Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  NE PAS ETRE ESCLAVE (DEBAT)

 

 2-PRES@S(mai2011)-frDOSSIER SRI 03.06.2011 "NE PAS ÊTRE ESCLAVE"(DÉBAT):

1-INTERNATIONALISME. Lire, étudier, discuter, répandre... pour ne pas être esclaves (30.05.11. Comités por un SRI)

-1a/ Hémérothèque: La diffusion de Marx, Engels... des œuvres Communistes, Anarchistes et Antifascistes, PLUS QUE JAMAIS

-1b/ Réflexion que MARX à faite à ENGELS dans une lettre de 1879

-1c/ ÉTAT ESPAGNOL. Un petit exemple. Livres achetés aux environs du "15-M" par ceux/celles qui étaient présent/es

-1d/ ÉTAT ESPAGNOL. Opinion sur le 15-M (29.05.2011. M.P.A.)

2-INTERNATIONALISME. Analyse internationale des pres@s politiques révolutionnaires (Mario Roberto Salvatierra, "El Combatiente N°45". État argentin)

3-INTERNATIONALISME. Éloge du/de la Révolutionnaire, poème (Bertold BRECHT. État allemand)

4-ÉTAT CHILIEN. Liberté aux Combattant/es populaires ! (Depuis un lieu du Chili, mai 2011. Mouvement de Gauche Révolutionnaire. Armée Populaire Révolutionnaire, Bataillon Chili)

5-EUSKAL HERRIA. Javier RAMOS SÁNCHEZ: un communiste basque intègre est mort le jeudi 19 mai 2011 (Comités pour un SRI)

6-INTERNATIONALISME. Omenaldi/Hommage "Dehors, les chiens fascistes !" (14.12.1994. Erlantz CANTABRANA. Quotidien "Egin. Kolaborazioak")

 

Mémoire Historique du jour (30.05.11):

-1845: Publication de l'important livre “La situation de la Classe ouvrière en Angleterre”, de Frédérique Engels. En 2008 et 2009: il est de nouveau diffusé de façon massive, surtout en Grande-Bretagne et Allemagne.

-1871: Le Congrès général de l'AIT (Organisation Internationale du Travail) approuve le rapport sur “La Guerre Civil en France”, écrit par MARX. Rapidement, il est édité dans des livrets, livres, et brochures satiriques...

-1925: Révolte anticoloniale à Shangai (China).

-1984: Mari Luz Fernández,civile et habitante de Bilbo, est assassinée par les tirs d'arme à feu de la Policía Nacional (espagnole).

-1991: À Lliça d´Amunt (Barcelona), des militants d'ETA meurent dans une embuscade de la Guardia Civil; il s'agit de: Jon Felix Erezuma Uriarte, habitant de Gernika âgé de 28 ans et de Carles Monteagudo Povo, habitant de Valencia âgé de 31 ans et ex-militant de "Terra Lliure" [Terre Libre: Mouvement de lutte armée catalan autodissous].

-2004: La réfugiée politique basque Arantxa Otamendi Muñagorri, habitante de Elduaien (Gipuzkoa) meurt d'une grave maladie dans son exil à Baiona.

 

Mémoire Historique du jour (31.05.11):

-1902: Fin de la Guerre des Boers en Afrique du Sud.

-1906: Les anarchistes espagnols: Mateo Morral Roca-exécuteur direct- et Nicolás Estévanez -lequel semblerait avoir posé la bombe- échouent dans leur tentative de tuer Alfonso XIII et Victoria-Eugenia de Battenberg, le jour du mariage royal à Madrid. La bombe -camouflée dans un bouquet de fleurs- est allée directement dans le carrosse royal mais les câbles de la ligne électrique ont dévié sa trajectoire. Il y a eu 26 morts. Le 15 juin 1906, après une ample Campagne criminelle contre les anarchistes dans tout l'État, le Gouvernement espagnol ferme l'École Moderne de Barcelone fondée par Francesc Ferrer i Guàrdia-le plus fameux pédagogue libertaire de l'Histoire de l'État- et plusieurs autres écoles. Ils l'ont ensuite fusillé. Le 20 Août 1906, à Bilbo, une Grève Générale se célèbre avec la participation remarquée d'ouvrier/ères anarchistes. L'année suivante s'est poursuivie avec des centaines de détentions et les fermetures des médias libertaires.

-1921: Fondation du PCB (Parti Communiste Belge). Criminalisation immédiate.

-1937: Des destructeurs nazis allemands bombardent le port et les alentours d'Almería, de façon répétée. Les Gouvernements "démocratiques" qui avaient déjà trahis et abandonné à son sort la République légitime en 1936 se taisent une nouvelle fois, face à ces barbaries. Seule l'URSS le condamne. Par ironie de la vie, beaucoup de ces leaders nazis ont pris leur retraite dans de splendides refuge-urbanisations dans ces côtes andalouses et levantines. FRANCO les a accueillis, l'UCD [Union Centre Démocratique: coalition qui a assuré la "Transition" –autrement dit la continuité du Régime Monarco-Fasciste en 1977-1983] les a protégé, le PSOE [Parti "Socialiste Ouvrier" Espagnol]les a caché et le PP [Parti Populaire: d'Extrême-Droite]les a enterré avec les honneurs (déjà de purs vieux et bronzés). Il en reste encore plusieurs déjà localisés mais ils moureront (tous ont 90 ans) avant même d'être signalés par l'État "démocratique". Beaucoup de politiques espagnols actuels protègent les assassins nazis de leurs propres grands-parents...

 

1-INTERNATIONALISME. Lire, étudier, discuter, répandre... pour ne pas être esclaves (30.05.11. Comités por un SRI)

Ne paie pas pour les envois de bibliothèques commerciales de l'ancien, etc. Va aux puces, dans les stands de livres d'occasion de nombreuses villes et les "emmaus" de beaucoup d'autres. Demande aux collectifs sur leurs stands... Un exemple: les livres de "ContraCanto" des années 80. Prix réel et actualisé ou en copie: 12 €. Prix le plus maigre: obtenu pour 1.50 €. Prix sur internet: 82 €. Cherche, compare et si tu trouves quelque chose de mieux... fais-le nous savoir.

-1a/ Hémérothèque: La diffusion de MARX, ENGELS... des œuvres Communistes, Anarchistes et Antifascistes, PLUS QUE JAMAIS

Énorme diffusion qualitative, en petits tirages, de livres Marxistes, Antifascistes et Anarchistes par plusieurs Maisons d'Édition populaires et ouvrières, dans tout l'État espagnol.Des penseur/es communistes, antifascistes, anarchistes... anciens et nouveaux sont en train d'expier pour tout ce qu'ils/elles avaient cessé de croire dans les analyses confirmées de MARX ET ENGELS hormis ceux/celles qui n'ont jamais abandonné ces idéologies révolutionnaires et transformatrices lesquelles continueront d'aider les nouveaux/elles penseur/es.

2007-2009: La Maison d'Édition allemande "Dietz" qui venait de publier au niveau européen les textes de Marxet Engelsa fermé en 2008 avec le quintuple des ventes du "Capital” et avec le triple de vente des autres de leurs œuvres, par rapport aux années antérieures. Dans la "Fête du Livre" de Frankfort, les ventes de littérature Marxiste ont été tellement élevées qu'y compris le quotidien "The Times" a consacré une réflexion sur une «telle extraordinaire résurrection». En Grande-Bretagne, la Maison d'Édition "Penguin" dit dans un entretien à la télévision britannique "BBC" que: «Au cours de la dernière moitié de l'année 2008, le “Manifeste Communiste” a augmenté ses ventes de 1.100% en comparaison avec 2007». Au Venezuela, Bolivie, Chine, Russie, Biélorussie et Cuba, les successives rééditions de Marx, Engels, LÉninEs'épuisent dans les librairies... En Euskal Herria, la Maison d'Édition "Templando el Acero" a édité de nombreux livres Internationalistes, Marxistes et Antifascistes. Le Secours Rouge International a reçu des dizaines de demandes pour acquérir des livres Marxistes et Antifascistes ou écrits par les pres@s communistes...

Dans 35 universités allemandes, l'étude du Marxisme est revenue s'insérer dans les programmes. Selon les écrits de Docteur/es en Philosophie autrichien/nes et allemand/es, les débats sur “Le Capital” et “Le Manifeste Communiste” ont rempli à ras-bord les amphis vidées depuis des années pour d'autres débats. Une chose semblable s'est passée dans les universités vénézuéliennes, cubaines, chinoises et des ex-pays soviétiques. Un Docteur en Philosophie de Fribourg: Wolfgan Fritza déclaré à l'agence internationale ANSA :«Marxva rester très longtemps vivant dans les bibliothèques universitaires».

