Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

SOLIDARITE INTERNATIONALISTE A MOSCOU

POUR LA LIBERATION DU CAMARADE "ARENAS"

 

1-ARENAS(affiche1ermai11)-frDOSSIER SRI 06.06.2011 "SOLIDARITÉ INTERNATIONALISTE AVEC "ARENAS"(MOSCOU):

1-UNION DE L'ÉTAT FÉDÉRAL DE LA RUSSIE ET DE LA BIÉLORUSSIE. Lettre depuis Moscou adressée à Manuel Pérez Martínez (N.O. GLAGOLEVA, présidente du C.C du “MDPP-Mouvement de toute l'Union en Défense des Presxs politiques.Combattant/es pour le Socialisme”)

2-ÉTAT ESPAGNOL. Réponse à N.O. GLAGOLEVA (08.04.11. Manuel PÉREZ MARTÍNEZ "Arenas". Prison d'Albocasser)

3-UNION DE L'ÉTAT FÉDÉRAL DE LA RUSSIE ET DE LA BIÉLORUSSIE. Rassemblement face à l'Ambassade d'Espagne à Moscou (13.05.2011. Communiqué du Service de Presse du CC du MDPP)

4-UNION DE L'ÉTAT FÉDÉRAL DE LA RUSSIE ET DE LA BIÉLORUSSIE. Lettre au Gouvernement de l'État espagnol (13.05.11. N.O. GLAGOLEVA: Présidente du CC du MDPP, Moscou)

5-ÉTAT ESPAGNOL. Enrique Kuadra Etxeandiapreso politique des GRAPO a un cancer de la prostate (04.06.11. Comités pour un SRI)

6-ÉTAT IRLANDAIS. Les presxs politiques républicain/es irlandais/es sont une nouvelle fois brutalement agressé/es de (04.06.11. Comités pour un SRI)

7-ÉTAT ESPAGNOL. Une puissante Campagne pro-abstention a eu lieu en Extremadura (03.06.11. Comités pour un SRI)

 

Mémoire Historique du Jour (06.06.11):

-1855: Le dirigeant ouvrier José BARCELÓ est condamné à mort et exécuté après la première Grève Générale qui a eu lieu à Barcelona.

-1965: Le civil et habitant de Donostia (Gipuzkoa) Desconocido GOÑI est assassiné par la Guardia Civil au moyen de tirs d'armes à feu à la frontière entre les localités de Bera et Ibarbia.

-1978: Le Tribunal Suprême nie l'application de la mal nommée “Amnistie de 1977” à 14 militant/es du PCE(r) [Parti Communiste d'Espagne (reconstitué)]et des GRAPO [Groupes de Résistance Antifascistes Premier Octobre]. Il n'y a jamais eu une Amnistie totale, excepté pour les franquistes et les "pistoleros" falangistes.

-1979: Sous les sigles de la AAA [ou "TripleA" Alianza Apostólica Anticomunista: Alliance Apostolique Anticommuniste, l'un des instruments de la Terreur d'état programmée et articulée entre les états espagnol, français et italien], un commando parapolicier assassine José Ramón ANSA ETXEBARRIA à Andoain (Gipuzkoa). Il avait 17 ans.

-1982: Les sionnistes envahissent le Liban.

 

1-UNION DE L'ÉTAT FÉDÉRAL DE LA RUSSIE ET DE LA BIÉLORUSSIE. Lettre depuis Moscou adressée à Manuel Pérez Martínez (N.O. GLAGOLEVA, présidente du C.C du “MDPP-Mouvement de toute l'Union en Défense des Presxs politiques.Combattant/es pour le Socialisme”)

Camarade Manuel Pérez Martínez (“Arenas”) - Secrétaire Général du PCE(r). Espagne - Timbrée en Russie, le 30.01.201.

Cher Manuel! Nous nous permettons de nous adresser à vous de cette façon car cela fait déjà plus de 10 ans que nous attendons un changement dans votre vie. En réalité, nous attendons votre Libération et dans la mesure de nos forces nous exprimons fermement notre opinion dans le sens que vous devez être mis en liberté. Durant toutes ces années, vous êtes devenu pour nous une personne tendrement aimée et proche. Il est pertinent de mentionner que dès le moment où nous avons su que vous et vos camarades aviez été arrêté/es dans l'État français, nous avons organisé une manifestation de protestation face à l'Ambassade française en exigeant votre liberté car nous savions et nous sentions que vous êtes tous/tes nos Camarades et nous désirons sincèrement que vous soyez en liberté et que vous continuiez votre Lutte non seulement pour le futur socialiste de l'Espagne mais aussi pour celui des autres pays.

