illimitée en Solidarité avec la Grève de la Faim de Iosu Uribetxeberria Bolinaga, un prisonnier politique basque gravement malade en phase terminale dans la prison de Daroca à Zaragoza. Une Grève de la Faim de Solidarité a aussi été commencée par les militants des GRAPO : Nacho Varela Gómez (prison de Puerto I) et Marcos Martín Ponce (prison de Morón de la Frontera, Sevilla). Les autres prisonnier(êre)s du Collectif des prisonnier(ère)s poltiques du PCE(r), GRAPO et SRI informé(e)s rejoignent aussi cette Grève...

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIER(ERE)S POLITIQUES !!!

Si l'Etat espagnol a concédé la "Liberté" conditionnelle à Iosu : celle-ci n'est toujours pas effective. En Italie et depuis le Secours Rouge International : des messages et des cartes de dénonciation de cette situation sont envoyées au Ministre de l'Intérieur  de l'État espagnol à Madrid.

Appel du Comité pour un SRI (Italie) : L'Etat espagnol laisse mourir en prison un prisonnier politique malade en phase terminale. Iosu Uribetxeberria Bolinaga est atteint d'un cancer maintenant en phase terminale. Selon les médecins de la prison elle-même, il ne dispose que d'une chance de 10% de vivre encore une autre année. Néanmoins, les "Autorités" refusent de lui concéder la Liberté et désormais 7 autres personnes de plus sont en prison car elles ont participé à une Marche de Solidarité pour Iosu lequel est incarcéré suite à l'accusation d'avoir tué un employé de la prison... Dans les Etats espagnols, français et turc : plus de 500 personnes sont en Grève de la Faim pour réclamer la liberté de ce prisonnier politique gravement malade. Le Collectif des prisonnier(ère)s politiques Antifascistes espagnol(e)s (1) souscrit à cette grève illimitée. Quiconque veut se solidariser avec Iosu peut envoyer une carte ou un télégramme au Ministre de l'Intérieur de l'État espagnol. Pour le texte il suffit de mettre : «NOUS EXIGEONS LA LIBERTÉ IMMÉDIATE DE Iosu Uribetxeberria Bolinaga» (N'oubliez de mettre la signature et le nom de l'expéditeur/trice !)" (1) PCE(r), GRAPO et SRI

IOSU ASKATULeçon de dessin. (Nizar Qabbani, poète syrien) Mon enfant pose en face de moi sa boîte de peintures et il me demande de lui dessiner un oiseau. Je trempe le pinceau dans la couleur grise et je dessine un carré avec des fermetures et des barreaux. Ses yeux se remplissent d’obscurité : “Mais... c’est une prison, papa ! Tu ne sais pas dessiner un oiseau ? Et je lui dis : “Mon enfant, pardonne-moi... J’ai oublié la forme des oiseaux.” Mon enfant pose alors en face de moi son carnet de dessin et il me demande de lui dessiner un épis de blé. Je prend la plume et je dessine une arme à feu. Mon enfant se moque de mon ignorance et il s’exclame : “Papa ! Tu ne connais pas la différence entre un épis de blé et une arme à feu ?“. Je lui dis : “Mon enfant, oui j’ai connu les formes des épis de blé, celle de la miche de pain, celle de la rose mais dans cette époque très dure que nous vivons actuellement les arbres de la forêt se sont unis à la Résistance pour Lutter.(…)”

Dessin d'AURORA(Juin 2012)(Juin 2012) Dessin d'Aurora Cayetano 

prisonnière politique du PCE(r) en Prison

  

  

(gorria)Résistance-1

(TOULOUSE) : PROCES-FARCE ! Face à la Répression de l'Etat français Solidarité avec le CREA (OKUPA) RÉSISTER C'EST VAINCRE ! (plus d'infos) SOLIDARITÉ !

21 JUIN 2012

JEUDI 21 JUIN 2012 (PARIS) (19H) RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON DE LA SANTÉ Concert de dénonciation contre la Terreur d'État Plus d'infos (cliquer)

 

lamine-diengmanifestation-lamine-dieng-2011-avenue-gambettaNI OUBLI ! NI PARDON ! lamIne dieng, Un ouvrier assassinÉ par la Police de l'État français MARCHE COMMÉMORATIVE À PARIS (14h) Samedi 16 Juin 2012 (Plus d'infos)

vérité et justice pour ali ziri-2NI OUBLI ! NI PARDON ! ALI ZIRI, Un ouvrier assassinÉ le 9 Juin 2009 par la Police de l'État français Rassemblement À Argenteuil (14h30) Samedi 9 Juin 2012 (Plus d'infos)