Dans le musée consacré à MARX dans sa localité natale (1918) de Tréveris, en 2008: les visites ont atteint jusqu'à 50.000 personnes. En 2009: 55.000 personnes. En 2010: 60.000. Son responsable a déclaré à la BBC: «J'ai perdu le compte des fois où j'ai entendu les visiteurs/euses dire qu'après tout MARX avait entièrement raison». Sur sa tombe, à Londres, des centaines d'écrits anonymes continuent à apparaître, des réflexions, des offrandes florales...

Des dizaines d'Organisations révolutionnaires partout dans le monde ont maintenu ardentes les flammes socialistes, antifascistes, anarchistes durant des années et des années de répression, torture et clandestinités. D'Argala(ETA) à Kepa Crespo(PCE(r)), des martyr/es communistes turques des Grèves de la Faim à tombeau ouvert à Sánchez Casas(PCE(r)). De la jungle colombienne aux milliers d'anarchistes grec/ques insurrectionnalistes...

2010-2011: Réédition d'une multitude de livres communistes, antifascistes, anarchistes, de véritable Mémoire Historique. Nouvelles apportations de penseur/es actuels, beaucoup d'entre eux/elles sont nouveaux/elles. En Europe, Amérique Latine, Asie et beaucoup de pays d'Afrique. Le peuple demande de l'information, des comparaisons, il aborde les Luttes... et il y a chaque fois plus de gens décidés qui ont fondé des Maisons d'Édition populaires.

BLOG de "TEMPLANDO EL ACERO" <http://librosml.blogspot.com/>

-1b/ Réflexion que MARX à faite à ENGELS dans une lettre de 1879

OU BIEN CELA ! Réflexion que MARX a faite à ENGELS dans une lettre de 1879:«Quant à nous, après tout notre passé, il ne nous reste ouvert qu'un chemin. Depuis des dizaines d'années, nous avons signalé la Lutte de Classe comme étant le moteur le plus décisif de l'Histoire et nous avons indiqué la Lutte entre la bourgeoisie et le prolétariat comme le grand levier de la Révolution Sociale moderne. L'émancipation de la Classe ouvrière sera l'œuvre de la Classe ouvrière elle-même. Par conséquent, nous ne pouvons pas entreprendre un chemin au côté de personnes qui déclarent ouvertement que les ouvriers/ères sont trop incultes pour pouvoir se libérer eux/elles-mêmes et qu'ils/elles doivent être libéré/es par le Haut, autrement dit, par les petits et grands bourgeois philanthropes de tout poil».

-1c/ ÉTAT ESPAGNOL. Un petit exemple. Livres achetés aux environs du "15-M" par ceux/celles qui étaient présent/es

*À Madrid, “L'origine de la famille...” de Engelset “Manuscrits d'économie et philosophie” de Marx: une jeune de 20 ans. 7 livres de classiques anarchistes et 5 de Marx, Engelset StalinE: 3 jeunes de 16 à 19 ans («pour la biblio de la maison occupée») dans un stand de distribution non commercial. *À Gasteiz-Vitoria, “Thèse sur la crise du Communisme" de M.P.M. Arenas. “Un autre regard sur Staline” de Ludo Martens. Plusieurs numéros de presse contreinformative: un jeune de 18 ans, dans une librairie non-commerciale. Il reste encore des herbes sous tellement d'asphalte...

Oui, MARX avait raison dans ses analyses d'avant-garde. Et depuis longtemps, si nous voulons arriver à trouver des explications et comprendre pour combattre sur quoi se base tout le processus de la crise mondiale, les écrits et textes Marxistes sont plus d'actualité que jamais. Armer les gens pour lutter contre ce pessimisme général qui nous envahit. Pourquoi ne faisons-nous pas la tentative?

-1d/ ÉTAT ESPAGNOL. Opinion sur le 15-M (29.05.2011. M.P.A.)

(...) Confirmé pour moi, le “15M” est pourri! Et je dois vous raconter un drôle d'exemple... Flippez: par hasard, je me suis trouvé loin de la structure des campements avec les deux qui avaient foutu en l'air la conférence de presse que je les avais aidé à préparer avec tout mon amour quand j'étais là-bas (j'en viens aux détails). Je leur ai demandé des explications logiques, après autant d'heures de travail pour rien et ma plus logique colère personnelle. Et au lieu de "normalité" dans leurs réponses, tout fut très étrange; elles étaient toutes contradictoires avec des questions bizarres par lesquelles ils tentaient de renverser la vapeur et de soutirer de l'information... sur moi! Évidemment, je ne suis pas entré dans le piège et ils ont commencé à employer la tactique dont je me souviens du "gentil flic et méchant flic". J'hallucinais. Et ensuite, en aparté, ils m'ont dit qu'il ne fallait pas que je me fie ni des uns, ni des autres... Quelle histoire!(...) Ce matin je suis passé au campement avec une amie pour tenter de reprendre des affaires que nous y avions laissées. J'ai rencontré le "gentil flic" et il a continué la musique. Alors, après beaucoup de bavardage, “en humanisant", il m'a demandé «d'avoir confiance en lui». Mais finalement, je suis devenu dur je lui ai dit non et: «qu'il me montre sa carte d'identité parce que je n'avais pas confiance»ou quelque chose comme ça. Le gars est devenu super nerveux et finalement il était tellement emmerdé par mon insistance à le voir si nerveux qu'il m'a montré sa carte d'identité! Son identité ne correspondait pas avec ce qu'il avait dit publiquement! Ni le nom... ni l'adresse... Rien. Il me dit qu'il l'a fait parce que sa femme est du PP (Parti Populaire d'Extrême-Droite) et qu'il a besoin de préserver sa sécurité. Mais qu'est-ce qu'il me raconte??!!! Au même moment, son téléphone sonne et j'entends la conversation confuse de l'autre flic à cause de la raclée «d'exiger une preuve»après son "petit jeu" de détectives et avec moi qui le renverse. Flippez! Et pour résumé: c'était le "gentil flic" qui lui racontait qu'il «fallait rester pour créer une structure parallèle à celle de la Campagne»,construite depuis le Haut et qu'il «fallait s'enlever toute la populace», «qu'on pourrait rester -après le filtrage- avec environ 200 personnes». (...) Enfin, je ne reviendrai pas, même pour être le plus «solidaire»du monde."

 

2-INTERNATIONALISME. Analyse internationale des pres@s politiques révolutionnaires (Mario Roberto SALVATIERRA, "El Combatiente N°45". État argentin)

"Parler de l'économie capitaliste paraît oiseux voire redondant. Ou comme le dirait Monsieur Karl MARX: «jusqu'à être une tautologie». Nous avons du aller au dictionnaire pour savoir ce que signifiait ce mot mais la question n'est pas si simple. Comme nous l'avons soutenu, une fois, les bourgeoisies -impérialistes et non-impérialistes- pensent et croient (parce que, pour elles, en premier est née "l'idée") que l'économie est une question comptable, des nombres qui s'additionnent et se soustraient. Elles croient que c'est ainsi. Mais la réalité, très tenace, est beaucoup plus complexe: derrière chaque marchandise qui se produit et se vend sur le marché, il y a beaucoup de personnes, de machines, d'édifices, de matières premières, d'électricité, de facteurs de production, enfin. Si nous additionnons et multiplions ce simple processus avec les centaines de milliers de simples processus présents dans chacune des marchandises du monde, nous découvrirons qu'ils s'additionnent par millions. Il est arrivé à Monsieur Karl de l'appeler: «fétichisme de la marchandise»parce que les relations humaines sont cachées à travers elle, un phénomène qu'il explique très bien dans sa monumentale œuvre: "Le Capital". Avec cette allusion, nous voulons démasquer l'immense mensonge par lequel la bourgeoisie financière impérialiste nous frappe tout les jours avec ses associés périphériques et ses porteplumes mercenaires de tout les médias écrits, radiophoniques, télévisuels et jusqu'à Internet, quand ils soutiennent que la crise est financière. Mensonge: ainsi se manifeste la crise de superproduction. Elle s'exprime par un processus brutal de concentration de capitaux et par une implacable centralisation de la production; elle déchaîne la spéculation avec une ampleur plus importante, une spirale qui va en niveau ascendant sans absolument se préoccuper des mesures que les bourgeois proposent et prennent. Très bientôt, elle s'arrêtera, quand elle brillera au fond de l'abime ou qu'elle commencera -à une échelle jamais vue- la destruction des forces productives ou quand le prolétariat dira: «Assez!»et qu'il accomplira son rôle historique de fossoyeur du Système capitaliste.