Vos adversaires ont précisément peur de cela! C'est pourquoi, au lieu de vous mettre en liberté après avoir été dans les prisons de l'État français, ils vous jugent une nouvelle fois en tentant de vous isoler de votre peuple pour de longues années. Notre plus véhément désir c'est que vous soyez libéré le plus vite possible. Dans tous les cas, personne ne réussira à vous isoler du peuple parce que persiste votre figure de combattant pour la Dignité et un futur meilleur pour les travailleurs/euses et vos articles et livres contribuent au renforcement des positions communistes aussi bien en Espagne que dans tout le Mouvement Communiste mondial.

Certains de vos travaux sont parvenus jusqu'à nos mains mais, malheureusement, nous sommes peu nombreux/euses à dominer la langue espagnole et nous réussissons seulement de rares fois à traduire des passages de vos livres. A propos, très récemment, nous avons réussi à traduire un article du livre: “Thèses sur la crise du Communisme”. Nous assumons le fait que l'ouvrage a été écrit lorsque vous étiez en liberté mais la question sur l'actualité et la force des Lois du développement de la société découvertes par MARX et ENGELS -lesquelles ont réussi à être mises en pratique avec tellement de succès par V.I. Lénine- jouit aujourd'hui d'une grande popularité. Et ici, dans le territoire de l'Union Soviétique, actuellement, y compris dans les médias de la Gauche, des gens tentent de découvrir quelque chose de nouveau en terme de principes incluant quelque chose de "purement russe" avec l'aide de laquelle il sera possible d'atteindre la transition du pays en direction d'un courant socialiste.

Néanmoins, les Lois -dont, parmi elles, celles qui régulent le développement social- existent et elles agissent indépendamment du désir de qui que ce soit. Nous sommes capables de les découvrir –ce qui, dans ce cas, a été fait par les classiques du Marxisme-Léninisme- et d'agir en consonance avec cette connaissance. D'une façon générale, votre pensée, vos articles aident l'actuel Mouvement Communiste à choisir le chemin sûr, à se consolider en lui, à trouver les paroles nécessaires pour expliquer aux gens ce qui est en train de se passer et de les conduire par le sentier correct. Merci à vous pour votre travail! Nous ne savons pas si vous avez publié de nouvelles œuvres mais ce serait pou rnous un grand plaisir de les connaître. Bien-sûr, à cause des difficultés de traduction, il serait plus facile pour nous de lire des travaux et des articles peu étendus. Nous avons appris que vos problèmes de vision se sont aggravés en prison. Votre état de santé vous permet-il de vous occuper d'un travail littéraire, d'écrire des articles?

Lamentablement, nous n'avons pas l'absolue certitude que la présente lettre parviendra jusqu'à vos main c'est pourquoi, maintenant, je l'achève. Nous savons qu'une nouvelle étape de l'appréciation judiciaire de votre Procès a commencé le 19 janvier 2011; nous attendons de vos nouvelles relatives à son déroulement et nous aimerions beaucoup qu'il se passe ce cas étrange lorsqu'un Tribunal oublie "la commission". Nous savons que la condamnation d'un/e activiste politique est –évidemment- le résultat de la peur face à ses positions idéologiques et toute astuce pertinente à leur opposer confirme seulement l'engagement des Juges.