LIBERTÉ POUR DENIZ

VENDREDI 25 MAI 2012 (NUREMBERG, ALLEMAGNE)15H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CONTRE LE PROCES-FARCE DE DENIZ : UN ANTIFASCISTE (plus d'infos)

 

jpeg-A3 AFFICHE 19-20 MAI 2012-azk

OU SONT-ILS ? OU SONT-ELLES ? CONTRE LA TERREUR D'ETAT SEMAINE CONTRE LES DISPARITIONS POLITIQUES (17-31 MAI 2012)  

Organisée par l'ICAD-Section française PLUS D'INFOS (cliquer)

euskal presoak euskal herriraJEUDI 31 MAI 2012 (devant la mairie de BAIONA) Jour du Procès en appel à Paris (19 H) RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC JON KEPA PAROT prisonnier politique basque d'ETA PRIS EN OTAGE PAR L'ÉTAT FRANCAIS DEPUIS 23 ANS

jpeg-(09.05.1976) ULRIKE MEINHOFazkPlus d'infos (en cours rédaction)

IBAI ASKTATU-1

IBAI ASKTATU-2 IBAI ASKATU ! GUK ZUREKIN ! LIBERTÉ POUR IBAI PEÑA BALANZATEGUI ! ON EST AVEC TOI ! EUROAGINDUEI EZ !  Plus d'infos  et Lutte Antifasciste  (Originaire de Gasteiz et réfugié politique à Baiona.Transféré en Juin 2012 de la prison de Seysses dans l'État français à celle de Soto del Real dans l'État espagnol) Pour lui écrire : IBAI PEÑA BALANZATEGUI - MADRID-V SOTO DEL REAL CENTRO PENITENCIARIO - CARRETERA COMARCAL 611 - 28.791 SOTO DEL REAL (MADRID) ESPAÑA.

 

 

 

HOMMAGE A LA CAMARADE YASEMIN DU MLKP

Yasemin Yoldas-3

La "Camarade Yasemin" du MLKP est morte le 9 février 2012

en luttant contre l'Etat turc fasciste

pour la révolution socialiste et le Communisme

en Turquie et au Kurdistan

PLUS D'INFOS (cliquer)

HOMMAGE, GRÈVE DE LA FAIM ET DÉTENTION

SOLIDARITÉ AVEC MANUEL ARANGO RIEGO

PRISONNIER POLITIQUE DU PCE(r)

LE 19 OCTOBRE 2011

FIN DE LA PROTESTATION AVEC

GRÈVE DE LA FAIM

DEPUIS LE 16 SEPTEMBRE 2011

CONTRE LE DÉNI DE LA CONDITION DE PRISONNIER/ÈRE POLITIQUE ET DE MILITANCE

MIS EN OEUVRE PAR L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET L'ÉTAT ESPAGNOL

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)-castLA SOLIDARITÉ DE CLASSE EST NOTRE ARME ! ÉCRIS-LUI !

Prision de C.P. Madrid VI - Aranjuez

C.P. Madrid VI 28300 Aranjuez (Madrid)

02.10.11-im1(lettre interceptée)

  11 OCTOBRE 2011 (BAIONA). DIFFUSION DE 300 TRACTS SRI* À DES PROLÉTAIRES DURANT UNE MANIFESTATION NATIONALE DANS L'ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LA PRÉCARITÉ.

* En Solidarité avec la Grève de la Faim du Camarade Manuel Arango Riego, Prisonnier Politique du PCE(r) et pour rappeler l'existence de la Lutte dans les prisons du Collectif des presxs politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI.

BLOG(Manif 10oct2011)TRACT SRI-jpeg DÉTENTION ET MISE EN "LIBERTÉ" AVEC CHARGES

DE PABLO HASÉL, RAPPEUR DE 22 ANS 

LIBERTÉ POUR CE CAMARADE SOLIDAIRE ET COMBATIF!

pablo Liberté !LIBERTÉ IMMÉDIATE DE PABLO HASÉL !

Il est Communiste, les terroristes c'est vous.

SOLIDARITÉ AVEC PABLO HASÉL !

-COMMUNIQUÉ DE PABLO HASÉL

ET CAMPAGNE DE SOUTIEN

logo-radio-clash

RADIO CLASH DE LIMOGES

-Émission du 4 octobre 2011

-Émission du 11 octobre 2011

-Emission du 18 octobre 2011