Une crise de superproduction les a conduit à la Première Guerre Mondiale dans laquelle sont resté/es 22 millions de mort/es. Tous/tes produisaient. Leurs productions n'étaient pas complémentaires sinon en compétition car en croisant leurs frontières "nationales", elles s'entrechoquaient. Ils se sont répartis les colonies, ils les ont inondées mais de nouveau ils se sont entrechoqués: il y avait trop de marchandise et peu de marché. Un petit éclaircissement, "superproduction" ne signifie pas que les nécessités de tout les êtres humains soient couvertes, sinon seulement qu'il se produit ce qui est que le plus rentable, par addition, aux grands capitalistes. Arrivé à ce point, les tambours de la Guerre ont commencé à résonner, l'industrie s'est "reconvertie" en "Industrie de Guerre" qui, depuis ce moment s'est transformée pour "brûler" les capitaux. Néanmoins, les armes NE REPRODUISENT PAS leur valeur, leur capital qui "s'évapore" du fait d'être utilisé. Quand ils ont commencé la destruction des forces productives, les premiers furent les sans-emplois et les pauvres, des récoltes ont été brûlées, des usines ont été détruites, des ouvriers/ères et prolétaires ont été tué/es, toute l'industrie a été installée en fonction de la destruction. Quand la Guerre s'est terminée, le Capital s'est "recyclé" dans la "reconstruction", les plus hautes technologies inventées ou découvertes durant la Guerre ont été appliquées et ils ont entamé une nouvelle période de montée du Capitalisme. Un temps un peu plus court est passé parce qu'avec les nouvelles technologies appliquées le marché s'est inondé plus rapidement que depuis la Première Guerre et celui-ci leur a été un peu réduit avec la Révolution Russe. Premier objectif: EN FINIR AVEC LE MAUVAIS EXEMPLE DE CETTE RÉVOLUTION. Hitleret ses hordes ont été les "élus" pour la nouvelle destruction qui fut la plus grande destruction parce que les armes aussi ont suivi le rythme de la technologie et elles étaient plus destructives. 50 millions de mort/es, des centaines de milliers d'usines rasées, des champs détruits, un nouveau cycle d'ascension du Capitalisme avec une nouvelle bourgeoisie hégémonique. Son territoire national était loin des champs de bataille où se concluaient les intérêts impérialistes, il était hors de la portée de tout les prétendants. C'est ainsi comment surgit l'hégémonie de la bourgeoisie impérialiste Nord-Américaine.

Depuis 1970, celle-ci commence à sentir les rigueurs d'une nouvelle crise de superproduction. L'Europe reconstruit son appareil de production, l'Allemagne dépasse les pays européens, le Japon récupère lui aussi et il modernise toute son industrie. Les bases matérielles sont données pour une nouvelle crise de superproduction mais dans un marché capitaliste plus petit parce que la Chine, la Russie, la Corée et d'autres restent en dehors de l'orbite du Capitalisme. Le marché se "réduit", il se dégonfle. Ils élaborent mille et un plans pour élever la consommation, ils introduisent de nouvelles technologies dans la production au sein d'un marché plus étroit et avec les nouvelles techniques et avancées appliquées à la production, ils assoient les bases pour une nouvelle étape de superproduction pour une rivalité plus importante entre les bourgeoisies. Ils abaissent les coûts de transports, accélèrent les communications, utilisent une énorme masse de capitaux "inactifs" qu'ils "prêtent" -volontairement ou compulsivement- aux pays périphériques, ils endettent jusqu'aux couilles tout les pays jusqu'à ce que ces dettes se transforment en dettes non-encaissables.

Toutes les bourgeoisies périphériques sont associées au grand capital financier impérialiste et la majorité d'entre elles vendent à un vil prix la richesse accumulée avant la Seconde Guerre Mondiale, les peuples continuent à être endettés jusqu'au cou et tout les Gouvernants attitrés grimpent en mentant, en disant qu'ils ne vont pas payer la dette externe. Ils payent mais ils n'amortissent pas le Capital de la dette sinon les intérêts et certains vont jusqu'à payer les intérêts des intérêts. La dette qui n'est déjà plus telle s'est transformée en une arme de chantage.

Le capital productif, le capital 'industriel impérialiste" a muté en capital financier, il a outrepassé les frontières nationales, il a tissé des réseaux d'alliances avec les bourgeoisies de toute la planète. Il a subjugué les Pouvoirs politiques des nations mais malgré ses "réseaux et manœuvres", il manque de représentation mondiale. Il impose ses politiques économiques au travers des organismes de crédits multinationaux: le FMI (Fonds Monétaire International), la Banque Mondiale, la Banque Interaméricaine de Développement et toutes les Banques Centrales parce qu'il a la capacité de concentrer et de diriger tout les capitaux d'investissement. En résumé, il est arrivé à son développement maximal et il commence sa décadence. Le miroir qu'il se sont créé part en fumée et maintenant la réalité crue se présente à eux.

L'argent est la représentation du travail humain et il ne crée pas de valeur ni de richesses par sa seule existence. Il existe parce qu'il représente dans différents signes, le travail humain accumulé. Dans une crise de superproduction, le travail humain perd sa raison d'être. La fiction apparaît ou ce que certains croient être un signe de "santé" du Capitalisme mais qui ne représente -ni plus, ni moins- qu'un grave symptôme de maladie: à savoir, les fusions et mégafusions qui indiquent la concentration du Capital et la centralisation de la production. Le capital financier se distingue par une caractéristique principale: le fait d'être parasitaire, agressif, rapace et spéculatif. Il a mis sous ses ordres et subordonné le Pouvoir politique des États nationaux, y compris celui des Nations Unies. C'est pourquoi, nous insistons sur le fait que tout les Gouvernants et le Secrétaire Général de l'ONU [Organisation des Nations Unies fondée en 1945 par les grande Puissances et leurs valets pour garantir leur contrôle économique]sont des marionnettes aux mains du capital financier impérialiste. Le comment a atteint un objectif de taille: il est secondaire face au fait consommé.

Du fait de mettre sous ses Ordres tout les politiques: la bourgeoisie financière impérialiste subordonne les trois Pouvoirs des États bourgeois aux Nations Unies et elle donne les ordres aux forces armées de tout ces États bourgeois en contrôlant la plus grande et destructive Machine de Guerre connue par les êtres humains avec l'unique objectif de faire prévaloir leurs intérêts.

Avec tout ce Pouvoir concentré, celle-ci est à la recherche de main d'œuvre bon marché dans les pays qui furent en d'autres temps ses intransigeants ennemis: en s'appropriant des ressources naturelles du monde entier et en laissant derrière elle ses marques de mort et de désolation. Ce qu'ils firent auparavant en Amérique Latine, ils le font aujourd'hui en Grèce, Irlande, Espagne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie, Roumanie et dans tellement d'autres pays. Ils sont en train "d'aspirer" les richesses accumulées par les peuples de ces pays. Tout/es les habitant/es des pays qui auparavant appartenaient au "camp socialiste" regrettent aujourd'hui ce qu'ils ont perdu et ils doivent maudire l'heure à laquelle ils ont opté pour le Capitalisme.

Irlande: le Gouvernement irlandais accepte de mettre le "gilet de sauvetage en plomb" que lui ont donné comme "recette" la Banque Européenne et le FMI. Le prolétariat et le peuple irlandais sont en train de souffrir des conséquences de ce geste mais il leur sera impossible de créer avec leur travail les richesses nécessaires pour amortir les dettes contractées par leur bourgeoisie financière et, encore moins, de payer les intérêts de l'endettement avec les "organismes de crédit" du FMI et de la Banque Européenne. L'Agence de qualification "Moody's" a revu à la baisse les notes des banques irlandaises et le Gouvernement a demandé à renégocier les termes du "sauvetage". Les 85 mille millions d'euros deviendront une partie des "Dettes Éternelles", tout comme celles des pays périphériques.

Grèce: Elle a reçu 110 mille millions d'euros et maintenant elle se rend compte que cela n'est pas suffisant pour payer la dette et ses intérêts: son économie ne produit pas de richesses pour les affronter et encore moins avec la population en franche rébellion contre les décisions de son Gouvernement. Des fonctionnaires grecs ont admis que les réformes vont à la traîne de l'évolution de la dette, ce qui a répandu les rumeurs sur une éventuelle restructuration et a contribué à ce que la cote de l'Euro face au Dollar baisse de 1 pour 100.

Portugal: L'économie de ce pays est si petite que son "sauvetage" n'occasionne pas trop de problèmes, il ne se produira pas un grand tremblement de terre si il décide d'abandonner la zone de l'Euro. On spécule jusqu'au fait que l'Euro supporterait cette décision. Le niveau du PIB (Produit Intérieur Brut) de 223.000 millions de dollars occupe seulement la 15èmeplace dans l'Union Européenne. Il est quasiment certain que l'économie portugaise suive le rythme de la grecque et de l'irlandaise. Au début, le Gouvernement portugais a soutenu qu'il n'aurait pas besoin de l'aide du FEEF (Fond Européen de Stabilité Financière qui compte avec des ressources qui s'élèvent à 750.000 millions d'euros). Il a proposé de drastiques mesures "anticrise" qui affecteront toute la population mais il a été dans l'obligation de reconnaître que la situation n'expérimente pas de "soulagement" sinon qu'elle empire. Le Gouvernement a décidé de demander de l'aide à Bruxelles. Le Président du Gouvernement: Sócratesa dissout le Parlement parce qu'il a refusé d'approuver l'approfondissement des mesures "anticrise" –plus de réductions des bénéfices sociaux et salariaux- et il a convoqué à des élections anticipées pour le début du prochain mois de juin 2011. Le fantôme et les ombres menaçantes de la Révolution des Œillets survole le territoire portugais. Comme si cela était peu, les intérêts qui pénalisent les obligations du Portugal ont atteint leur maximum historique depuis l'entrée en vigueur de l'Euro en cotisant à 10,58%. L'avancée de l'Ultra-Droite en Finlande -si celle-ci accède au Gouvernement- pourrait entraver le "sauvetage financier" dont le Portugal a besoin.