Nous admirons votre courage et intégrité face à la cruauté et l'injustice des Tribunaux bourgeois et à l'avenir nous désirons que vous ayez plus de ferme certitude en notre Victoire commune et, par conséquent, nous vous souhaitons une bonne santé. Nous savons qu'en Espagne vous avez de bon/nes et fidèles ami/es qui luttent pour votre liberté. La solidarité et la veille des ami/es est l'une des principales conditions d'une Lutte menée avec succès contre l'Injustice. Nous vous faisons parvenir quelques uns de nos journaux où nous tentons toujours de délivrer de l'information autour de votre situation et celle de vos Camarades (avec lesquel/les nous sommes en contact direct) et parfois nous publions vos articles. Nous vous envoyons également le dernier bulletin de notre Mouvement: “Le Mouvement de toute L'Union en Défense des Presxs Politiques.Combattant/es pour le Socialisme (MDPP)". Finalement, nous voulons vous exprimer nos plus grands souhaits! Recevez un salut de beaucoup, beaucoup de personnes de notre pays! Avec nos Saluts communistes. Attentivement, La Présidente du Comité Central du MDPP. N.O. GLAGOLEVA"

 

6-MOSCOU2-ÉTAT ESPAGNOL. Réponse à N.O. GLAGOLEVA (08.04.11. Manuel PÉREZ MARTÍNEZ "Arenas". Prison d'Albocasser)

"Chère Camarade GLAGOLEVA: Aujourd'hui, j'ai reçu votre lettre et la “Lettre de salut…” des participant/es, le 5 novembre 2010, à la IIIème Conférence du "Mouvement de toute l'Union pour la Défense des Prisonnier/ères Politiques-Combattant/es pour le Socialisme". Avec ces 2 lettres, un fonctionnaire de la prison m'a donné à lire une notification dans laquelle ils me font savoir que le fait de me remettre «2pamphlets russes»est «hors procédure»du fait de manquer d'un dépôt légal d'enregistrement. J'en déduis que celle-ci se réfère aux journaux dont vous faites mention dans votre lettre (du bulletin du Mouvement, on ne sait rien là-dessus). Dès lors, il est difficile de pouvoir savoir avec certitude ce qu'il se serait passé si, au lieu de 2 journaux en russe, ce furent 2 authentiques pamphlets ultraréactionnaires en anglais, par exemple. Mais il est quasiment certain que ceux-ci n'auraient pas requis de "dépôt légal" en Espagne, tout comme cela arrive avec la presse étrangère pour qu'elle me soit remise.

En peu de jours, c'est la 2èmefois qu'ils m'ont informé de la «rétention»des «pamphlets russes»mentionnés avec la notable différence que lors de la 1èrecommunication ils n'avaient même pas fait constater l'existence des 2 lettres (lesquelles -2 mois plus tard- m'ont été finalement remises) et cela malgré le fait que, selon toutes les évidences, elles arrivaient dans le même paquet postal que les susdits «pamphlets en russe»... Qu'est-ce qui a bien pu se passer pour que puisse se produire cette chance miraculeuse? Autrement dit pour que les «2 pamphlets russes»se soient transformés en 2 lettres chaleureusement écrites dans un castillan parfait, d'une extraordinaire valeur de témoignage, politique et moral. E bien, c'est très simple: pour ceux qui me retiennent prisonnier, il s'agissait d'empêcher que je puisse recevoir une stimulation d'une telle nature, juste au moment où la grève de la faim " à tombeau ouvert" avait commencé pour dénoncer la prolongation de l'isolement et de la torture dont j'ai souffert durant tellement d'années; Seulement, cette fois, d'une façon plus intensifiée et cruelle. Il est évident que ce stratagème et d'autres du même style ne leur ont servi à rien, si bien que les nombreuses marques de solidarité, d'affection et de soutien (comme les vôtres) qui se sont produites et celles pour lesquelles des nouvelles me parviennent, maintenant, ont contribué de manière décisive dans le résultat de cette singulière bataille.

Parmi toutes les marques de solidarité et de soutien, celle de mes Camarades de Parti en détention mérite d'être soulignée comme celle des militant/es des GRAPO (qui se trouvent aussi dans différentes prisons), lesquel/les n'ont pas hésité un seul instant à se mettre en grève de la faim dès qu'ils/elles ont pris connaissance de ma situation… Il est inutile d'expliquer qu'étant donnée la profonde crise que traverse notre pays, le Gouvernement ne peut pas se risquer à charger une autre fois avec la responsabilité d'une ou de plusieurs "morts" plus que probables de prisonnier/ères communistes et antifascistes, et encore moins en période d'élections. Je n'entrerai pas dans les détails. Actuellement, le plus intéressant c'est que ma situation pénitentiaire a radicalement changée: il y a quelques jours, ils m'ont sorti du Module d'Isolement et maintenant je suis dans un Module "normal" (avec quelques restrictions), en partageant le couloir, la cour, la cantine, etc. avec de nombreux prisonniers politiques basques lesquels m'ont reçu comme on reçoit un frère.