Espagne: La crise au Portugal pourrait accélérer la crise espagnole. L'économiste Nord-Américain qui a pronostiqué la crise financière et bancaire de 2008-2009, Nouriel Roubini, soutient que: «Le problème ne réside pas dans le Portugal qui est un pays très petit, sinon dans la possibilité que cette infection contamine l'Espagne. Il s'agit d'un trop grand pays: trop grand pour tomber et trop grand pour être sauvé». L'utilisation de termes de médecine par les économistes, bien que prestigieux, est une manœuvre euphémiste pour occulter aux simples mortels la réalité de ce qui est en train de passer. La réalité est dans l'expansion des banques espagnoles, dans le rôle usurier, spéculatif et la prise de risques que les Gouvernements font retomber sur les épaules de leurs prolétaires et opprimé/es. Il est impossible de rendre l'argent après l'explosion des bulles immobilières, la logique indique que l'unique dénouement sera la cessation de paiements et l'ajustement déjà annoncé pour sauver les voleurs. Même en rêvant que l'Espagne puisse résister et que le Portugal trouve une issue -comme le font les bourgeois- la crise ne sera pas séparée de l'Eurozone. Pour l'instant, les marchés financiers ont été "loyaux" avec la bourgeoisie financière espagnole mais nous devons nous souvenir que dans le dictionnaire des Affaires il n'existe pas le mot loyauté, il existe seulement les mots de "gains, taux positifs, bénéfices et tout leurs synonymes".

Le plus probable c'est que l'inévitable arrive: le Portugal entraînera l'Espagne avec elle, l'Espagne avec l'Italie et il se produira le fameux "effet domino". En matière de crise économique, la dernière nouveauté n'est pas encore imprimée. Comme nous l'avons vu plus haut, la crise n'a pas son origine dans le Système financier sinon qu'il faut la chercher dans la production, dans la crise de superproduction qui se manifeste comme une crise de "non-liquidité" parce qu'une énorme masse de capitaux est "occupée" par la Partie de jeu de hasard dans un carnaval spéculatif dans tout les secteurs d'activitédans lesquels apparaît une possibilité minimale d'utilités rapides, quasi sans risques, en évitant des attentes ennuyeuses pour la prise de gains. Ils sont dans l'achat et la vente de papiers colorés, en spéculant avec les matières premières, les combustibles et les aliments qui montent et baissent au métronome des entrées et sorties de ces capitaux spéculatifs.

Pour la première fois, la "Standard and Poor's" qualifiée en risques financiers a secoué les marchés financiers globaux en rabaissant les perspectives de la dette Nord-Américaine de «stable»à «négative»: elle met en doute la solvabilité des États-Unis. Tout comme l'annoncions, la crise des dettes fiscales c'est déjà un fait et elle se compose de basses perceptions; d'énormes dérogations pour sauver leurs banques, leurs entreprises financières et hypothèques privées; la non-réactivation de la consommation, l'endettement externe et la déséquilibre dans leurs balances commerciales. C'est le chemin à prendre jusqu'à la chute en chaîne des États centraux et périphériques. Selon les chiffres de l'OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement Économique), la dette publique des 30 pays économiquement les plus développés atteint en 2010: 100% de son PIB. Par conséquent, avec les États-Unis et l'Union Européenne à la tête, ces pays développés doivent destiner une année complète de production pour couvrir le déficit. En prenant comme avérées les estimations des analystes privés qui soutiennent que les États-Unis, l'Union Européenne, le Japon et la Chine: les 4 premières Puissances économiques mondiales ont utilisé plus de 20 billions de dollar sur les fonds publics -plus d'un tiers du PIB mondial- pour "sauver" le Système financier et la grande banque privée de la banqueroute -des fonds qui sont venus s'ajouter et à se transformer en dettes fiscales gigantesques des pays capitalisme centraux- avec des estimations de réactivation au début optimistes et qui sont maintenant, pour le moins, squelettiques.

Il revient de situer et marquer dans ce contexte ce qui est arrivé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, tout comme les faits tragiques survenus du tremblement de terre et ras de marée postérieur au Japon avec leurs conséquences économiques, politiques, sociales et environnementales respectives.

Nous soutenons que du point de vue économique, la bourgeoisie financière impérialiste a mis sa rapacité à la vue de tous/tes. Illusoirement, elle cherche à se sauver de la crise en assaillant et volant, à visage découvert, toutes les richesses accumulées par les pays pétrolifères durant des années. Pour atteindre son objectif, elle utilise toutes les avancées technologiques appliquées dans les communications; elle corrompt pour coopter une partie de la population pour laquelle elle met en fonctionnement à plein régime ses Services d'Intelligence consacrés à exacerber la Guerre Psychologique et à renforcer toutes les Organisations Non-Gouvernementales crées par des fondations privées et financées par des institutions étatiques. Justement, ces ONG sont alignées et entraînées pour atteindre leurs objectifs rapaces, étant donné qu'il existe dans tout les pays des conditions plus ou moins dures pour le mécontentement: il y a des exploité/es, des opprimé/es, la faim, la misère, la marginalisation, les libertés démocratiques bourgeoises manquent et toutes ces conditions ont été créées par la même bourgeoisie impérialiste et soutenues par les Gouvernants de leurs États, durant des années. Mais ils ont ouverts la Boîte de Pandore, nous verrons s'ils pourront la refermer.

Tout les pays attaqués par la bourgeoisie ne sont pas égaux. Dans certains, on peut rencontrer des dénominateurs communs, dans d'autres: pas autant. La majorité d'entre eux ont créé des Fonds Souverains pour aider les pays centraux à «sauver le Système financier», beaucoup ont de grands investissements dans les entreprises des pays centraux, certains ont des réserves pétrolières et ceux qui n'en n'ont pas possèdent d'autres richesses. Cependant, le cas de la Libye est différent: elle n'a pas les grandes iniquités d'autres pays mais elle a des tribus susceptibles de s'affronter les unes contre les autres. Elle ne possède pas non plus un prolétariat proprement libyen car les travailleurs/euses viennent d'autres pays et ils/elles forment un conglomérat international.

L'aile européenne de la bourgeoisie impérialiste est dans l'urgence parce l'abîme se rapproche d'elle. La française, la britannique et l'italienne soutenues par la Nord-Américaine partent à l'assaut pour voler les libyen/nes des 200.000 millions de dollars qu'ils possèdent dans des réserves internationales et des 340.000 millions qu'ils/elles ont investi en Europe et aux États-Unis. Ils y vont accessoirement pour s'approprier des puits pétroliers et des raffineries. Il est important de souligner que le pétrole libyen, tout comme l'irakien, sont légers et rentables au moment de le raffiner. Tandis que les russes et les chinois les laissent faire... Avec la couverture politique des Nations Unies et du fasciste Banki Moon en regardant d'un bon œil son appareil militaire: la bourgeoisie financière impérialiste ordonne «d'aider humanitairement»les pauvres libyen/nes. Mais l'OTAN s'est mouillé et les issues ne sont pas très nombreuses: soit ils se retirent, soit ils approfondissent la Guerre. Les divergences du début se creusent et ils ne sont déjà plus d'accord en rien. Le, jusqu'à hier, "Leader" reçu avec les honneurs par les leaders occidentaux et chrétiens est devenu soudainement un dictateur sanguinaire. Les manipulations informatives des mercenaires au service de la bourgeoisie impérialiste ont peu de vie, tellement peu, que la "chef" Hillary Clintona du reconnaître que: «L'Occident est en train de perdre la bataille informative». Non seulement l'informative mais aussi celle de la politique, comme en Irak. Ou, directement, ils sont en train de perdre la Guerre comme en Afghanistan ou en Colombie où la guérilla jouit d'une excellente santé. Si ce n'étaient pas des thèmes tant tragiques nous devrions éclater de rire face aux prudentes analyses de certain/es journalistes qui "cherchent" des stratégies et des changements de stratégie de la bourgeoisie impérialiste là où, en réalité, l'unique chose qu'il y a c'est de la confusion et "des claques d'épuisements". Ou quand ils/elles parlent de force là où seule la faiblesse est visible: quand l'Appareil militaire arrive c'est parce que le consensus et la capacité politique ont cessé de fonctionner.

La combinaison de la mobilisation de Masses avec le peu -voire le vide- de capacité politique pour résoudre les conflits, ajoutée au désespoir de la bourgeoisie impérialiste pour ventiler la crise font remonter à la surface de nombreux mensonges, manipulations, accords secrets avec les Gouvernants de la périphérie, sales négoces, corruptions des "champions de la liberté" et des institutions "démocratiques" bourgeoises. Ce qu'ils présentent comme «La Démocratie rêvée et désirée par les peuples»n'est rien de plus qu'un Système de domination sale et corrompu.

Les dénonciations sur la corruption deviennent quelque chose de quotidien. Le rôle joué par les institutions étatiques, para-étatiques et privées dans les processus de déstabilisation de Gouvernements partout dans le monde remonte lui aussi à la surface; un rôle qu'elle développent pour couvrir les activités des Services d'Intelligence. Elles ne font pas que les couvrir mais elles financent aussi ces activités. D'autre part, il est dénoncé ce que nous avons déjà signalé à plusieurs occasions sur la "soumission" des états nationaux et de leurs représentants politiques aux intérêts nationaux et internationaux de la bourgeoisie financière impérialiste, dont les dictats politiques et intérêts entrent de nombreuse fois en contradiction avec les intérêts des peuples et des nations. Pour mentionner seulement un exemple: en 2006, le Kremlin [Siège du Gouvernement central russe]dénonçait la prolifération d'associations étrangères, certaines desquelles étaient en train de participer au plan tendant à déstabiliser le pays. Le Kremlin ne se trompait pas: le plan était orchestré par la "Fondation Nationale pour la Démocratie" (National Endowment for Democracy-NED). Pour prévenir une «Révolution de couleur», le Gouvernement russe a élaboré et appliqué une stricte réglementation pour les Organisations Non Gouvernementales (ONG). L'Occident a qualifié cette d'attaque comme étant réalisée par la «Dictature»de POUTINE. D'autres Gouvernements qui ont suivis l'exemple russe ont eux aussi été qualifiés par la presse mercenaire de «dictatures».

C'est ainsi comment augmentent les dettes de la bourgeoisie impérialiste et de ses associés périphériques, comment s'accroit le mécontentement des peuples. L'appareil de propagande de la bourgeoisie impérialiste est toujours fort. Néanmoins, des articles d'analystes assez sérieux filtrent et sont publiés, en même temps que l'arrivée de nouvelles des États-Unis -centre de la bourgeoisie hégémonique- sur des coupes pré-budgétaires qui affectent des millions de travailleurs/euses, des mobilisations contre la Guerre, des manifestations en faveur ou contre les immigré/es. Toutes indiquent une tendance vers la prise de conscience et que la situation est telle que cela mérite de lutter pour la défense de ses intérêts.

En Europe aussi, le même phénomène arrive: le prolétariat italien se mobilise contre les mesures d'ajustement; en Espagne –laquelle est au bord de l'abîme- les prolétaires luttent aussi et ce qui est très salutaire, ils commencent à prendre la défense des pres@s basques; Depuis un temps déjà considérable, la Grèce accumule des manifestations ainsi que le Portugal, l'Irlande et d'autres pays. En résumé, dans la majorité des pays européens, la perspective est salutaire: le prolétariat n'est pas disposé à se soumettre et il s'agit d'une question de temps pour que les mobilisations et la radicalisation des luttes se convertissent en réalité.

L'Amérique Latine démontre que le prolétariat est en mouvement et en état d'alerte tendu. La deuxième ronde des assauts aux richesses accumulées s'insinue déjà par l'intensification de la gesticulation du FMI, de la Banque Mondiale et parce que les mensonges avec lesquels les Régimes se maintiennent sont en train de perdre de l'effet sur les Masses. En Uruguay, le Gouvernement du "Frente Amplio" (Front Étendu) semble perdre l'impulsion avec une partie de son peuple. Nous disons "semble" parce qu'il y a des secteurs qui soutiennent que la Loi de Caducité continue d'être en vigueur car les articles qu'ils ont dérogé de cette Loi viciée d'inconstitutionnalité ne changent rien et ils se réduisent à une simple déclaration démagogique. La Loi de Caducité protège les militaires et les civils d'être jugé/es pour Crime contre l'Humanité. Pour l'instant, nous ne verrons pas les militaires uruguayens défiler par les couloirs du Pouvoir Judiciaire.

Les rêves, les rêves brefs de la bourgeoisie sur "la fin de l'Histoire", sur "la fin de la Lutte de Classes" sont en train de toucher à leur final avec la possibilité ouverte qu'ils deviennent des cauchemars. L'obsession des faits nous invite à penser à ce proverbe chinois qui récite: «Assieds-toi à la porte de ta maison et tu verras passer le cadavre de ton ennemi». La vieille taupe de l'Histoire continue son travail infatigable. Le 1erMai reprendra sa véritable signification pour tout/es les prolétaires du monde. Tout comme le qualifiera l'historique "Première Internationale des Travailleurs/euses": ce sera un jour de Deuil et de Lutte. Nous sortirons pour trouver l'Unité nécessaire pour affronter et vaincre l'ignominieux Système. Nous devons développer le rôle que l'Histoire nous a assigné pour, enfin, réussir le tant désiré progrès et bonheur humain en enterrant pour toujours les chaînes qui nous attachent à l'Exploitation capitaliste. PROLÉTAIRES DU MONDE, UNISSEZ-VOUS! LIBERTÉ POUR TOUT/ES LES PRES@S POLITIQUES DU MONDE!"

Diffusé sur le Blog des Comités pour un SRI (dans "Menu General" puis "Mov.Obrero"): <http://www.presos.org.es>

<http://www.prt-argentina.org.ar/el_combatiente/ediciones_anteriores/45/index.htm#INTERNACIONAL>

 

3-INTERNATIONALISME. Éloge du/de la Révolutionnaire, poème (Bertold BRECHT)

Éloge du/de la Révolutionnaire

Lorsque l’Oppression grandit

Beaucoup se découragent

Mais son courage grandit

 

Beaucoup sont en trop

Quand ils ne sont plus là, c’est mieux

Mais quand il/elle n’est plus là, lui, il manque/ elle, elle manque.

 

Il/elle organise la Lutte

pour les salaires de misère,

pour l’eau du thé,

et pour le Pouvoir d’État.

Il/elle pose la question à la Propriété :

"D’où viens-tu?".

Il/elle demande aux points de vue :

"Qui servez-vous ?".

 

Là où le Silence est toujours gardé,

là-bas il/elle parlera.

Et là où l’Oppression domine

et qu’on parle de Destin,

il/elle va nommer les noms.

 

Là où il/elle s’assoit à table,

le mécontentement s’assoit à table,

la nourriture devient mauvaise,

et on comprend enfin que la chambre est trop petite.

 

Où qu’ils le/la chassent, là-bas

L'Insurrection arrive, et de là où il/elle est chassé/e,

les troubles restent quand même.

 

4-ÉTAT CHILIEN. Liberté aux Combattant/es populaires ! (Depuis un lieu du Chili, mai 2011. Mouvement de Gauche Révolutionnaire. Armée Populaire Révolutionnaire, Bataillon Chili)

"LIBERTÉ POUR LES PRES@S POLITIQUES MAPUCHES que l'État monopoliste et fasciste chilien voudrait soumettre à son Pouvoir et pour tout/es les COMBATTANT/ES SOCIALES incarcéré/es!

Liberté pour Joaquin PÉREZ BECERRA, le directeur de ANNCOL ["Agencia de Noticias Nueva Colombia: Agence d'Informations de Nouvelle Colombie"], remis par les Révisionnistes vénézuéliens aux mains de l'État fasciste colombien et pour tout/es les COMBATTANT/ES RÉVOLUTIONNAIRES!

Liberté pour Manuel PÉREZ MARTÍNEZ “ARENAS”, Secrétaire Général du PCE(r) et pour tout/es les PRES@S POLITIQUES de l'État fasciste espagnol!

Liberté pour Mauricio HERNÁNDEZ et aux COMPAGNE/ONS MIRISITES [MIR-"Movimiento de Izquierda Revolucionaria": Mouvement de Gauche Révolutionnaire, au Chili]incarcéré/es dans les geôles brésiliennes!

Liberté et renforcement révolutionnaire pour tout/es les combattant/es populaires qui tenteront et qui continuent à tenter de prendre le ciel d'assaut et à ceux/celles qui continuent à pousser le soleil avec force pour que l'Aurore Communiste se rapproche !!!"