Je veux aussi que vous sachiez (pour votre tranquillité et celle de tout/es les ami/es et Camarades soviétiques qui se sont intéressé/es à mon état de santé), que je me trouve bien et que la semaine dernière, j'ai commencé à recevoir un traitement médical adéquat... et ça suffit de parler de ma situation personnelle!

Une chose a attiré tout spécialement mon attention: vous exprimez dans votre lettre l'importance de mes articles et livres comme «contribution au renforcement des positions communistes aussi bien Espagne comme dans tout le Mouvement Communiste mondial». Enfin, je ne veux pas pécher par fausse modestie mais je crois que s'il existe un quelconque mérite dans ces travaux, il faudrait l'attribuer -en parties plus ou moins égales- à tout/es les militant/es de mon Parti. Sur le livre des “Thèses...”, je dois dire que cela fait déjà beaucoup de temps que nous comprenons la nécessité de réaliser un bilan de ce type sur l'expérience historique du Mouvement Communiste comme un pas préalable à la réalisation de toute tentative sérieuse de notre part pour dépasser la profonde crise à laquelle le Révisionnisme moderne nous a conduit/es.

Nous-mêmes, nous étions conscient/es des énormes difficultés que nous allions rencontrer dans cette tâche, étant donné les limitations et les carences de tout type qui nous sont infligées. De telle sorte que vous pourrez supposer les grands efforts que nous avons dû faire pour dépasser ces difficultés et carences et pouvoir aborder -avec la préparation et la "liberté" nécessaires- les problèmes théoriques, économiques, politiques, etc. implicites dans la matière qui fait l'objet de notre préoccupation; et afin de pouvoir l'aborder, en plus, depuis la position et la juste méthode dialectique Marxiste-Léniniste. Bon, je ne veux pas tomber dans l'erreur des autodidactes de croire avoir découvert un quelconque “perpetuum mobile” [mouvement perpétuel]. Je pense qu'il reste toujours de nombreux problèmes –aussi bien théoriques que –et surtout- pratiques- en attente d'être résolus avant que notre Mouvement puisse reprendre la marche d'un bon pas. Et si, avec notre modeste contribution, on réussit à accélérer d'une certaine façon ce processus, personnellement, je me donnerais pour satisfait car cela signifierait déjà –entre autres choses- que les efforts et les sacrifices que nous avons dû réaliser durant plus de 35 ans de Lutte incessante n'auront pas été fait en vain.

Pour le reste, il fallait espérer qu'avec le cours du temps lorsque mes articles et livres pour les véritables communistes furent connus que ceux/celles-ci ne tarderaient pas à “s'identifier” avec eux et qu'ils/elles les reconnaitraient pour ce qu'ils sont réellement: des instruments utiles pour leur travail politique. Et bien, c'est déjà le cas, non seulement en Espagne mais aussi dans d'autres pays. Cependant, selon moi, il ne peut pas exister actuellement de plus important "premier" prix au travail général du PCE(r), une reconnaissance plus légitime ni plus autorisée que celle des Communistes soviétiques… C'est comme une "consécration". Véritablement, le futur existe !!!

Vous me demandez d'autres de mes livres qui ne sont pas parvenus jusqu'à vos mains. Ceux-ci sont en nombre considérable mais je vous recommande, particulièrement, celui qui porte le titre suivant: "Sur la Crise et l'effondrement du Système capitaliste" lequel a été publié récemment par la maison d'édition "Templando el Acero" [Forger l'acier]. Il s'agit d'un texte très condensé qui peut correspondre à ce que vous nous demandez. Pour ce que j'en sais, il existe aussi une compilation qui réunit une série d'articles et d'autres de mes travaux très "accessibles" sur différents thèmes parmi lesquels se remarquent les références à la réforme de l'État espagnol et à l'approfondissement de sa crise.

Bien-sûr, parmi tout ces travaux, on peut compter sur les doigts de la main ceux qui ont été écrits dans la prison et aucun d'entre eux dans cette dernière période. Ils sont tous antérieurs à ma détention en 2000. Depuis cette date, hormis certaine dénonciations relatives aux détentions et aux Procès-Farces et un livre ("Lettres et vers pour Isabel”) dédié à ma compagne, il ne m'a pas été possible de poursuivre mon travail de "publiciste" au service des travailleurs/euses: ils me l'ont empêché d'une manière violente, brutale.