 

5-EUSKAL HERRIA. Javier RAMOS SÁNCHEZ: un communiste basque intègre est mort le jeudi 19 mai 2011 (Comités pour un SRI)

"Le jeudi 19 mai 2011, le militant communiste, solidaire et avocat diplômé en Criminologie: Javier Ramos Sánchezest mort. Communiste, solidaire et abertzale (nationaliste basque) jusqu'à la moelle, il a été membre du syndicat LAB et de la Gauche Abertzale (Gauche Nationaliste basque) en militant à EHK. Il était aussi le créateur du Parti Communiste des Terres Basques (EHAK) qui a représenté la Gauche Abertzale quand celle-ci a été illégalisée. Il a été le collaborateur des journaux "Gara", "Cádiz Rebelde" et "inSurGente". Merci pour ton engagement révolutionnaire avec la forge de l'acier dans ta vie personnelle, au travail et en politique. Selon l'expression de son souhait, ses cendres reposent au côté de la statue de Santiago BROUARD, le secrétaire général de HASI ["Herri Alderdi Sozialista Iraultzailea": Parti Socialiste Révolutionnaire du Peuple]assassiné par le GAL-PSOE [Groupes Antiterroristes de Libération l'un des instruments de la Terreur d'État exercé notamment par le Parti "Socialiste Ouvrier" Espagnol, au Pouvoir], au parc d'Amézola à Bilbao, face au balcon où était situé son domicile particulier. L'hommage s'est réalisé le dimanche 29 mai 2011 dans ce parc de Bilbo."

-L'un de ses derniers articles:

"16.09.2010. La Gauche Abertzale: entre le Gandhisme et le Papisme". Certains leaders de la Gauche Abertzale répètent fréquemment comme s'il s'agissait d'un mantra qu'au moyen des «voies pacifiques et démocratiques», ils/elles vont obliger les États à bouger en ce qui concerne le conflit basque. Et depuis le temps, ils réussissent à les bouger, mais c'est de rire. Ni l'État espagnol et encore moins le français ne sont intéressés en aucun processus "démocratique" en marge de la configuration politique de leur propre "démocratie", celle qui maintient et fait perdurer leur statut-quo territorial. Ils n'ont pas la moindre nécessité de "bouger" et il n'y a pas de communauté internationale qui les y incite, plus que jamais parce que ce qui fait bouger la communauté internationale ce sont les intérêts économiques et pas les pieuses raisons de certain/es médiateurs/trices.

C'est pourquoi l'État espagnol se permet tout type de provocations, depuis l'illégalisation de manifestations d'un exquis pédigrée démocratique jusqu'à la détention de militant/s abertzale pour l'horrible crime de faire de la politique. Sans complexe. Depuis longtemps, on le sait parfaitement et tranquillement et on le sait aussi depuis longtemps, tout en étant épaulé par la communauté internationale, le Tribunal de Strasbourg et tout le cortège céleste des Pouvoirs factices internationaux.

Les "voies pacifiques et démocratiques" sont utiles là où les deux parties chercheront une paix juste et véritable. L'État espagnol ne cherche aucune paix sinon une pure et simple pacification à la Romaine: par déroute et soumission. Et face à cette évidente réalité, il faut encore entendre quelques-un/es dire qu'il faut persévérer dans cette stratégie de l'engagement inconditionnel avec armes et bagages.

Moi, éduqué dans le Marxisme-Léninisme, je considère en échange plus certain de continuer à Lutter sur tout les Fronts, sans en abandonner aucun. Certainement et selon les circonstances, l'un ou l'autre Front acquièrent une prépondérance dans des phases déterminées mais de là à s'abstenir de la totalité de chacun d'entre eux, rien de rien. C'est une erreur. La Révolution se fait avec des moyens légaux et illégaux, avec les Masses et avec les Cadres en tenant pour certain –comme le Manifeste Communiste avertissait déjà en 1848- que l'Ordre bourgeois existant ne pourra être abattu qu'au moyen de la violence. Beaucoup d'années ont passé depuis lors mais je crois que le conseil continue d'être bon. On ne convainc pas la bourgeoisie «par des voies pacifiques et démocratiques». Au contraire, ce qui a été atteint en s'humiliant c'est de l'obstiner dans sa crainte -masquée en défi- de la déroute policière, comme ne cessent de le répéter leurs porte-paroles du PPSOE [PP: Parti Populaire d'Extrême-Droite et PSOE: Parti "Socialiste Ouvrier" Espagnol].

Mais, au moins, si cette nouvelle stratégie "pacifiste" voudrait suivre le chemin de Gandhi, ils pourraient aussi bien tenter de conduire ses tactiques de "résistance passive" à des effets tels que: ne pas payer les impôts, se constituer dans les rues comme une masse inamovible comme en septembre 2002 et samedi dernier dans la manifestation interdite. Mais non. Comme toujours, les associé/es "pacifistes et démocrates" se sont rétrécis. Ce qu'ils répétaient auparavant comme des perroquets: «...sans violence d'ETA tout était possible et ils se confronteraient démocratiquement avec l'État»: et bien oui, nous l'avons vu, à la première interdiction ils/elles sont retourné à toute vitesse à la maison et ce n'est pas parce qu'on leur aurait froissé leur costume en courant comme ils l'ont fait devant les ertzainak [police basque: une "Guardia Civil-bis"]. Une honte.

L'adage populaire dit que: «Deux ne se séparent pas définitivement si l'un ne veut pas»et bien-sûr deux ne se mettent pas d'accord si l'un ne veut pas comme c'est le cas de l'État espagnol, un empire déchu et habitué à recevoir ces questions jusqu'à leur lancer des volées de coups de toute part. Rien à voir avec les britanniques lesquels avant d'abandonner leurs colonies avaient l'habitude d'implanter des liens économiques et culturels qui leur soient profitables. Bien-sûr, Brian CurriN [Avocat Sud-Africain: médiateur international lors des processus de paix en Irlande du Nord et en Afrique du Sud] et les siens ne savent pas comment l'État espagnol les utilise et ils feraient mieux de le dénoncer internationalement pour ce qu'il est: un État autoritaire et colonialiste, au lieu d'élever de fausses espérances fruits d'une bonté ingénue et dangereuse. Euskal Herria a réalisé trop d'années de Lutte pour que des fées marraines l'en sortent à coup de baguettes magiques."

 

6-INTERNATIONALISME. Omenaldi/Hommage "Dehors, les chiens fascistes !" (14.12.1994. Erlantz CANTABRANA. Quotidien "Egin. Kolaborazioak")

Le 29mai 1993: Cinq immigrés turques sont assassinés lors de l'incendie de leur habitation par des nazis à Solinger (Allemagne). En Espagne, les peintures fascistes en leur "honneur" dureront des années.

"Dehors, les chiens fascistes !". «Dehors chiens d'arabes», «Les Turcs au feu»... Ainsi sont composées les multiples peintures apparues ces derniers jours dans l'historique rue Zapatería de Vitoria-Gasteiz. Ce mauvais sang émané de quelques sprays nous a fait souffrir comme s'il s'agissait d'un coup de marteau, nous, les gens de la rue, ceux/celles qui suons et souffrons chaque jour. Ça fait bien de reconnaître dans des groupes de paroles que nous ne sommes pas racistes, que nous apprécions les Droits humains, que l'important c'est de converser, de respecter la vie humaine. Quelle hypocrisie quand autant de merde émane de certaines bouches!

De certaines parce que la présence d'«arabes»troublent leurs commerces. On le sait déjà, des gens d'autre couleurs et cultures, toujours inférieures à la nôtre, qui font que beaucoup de personnes clinquant/es ne se risquent pas à entrer dans la rue. Et d'autres parce que ça les emmerde que certain/es d'entre eux -et seulement certain/es- leur aient donné leur dernières pièces du prix avec des odeurs d'essence. Et l'une des peintures portait une svastika de mort [croix détournée par les nazis]. Cette fois, certainement, se seront les mêmes con/nes qui ensuite parlent de «Terrorisme»et de défendre les idées: «avec des mots et non pas avec violence».

Aux pédés, gouines, rouges, noirs, drogué/es, latinos, arabes, et attardé/es mentaux qui «inventons»la "Sape" que nous modelons jusqu'à la rébellion, nous l'a rendons enceinte d'idées, de rires, de pleurs ou de peintures, nous n'avons jamais pensé qu'une telle chose pourrait avoir lieu. Parce que ça fait mal de voir des vidéos de racisme à mille kilomètres d'ici, d

e parler de xénophobie en Allemagne ou dans le Bronx, mais ce qui est le plus dur c'est qu'il faut articuler toutes les mesures inimaginables pour que la merde, la scorie et les cerveaux secs qui ont peints: «Dehors les chiens d'arabes...»ne puissent pas faire plus de mal et par l'action directe, si c'est nécessaire. Autodéfense, ça leur rappelle quelque chose?

Détestable a aussi été le travail de la Municipalité de Vitoria-Gasteiz, comme quasiment toujours dans ce quartier (le plus populaire de toute la ville). En juin dernier, jour de la "Sape insoumise". Des centaines de petits drapeaux ont rendu la rue très belle, des affiches lui ont enlevé la froideur pour des rêves à la pelle. En 6 heures, l'hyper-efficace équipe de nettoyage de la Municipalité -toujours démocratique- en a fini avec le souvenir d'une nuit d'Insoumission: à coup de censure, de brigade anti-pancartes et beaucoup de toute-puissance. Malgré la dénonciation publique de plusieurs voisin/nes sur les peintures fascistes, finalement ce furent des mains anonymes qui ont du effacer ces insultes à l'intelligence humaine. D'ici, une étreinte à tout/tes les immigré/es. (...) Malgré tout, qu'ils/elles n'oublient pas de se vitaminer et de se minéraliser. Nous nous verrons dans le quartier."