Il est évident que mes problèmes de vue ont eu une influence. Mais ce n'est pas seulement cela, comme vous pourrez le comprendre sinon un ensemble de facteurs et de circonstances reliées entre elles, toutes, avec mon isolement prolongé. Et je termine là. Recevez, Camarade Glagoleva ma reconnaissance pour votre travail méritoire au Front du MUDP et mes meilleurs souhaits. Saluts fraternels à tous et à toutes! Nous vaincrons ! Manuel"

 

3-UNION DE L'ÉTAT FÉDÉRAL DE LA RUSSIE ET DE LA BIÉLORUSSIE. Rassemblement face à l'Ambassade d'Espagne à Moscou. (13.05.2011. Communiqué du Service de Presse du CC du MDPP)

"Chers/ères Camarades! Le 13 Mai 2011, face à l'ambassade d'Espagne à Moscou, un piquet a eu lieu organisé par le Comité Central (CC) du Mouvement de toute l'Union pour la Défense des Prisonniers/ères Politiques (MDPP) en exigeant la liberté du Secrétaire Général du Parti Communiste d'Espagne (reconstitué), le Camarade Manuel PÉREZ MARTÍNEZ (Arenas) et de ses compagne/ons ainsi que l'amélioration des conditions de leur réclusion et la prestation de la nécessaire assistance médicale.

Dans le piquet, les Camarades des Partis et Organisations suivantes ont participé: Parti Communiste Ouvrier Russe et Parti Révolutionnaire des Communistes (PCOR-PRC), Parti Communiste Bolchévique de toute l'Union (PCBU), Union de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire (UJCR), Avant-Garde de la Jeunesse Rouge (VJR).

Ils/elles ont remis des tracts au contenu informatif sur le Parti Communiste d'Espagne (reconstitué), son Secrétaire Général, la persécution du PCE(r) orquestrée par le Régime bourgeois et la Lutte pour la Libération de Manuel PÉREZ MARTÍNEz. Le journal “Mysl’” (“Idée”) Nº 2 (328) dans lequel un article d'Arenas a été publié a également été distribué.

L'appel du MDPP exigeant la Liberté pour Manuel Pérez Martínez et ses camarades a été remis à l'Ambassade d'Espagne.

Service de Presse du CC du MDPP. Rassemblement devant l'Ambassade d'Espagne à Moscou. Le 13.O5.2011"

 

2-MOSCOU4-UNION DE L'ÉTAT FÉDÉRAL DE LA RUSSIE ET DE LA BIÉLORUSSIE. Lettre au Gouvernement de l'État espagnol (13.05.11. N.O. Glagoleva: Présidente du CC du MDPP,Moscou)

Voir le document original (en castillan) ci-joint, en format pdf.

"105062, Москва, Б.Харитоньевский пер. - д.10, ком. 5 - тел./факс (495)623-55-85; - E-mail:kzpkom@gmail.com - рег. N от "13"мая 20011г. Président du Gouvernement d'Espagnel: Jose Luis Rodriguez Zapatero- Ministre de la Justice d'Espagne: Francisco Caamano Dominguez –Ministère Publique Général d'Espagne: Candido Conde Pumpido.

Messieurs, Nous savons qu'actuellement dans les prisons d'Espagne des Prisonniers/ères Politiques-Communistes souffrent –et ils/elles ne sont pas peu nombreux/euses- membres du Parti Communiste d'Espagne (reconstitué) y compris son Secrétaire Général Manuel Pérez Martínez, “Arenas”.

Sur ce sujet, déjà lors d'occasions antérieures, nous nous sommes adressé à vous en soulignant le fait que beaucoup de ces compagne/ons ont passé dans les prison de France entre six (6) et neuf (9) ans, de telle sorte qu'ils/elles auraient pu être libéré/es, en prenant en considération le fait de l'accomplissement déjà réalisé de la période de réclusion dictée par les sentences des tribunaux français. Cependant, le Pouvoir Judiciaire et le Gouvernement d'Espagne ont fait et font tout leur possible pour éviter la libération de ces prisonnier/ères politiques et sur la base de subterfuges de différentes natures, ils prolongent les périodes de leur réclusion.

En particulier, Manuel Pérez Martíneza été reclus dans les cachots jusqu'à dix (10) ans. Avec tout cela, en Février de cette année, les tribunaux espagnols l'ont condamné à trois ans de plus en prison. Et notez que l'Accusation n'a pas pu trouver de motifs plausibles pour le maintenir en prison. Il a été incriminé par la Commission d'une risible action délictueuse sous la forme d'une «non dénonciation»et pour «garder le silence»ce qui ne peut pas être utilisé comme motif pour dicter une sentence surtout pour une période de réclusion aussi prolongée. Il faut se référer au fait que l'Accusation a été forgée en prenant pour base la Loi des Partis entrée en vigueur beaucoup de temps après le fait que Manuel Martínezait été arrêté, ce qui configure un pas sans précédents relatif à un effet rétroactif à la Loi mentionnée qui lui a été octroyé illégalement.

Il est évident que l'Accusation -en reconnaissant l'inconsistance d'une semblable accusation- a cherché durant de longues années et, finalement, trouvé un traître et calomniateur qui a donné un faux témoignage dans les tribunaux ce qui a permit d'une certaine manière de donner un fondement à la sentence illégale en obligeant Manuel MARTÍNEZ a rester derrière les barreaux.

Néanmoins, nous ne pouvons pas manquer de voir que, en toute rigueur, “Arenas” est un combattant pour un futur meilleur pour le peuple espagnol. Lui et ses Camarades considèrent qu'un tel futur peut être atteint seulement dans des conditions de développement socialiste de la société espagnole. C'est sa position idéologique, laquelle ne peut pas être soumise à la persécution des tribunaux.

Deux ans auparavant, dans une lettre adressée au Président du Gouvernement d'Espagne, Monsieur José Luís Rodríguez Zapatero, nous appelions votre attention sur le fait que votre Parti dont vous êtes le pus haut représentant et dirigeant, le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) a parcouru un chemin difficile depuis la fin du XIXème siècle jusqu'à nos jours. Encore en 1988, le premier Programme du PSOE exigeait la transmission du Pouvoir politique étatique aux mains des travailleurs/euses et la socialisation de tout les moyens de production, autrement dit, le PSOE avait des positions Marxistes. Et nous signalons qu'au siècle passé, les forces du Socialisme espagnol ont précisément pris l'initiative de fonder l'Union Générale des Travailleurs/euses. Nous vous rappelons qu'au côté d'autres participants dans le Front Populaire, de nombreux membres du Parti Socialiste Ouvrier Espagnol ont lutté pour la République Espagnole. Et c'est précisément dans ces combats -aux mains des complices de Franco- qu'a trouvé la mort: Juan Rodríguez Lozano, Capitaine de l'Armée Républicaine, le grand-père du désormais Président du Gouvernement Espagnol, Monsieur José Luís Rodríguez Zapatero.

Nous rappelons que, tout au long de plusieurs décennies (de 1939 à 1977), le PSOE s'est lui-même trouvé dans des conditions d'illégalité et il fut poursuivi implacablement par le Gouvernement franquiste, de la même façon qu'aujourd'hui en étant dans le Gouvernement, par conséquent, il poursuit l'organisation communiste, le Parti Communiste d'Espagne (reconstitué). Ce Parti a été lancé à la clandestinité et beaucoup de ses membres souffrent de la réclusion non seulement depuis quelques années sinon depuis des décennies.

Nous manifestons notre conviction sur le fait que nous n'attendions pas une compréhension totale car nous savons que, malheureusement, cela fait depuis trois décennies que le PSOE a renoncé à l'idéologie Marxiste. Avec tout cela, nous pensons que les actuels dirigeants du Parti et Gouvernement comprennent que les Camarades du PCE(r) luttent de façon conséquente pour la même chose que le PSOE a proclamé comme étant ses objectifs au moment de sa fondation: pour le transfert du Pouvoir politique aux mains des travailleurs/euses!