------------***********-------------

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

DYNAMIQUE DE BAIONA

jpg-SR BAIONA-okPLUS D'INFOS (cliquer)

SOLIDARITÉ PCE(r), GRAPO ET SRI!

 AMNISTIE TOTALE !!!

SANS CONDITIONS !

AMNISTIA TOTALE

2013 : ADRESSES

COLLECTIF DES PRESXS DU PCE(r), GRAPO ET SRI

(2013) PRESXS-adresses

ENCORE 1 PROCÈS-FARCE !!!

PROCES FARCE 13.09.2012 (arenas)-azkPROCES FARCE 13.09.2012 (victoria)-azkMADRID, LE 13 SEPT 2012 :

PITOYABLE TRAGI-COMÉDIE !!!

Audios du dernier Procès-Farce contre "Arenas" et Victoria Gómez. Il n'y a rien de mieux pour rompre la Guerre Sale déployée contre le PCE(r) qui tente de le relier au faux amalgame criminalisateur : PCE(r)-GRAPO... que d'écouter leurs propre paroles. Quand "Arenas" parle sur la politique la Juge l'interrompt et l'expulse. L'avocat de la Défense rompt avec des données tranchantes et sans appel les inventions mises dans les Dossiers judiciaires pour impliquer "Arenas" dans les GRAPO.

  NI OUBLI, NI PARDON !

ABELARDOLIBERTÉ POUR LE COLLECTIF

DES PRESXS POLITIQUES

DU PCE(r), DES GRAPO ET DU SRI

DONT LE CAMARADE ARENAS!

camarade ARENAS

République Populaire

CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRESXS MALADES

PRESXS MALADESPLUS D'INFOS (cliquer)

7 PRES@S DU COLLECTIF DES COMMUNISTES, ANTIFASCISTES ET SOLIDAIRES DU PCE(R), DES GRAPO ET DU SRI ONT DE GRAVES MALADIES INCURABLES ET ILS/ELLES SONT SÉQUESTRÉ/ES DE FACTO. NOUS EXIGEONS LEUR MISE EN LIBERTÉ IMMÉDIATE!

1-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE-azk

MONTRE  TA SOLIDARITÉ !

IMPRIME LA CARTE ET ENVOIE-LA !

COPIE-LA ET FAIS-LA CIRCULER !

1bis-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE

12-Enrike KUADRA ETXEANDIA-GRAPO

Enrique KUADRA ETXEANDIA, prisonnier politique des GRAPO. Né à Barakaldo (Bizkaia, Pays Basque) le 9 juin 1950. Militant des GRAPO et Historique militant du PCE(r), âgé de 62 ans. En prison 2 fois (22 ans au total). Sauvagement torturé. Mis une nouvelle fois en prison en 1995 : il est devenu gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Daroca (Zaragoza). Opéré d'un cancer à la prostate. Prisión de Daroca Ctra. Nombrevilla 50360 Daroca (Zaragoza)

1-Manuel PEREZ MARTINEZ-PCE(r)-fr

Manuel PÉREZ MARTÍNEZ, prisonnier politique du PCE(r). Né à Melilla le 1er novembre 1944. Secrétaire Général du PCE(r), âgé de 68 ans. En prison 3 fois (19 ans au total). Toujours en situation d'Isolement extrême. Mis une nouvelle fois en prison 2000 : il est devenu un malade chronique. Actuellement, il se trouve dans la Prison de Castellón II. Il souffre de graves problèmes occulaires, de cataractes, migraine chronique, de rhumes continuels qui le maintiennent prostré, d'une hernie du hiatus et de plusieurs maux associés. Prisión de C.P. Castellón II 12140 Albocasser 

11-MARIA JOSE BAÑOS-GRAPO-fr

María José BAÑOS ANDUJAR, prisonnière politique des GRAPO. Née dans le Sud-Est de l'État français le 11 novembre 1964. Militante des GRAPO âgée de 48 ans. 18 ans en prison. Mise en prison en 2002 : elle est devenue encore plus gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Valencia II. Foie dans un très mauvais état. VIH. Elle a besoin d'une déviation coronaire. Fortement médicalisée. Prisión de Picassent-Valencia II - a.c. 1002, 46225 PICASSENT (Valencia).

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)

Manuel ARANGO RIEGO, prisonnier politique du PCE(r). Né à Villaseca de Laciana (León) le 12 décembre 1948. Historique militant du PCE(r), âgé de 64 ans. Il a été plus de 20 ans en clandestinité après avoir été détenu et incarcéré à de nombreuses occasions et blessé par les tirs de la Police lors de l'une d'entre elles. Mis en prison une nouvelle fois en 2007 : il est devenu gravement malade. Il est actuellement dans la Prison de Zuera (Zagazoza). Dans cette prison, il manque de physiothérapeute et de plusieurs médicaments dont il a besoin. Il a une sciatique chronique qui l'oblige à marcher en étant aidé; arthrose générale; hépatite chronique avec perte de masse hépatique. Ulcère duodénal chronique car il a été emputé de l'intestin grêle. Hypermédicalisé. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza).

2-ISABEL APARICIO-PCE(r)-fr

Isabel APARICIO SÁNCHEZ, prisonnière politique du PCE(r). Née à Madrid le 2 février 1954. Militante du PCE(r), âgée de 58 ans. En prison 2 fois (9 ans au total). Incarcérée en 2007 : elle est devenue gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Zuera (Zaragoza). Arthrose générale, ostéoporose, hernies lombaires et discales, sinusite chronique, elle a besoin de plusieurs opérations. Récemment opérée de cataractes aux 2 yeux. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza). 

21-Paco CELA SOANE-PCE(r)Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r). Né à Verin (Ourense) le 29 octobre 1958. Militant du PCE(r), âgée de 56 ans. En prison depuis 26 ans, en 3 fois. Incarcéré en 2007: il est gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Picassent (Valencia). Diabète très problématique. Jusqu'en novembre 2010, il a eu besoin de 5 injections d'insuline par jour. Prisión de Picassent -Valencia II. ac 1002. 46225 PICASSENT (Valencia).

4-Résister c'est vaincre-fr3-adosB

HOMMAGES DÉC 2014

NI OUBLI,NI PARDON! 

xc-29 AOUT 2013 VIGO

BIOGRAPHIE (Lire) 

au-(05.12.1982)-JUAN MARTIN LUNA-PCE(r)NI OUBLI,NI PARDON!

ACTE DE SOLIDARITÉ

ÉLECTIONS BOURGEOISES :

BOYCOTT !!!

LA LUTTE EST DANS LA RUE PAS AU PARLEMENT-2

Lutte et organise-toi avec le SRI ! A l'école, université, usine, entreprise, quartier : partout tu peux Lutter pour abolir le Capitalisme et l'Exploitation de Classe en oeuvrant pour  LA RÉVOLUTION SOCIALISTE afin d'abolir définitivement toute Classe et Exploitation par LE COMMUNISME ! ET N'OUBLIE PAS LA SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES EN PRISON : DEDANS ET DEHORS FACE A LA RÉPRESSION   !

  

  PREKARIOEN GAUA

CONTRE L'EXPLOITATION

Pour l'Unité des prolétaires

jpeg-xuria-KARTELA 08.12.2012-azk

  SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2012

(à partir de 18h.  23bis Rue des Tonneliers. BAYONNE)

(plus d'infos) et Gadafiste Brothers

PHOTOS DE LA SOIRÉE

jpeg-IMP+WEB-rouge-AFFICHE NUIT DES PRECAIRES-BAIPRESOAK KALERA !

PRESOAK ETXERAT !

PRESOAK KALERA

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 (BAIONA)

(15h30. Place des Basques)

Manifestation pour la liberté

des prisonnier-ère-s politiques basques

  Aux personnes qui ont Lutté

et qui Luttent contre le Fascisme...

LUCHA ANTIFA

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012

(18h30. Place Louis XIV. ST-JEAN-DE-LUZ)

JOURNÉE INTERNATIONALE : NUIT DE CRISTAL

Rassemblement contre le Fascisme : sexisme,

discriminations et racisme... (plus d'infos)

(9 NOV) KRISTALL NACHT 1938-2012-azk

  ZYED ET BOUNA

NI OUBLI, NI PARDON !

Zyed et BounaLUTTE CONTRE LE NON-LIEU ! (plus d'infos)

 

 

presosenferGrève de la Faim de Solidarité avec Iosu 

Dans les États français et espagnol : plus de 250 prisonnier(ère)s politiques sont en Lutte ouverte avec des Grèves de la Faim, refus des conditions de détention, protestations...