Le fait que cet objectif rencontre un soutien non négligeable dans tout les pays du monde n'est pas le fait du hasard, car sur la base de l'exemple des dernières années notamment, les travailleurs/euses voient que le Système capitaliste de production –gloire de toutes les insuffisances et déficiences, conduit le monde à des crises économiques périodiques comme cela reste démontré par la crise des années 2008-2010 qui ont provoqué un aggravement sensible des conditions de vie des travailleurs/euses.

Le peuple espagnol a voté pour le Président du Gouvernement, Monsieur Rodríguez Zapateroparce que derrière lui il y avait l'Histoire de son Parti ou des faits comme le retrait des soldats espagnols d'Irak ou l'élimination, dans le pays, de tout les monuments érigés au fasciste Franco.

La lutte de l'actuel Gouvernement espagnol et des tribunaux contre le PCE(r) est une lutte d'idéologies. Il est très probable que l'actuelle persécution des Communistes du PCE(r) et les plaisanteries dont souffrent leurs membres dans les prisons joueront un mauvais tour à ceux qui se trouvent aujourd'hui au Pouvoir. Parce qu'il n'est pas exclu que, mécontent avec l'avènement de la crise politique et économique, tel que le décrit MARX, le peuple puisse tourner le dos à ceux qui sont "légèrement" socialistes et, à leur place, soutenir les Communistes authentiques et fidèles aux idéaux de la République Espagnole.

Pour tout ce qui est mentionné antérieurement, nous faisons un appel au Président du Gouvernement Espagnol, Monsieur Rodríguez Zapateroet aux dirigeants des services respectifs de son Gouvernement à manifester de la sagesse et de la compréhension sur la situation historique objective ainsi que d'avoir une bonne volonté de libérer le Secrétaire Général du PCE (r), Manuel Pérez Martínez.

De plus, nous appelons votre attention sur le fait qu'à ce jour Manuel PÉREZ M. ne se trouve pas simplement dans les geôles sinon que les conditions de sa détention sont humiliatrices sans justification. Comme on le sait, il a été envoyé à la prison de Castellón II, située loin du lieu de résidence habituel de sa famille ce qui d'une manière décisive rend difficile les visites que ses proches désirent effectuer. D'autre part, il a été confiné dans une cellule située dans un corps de la prison où sont parqués des délinquants de Droit commun qui l'ont menacé de mort. Il a également été victime des plaisanteries du personnel carcéral. Selon les informations qui nous parviennent, sa situation précaire s'est légèrement améliorée uniquement en résultat à la grève de la faim solidaire de 36 autres prisonniers/ères politiques retenu/es dans d'autres prisons du pays.

Cependant, l'assistance médicale requise n'est pas délivrée à “Arenas”, malgré le grave problème relatif à sa vue dont il souffre.

D'autres membres du PCE(r) souffrent aussi dans les prisons d'Espagne. Chacun/e d'entre eux/elles est un/e prisonnier/ère politique. C'est pourquoi nous pensons qu'un peu de tolérance pour les adversaires politiques procurerait seulement un peu plus de prestige pour l'actuel Gouvernement et, en particulier, pour le PSOE. Pendant ce temps, nous pensons qu'il est pertinent de considérer que les nombreuses années et décennies de privation de liberté ne peuvent pas changer les idées politiques mais, au contraire, elles les font toujours plus irréconciliables. Il faut remarquer que cette injuste situation détruit l'existence de nombreuses personnes dont les vies passent en captivité.

Aujourd'hui -maintenant- nous exigeons la libération du Secrétaire Général du PCE(r), Manuel Pérez Martínez, tout comme celle de Marcos Martín Ponceet de leurs Camarades.

Nous exigeons que jusqu'au moment de leur libération, une aide médicale immédiate soit donnée aux prisonniers/ères politiques qui en ont besoin -y compris et en premier lieu- à Manuel Pérez Martínez, lequel, comme nous l'avons déjà signalé, souffre d'un grave processus de dégradation de sa vue.

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIERS/ERES POLITIQUES, COMBATTANT/ES POUR LE SOCIALISME !

ATTENTION MÉDICALE IMMÉDIATE POUR MANUEL PÉREZ MARTINEZ !

LIBERTÉ IMMEDIATE POUR MANUEL PÉREZ MARTINEZ !

Pour le Comité Central (CC) du Mouvement de toute l'Union Pour la Défense des Prisonniers/ères Politiques (MDPP)

La Présidente du CC du MDPP: N.O. Glagoleva

Moscou, 13 Mai 2011."