Le prisonnier politique des GRAPO : Enrike Kuadra Etxeandia s’est mis en Grève de la Faim illimitée en Solidarité avec la Grève de la Faim de Iosu Uribetxeberria Bolinaga, un prisonnier politique basque gravement malade en phase terminale dans la prison de Daroca à Zaragoza. Une Grève de la Faim de Solidarité a aussi été commencée par les militants des GRAPO : Nacho Varela Gómez (prison de Puerto I) et Marcos Martín Ponce (prison de Morón de la Frontera, Sevilla). Les autres prisonnier(êre)s du Collectif des prisonnier(ère)s poltiques du PCE(r), GRAPO et SRI informé(e)s rejoignent aussi cette Grève...

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIER(ERE)S POLITIQUES !!!

Si l'Etat espagnol a concédé la "Liberté" conditionnelle à Iosu : celle-ci n'est toujours pas effective. En Italie et depuis le Secours Rouge International : des messages et des cartes de dénonciation de cette situation sont envoyées au Ministre de l'Intérieur  de l'État espagnol à Madrid.

Appel du Comité pour un SRI (Italie) : L'Etat espagnol laisse mourir en prison un prisonnier politique malade en phase terminale. Iosu Uribetxeberria Bolinaga est atteint d'un cancer maintenant en phase terminale. Selon les médecins de la prison elle-même, il ne dispose que d'une chance de 10% de vivre encore une autre année. Néanmoins, les "Autorités" refusent de lui concéder la Liberté et désormais 7 autres personnes de plus sont en prison car elles ont participé à une Marche de Solidarité pour Iosu lequel est incarcéré suite à l'accusation d'avoir tué un employé de la prison... Dans les Etats espagnols, français et turc : plus de 500 personnes sont en Grève de la Faim pour réclamer la liberté de ce prisonnier politique gravement malade. Le Collectif des prisonnier(ère)s politiques Antifascistes espagnol(e)s (1) souscrit à cette grève illimitée. Quiconque veut se solidariser avec Iosu peut envoyer une carte ou un télégramme au Ministre de l'Intérieur de l'État espagnol. Pour le texte il suffit de mettre : «NOUS EXIGEONS LA LIBERTÉ IMMÉDIATE DE Iosu Uribetxeberria Bolinaga» (N'oubliez de mettre la signature et le nom de l'expéditeur/trice !)" (1) PCE(r), GRAPO et SRI

IOSU ASKATULeçon de dessin. (Nizar Qabbani, poète syrien) Mon enfant pose en face de moi sa boîte de peintures et il me demande de lui dessiner un oiseau. Je trempe le pinceau dans la couleur grise et je dessine un carré avec des fermetures et des barreaux. Ses yeux se remplissent d’obscurité : “Mais... c’est une prison, papa ! Tu ne sais pas dessiner un oiseau ? Et je lui dis : “Mon enfant, pardonne-moi... J’ai oublié la forme des oiseaux.” Mon enfant pose alors en face de moi son carnet de dessin et il me demande de lui dessiner un épis de blé. Je prend la plume et je dessine une arme à feu. Mon enfant se moque de mon ignorance et il s’exclame : “Papa ! Tu ne connais pas la différence entre un épis de blé et une arme à feu ?“. Je lui dis : “Mon enfant, oui j’ai connu les formes des épis de blé, celle de la miche de pain, celle de la rose mais dans cette époque très dure que nous vivons actuellement les arbres de la forêt se sont unis à la Résistance pour Lutter.(…)”

Dessin d'AURORA(Juin 2012)(Juin 2012) Dessin d'Aurora Cayetano 

prisonnière politique du PCE(r) en Prison

  

  

(gorria)Résistance-1

(TOULOUSE) : PROCES-FARCE ! Face à la Répression de l'Etat français Solidarité avec le CREA (OKUPA) RÉSISTER C'EST VAINCRE ! (plus d'infos) SOLIDARITÉ !

21 JUIN 2012

JEUDI 21 JUIN 2012 (PARIS) (19H) RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON DE LA SANTÉ Concert de dénonciation contre la Terreur d'État Plus d'infos (cliquer)

 

lamine-diengmanifestation-lamine-dieng-2011-avenue-gambettaNI OUBLI ! NI PARDON ! lamIne dieng, Un ouvrier assassinÉ par la Police de l'État français MARCHE COMMÉMORATIVE À PARIS (14h) Samedi 16 Juin 2012 (Plus d'infos)

vérité et justice pour ali ziri-2NI OUBLI ! NI PARDON ! ALI ZIRI, Un ouvrier assassinÉ le 9 Juin 2009 par la Police de l'État français Rassemblement À Argenteuil (14h30) Samedi 9 Juin 2012 (Plus d'infos)

LIBERTÉ POUR DENIZ

VENDREDI 25 MAI 2012 (NUREMBERG, ALLEMAGNE)15H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CONTRE LE PROCES-FARCE DE DENIZ : UN ANTIFASCISTE (plus d'infos)

 

jpeg-A3 AFFICHE 19-20 MAI 2012-azk

OU SONT-ILS ? OU SONT-ELLES ? CONTRE LA TERREUR D'ETAT SEMAINE CONTRE LES DISPARITIONS POLITIQUES (17-31 MAI 2012)  

Organisée par l'ICAD-Section française PLUS D'INFOS (cliquer)

euskal presoak euskal herriraJEUDI 31 MAI 2012 (devant la mairie de BAIONA) Jour du Procès en appel à Paris (19 H) RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC JON KEPA PAROT prisonnier politique basque d'ETA PRIS EN OTAGE PAR L'ÉTAT FRANCAIS DEPUIS 23 ANS

jpeg-(09.05.1976) ULRIKE MEINHOFazkPlus d'infos (en cours rédaction)

IBAI ASKTATU-1

IBAI ASKTATU-2 IBAI ASKATU ! GUK ZUREKIN ! LIBERTÉ POUR IBAI PEÑA BALANZATEGUI ! ON EST AVEC TOI ! EUROAGINDUEI EZ !  Plus d'infos  et Lutte Antifasciste  (Originaire de Gasteiz et réfugié politique à Baiona.Transféré en Juin 2012 de la prison de Seysses dans l'État français à celle de Soto del Real dans l'État espagnol) Pour lui écrire : IBAI PEÑA BALANZATEGUI - MADRID-V SOTO DEL REAL CENTRO PENITENCIARIO - CARRETERA COMARCAL 611 - 28.791 SOTO DEL REAL (MADRID) ESPAÑA.

 

 

 

HOMMAGE A LA CAMARADE YASEMIN DU MLKP

Yasemin Yoldas-3

La "Camarade Yasemin" du MLKP est morte le 9 février 2012

en luttant contre l'Etat turc fasciste

pour la révolution socialiste et le Communisme

en Turquie et au Kurdistan

PLUS D'INFOS (cliquer)

HOMMAGE, GRÈVE DE LA FAIM ET DÉTENTION

SOLIDARITÉ AVEC MANUEL ARANGO RIEGO

PRISONNIER POLITIQUE DU PCE(r)

LE 19 OCTOBRE 2011

FIN DE LA PROTESTATION AVEC

GRÈVE DE LA FAIM

DEPUIS LE 16 SEPTEMBRE 2011

CONTRE LE DÉNI DE LA CONDITION DE PRISONNIER/ÈRE POLITIQUE ET DE MILITANCE

MIS EN OEUVRE PAR L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET L'ÉTAT ESPAGNOL

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)-castLA SOLIDARITÉ DE CLASSE EST NOTRE ARME ! ÉCRIS-LUI !

Prision de C.P. Madrid VI - Aranjuez

C.P. Madrid VI 28300 Aranjuez (Madrid)

02.10.11-im1(lettre interceptée)

  11 OCTOBRE 2011 (BAIONA). DIFFUSION DE 300 TRACTS SRI* À DES PROLÉTAIRES DURANT UNE MANIFESTATION NATIONALE DANS L'ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LA PRÉCARITÉ.

* En Solidarité avec la Grève de la Faim du Camarade Manuel Arango Riego, Prisonnier Politique du PCE(r) et pour rappeler l'existence de la Lutte dans les prisons du Collectif des presxs politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI.

BLOG(Manif 10oct2011)TRACT SRI-jpeg DÉTENTION ET MISE EN "LIBERTÉ" AVEC CHARGES

DE PABLO HASÉL, RAPPEUR DE 22 ANS 

LIBERTÉ POUR CE CAMARADE SOLIDAIRE ET COMBATIF!

pablo Liberté !LIBERTÉ IMMÉDIATE DE PABLO HASÉL !

Il est Communiste, les terroristes c'est vous.

SOLIDARITÉ AVEC PABLO HASÉL !

-COMMUNIQUÉ DE PABLO HASÉL

ET CAMPAGNE DE SOUTIEN

logo-radio-clash

RADIO CLASH DE LIMOGES

-Émission du 4 octobre 2011

-Émission du 11 octobre 2011

-Emission du 18 octobre 2011