 

5-ÉTAT ESPAGNOL. Enrique KUADRA ETXEANDIA preso politique des GRAPO a un cancer de la prostate (04.06.11. Comités pour un SRI)

Prisonnier politique depuis 22 ans, nous exigeons sa liberté pour maladie chronique.

Envoyez-lui des cartes, des soutiens...

Enrique KUADRA ETXEANDIA

PRISIÓN DE SEVILLA,

Carretera Torreblanca Mairena del Alcor, km.3. Apartado 7113/23

41071 Sevilla

 

6- ÉTAT IRLANDAIS. Les presxs politiques républicain/es irlandais/es sont une nouvelle fois brutalement agressé/es (04.06.11. Comités pour un SRI)

"Après de récents cas d'agressions et de menaces de mort sur des prisonnier/ères révolutionnaires, les prisonnier/ères de Guerre Républicain/es Irlandais/es dans la prison de Maghaberry ont dénoncé le fait que leur Camarade: Harry Fitzsimonsait reçu une raclée brutale de la part de la brigade Anti-émeute, le 28 mai 2011: «Tout en maintenant leurs mains sur sa bouche et sa narine pour retenir sa respiration, ils l'ont frappé au visage jusqu'à rompre ses lunettes, ils l'ont laissé avec une coupure sur le visage et on soupçonne que sa narine est brisée (...). Il est irréconnaissable avec un poignet cassé et la probable fracture des côtes dus aux graves coups donnés sur son corps par les fonctionnaires. Chaque vêtement lui a été brutalement arraché du corps, ensuite, ils se sont mis sur lui et ils l'ont frappé tandis qu'il criait de douleur».

D'autres prisonnier/ères de Guerre ont dit qu'ils/elles ne reconnaissaient même pas sa voix.

Deux prisonniers qui N'ONT PAS changé de prison de destination nous informent aussi disposer de preuves qu'on a tenté de leur couper toute sorte de courriers ou cartes, comme les écrits entre les presxs politiques Communistes espagnol/es et les prisonnier/ères de Guerre de l'INLA ["Irish National Liberation Army": Armé Irlandaise de Libération Nationale] lesquels "ont disparu" aussi bien des allers Espagne-Irlande que des retours Irlande-Espagne.

Sur la base de beaucoup d'évènements récents dans les prisons qui enferment des dissident/es républicain/es du processus irlandais, le 32CSM ["32 County Sovereignty Movement": Mouvement pour la Souveraineté des 32 Contés] et d'autres organisations ont appelé à réaliser une protestation le dimanche 5 juin 2011. D'autres actes de dénonciation sont en train d'être réalisés dans plusieurs localités. Les prisonnier/ères de Guerre sont en train d'être quotidiennement durement frappé/es par les fonctionnaires sectaires de la prison de Maghaberry et les médias sont complices par leur Silence.

Fin de la brutalité dans la prison de Maghaberry!

Application de l'accord d'Août dans sa totalité !

Soutien aux Prisonnier/ères de Guerre !"

Voir image ci-jointe n°15(traduction) : «Years from now, they will ask you where you where when your comrades were dying on hungerstrike. Shall you say you where with us or shall you say you where conforming to the very System that drove out us to our deaths. » « Dans quelques années, ils vous demanderont où vous étiez quand vos Camarades étaient en train de mourir de la grève de la faim. Vous direz que vous étiez avec eux/elles ou bien vous direz que vous collaboriez avec le Système qui nous a conduit à la mort. »

Pour information générale sur le Nord de l'Irlande: <http://nortedeirlanda.blogspot.com/>

 

7-ÉTAT ESPAGNOL. Une puissante Campagne pro-abstention a eu lieu en Extremadura (03.06.11. Comités pour un SRI)

"Ce que les autres médias taisent. EXTREMADURA, protestations populaires

Une puissante Campagne pro-abstention a eu lieu en Extremadura:«Des dizaines de peintures, 250 affiches, des banderoles dans des quartiers populaires et un millier de tracts ont appelé à boycotter –le 22 mai 2011- le cirque monté par le Fascisme. La Campagne ne s'est pas limitée à demander l'abstention active, elle a aussi tenté de se relier à d'autres revendications populaires, spécialement celles à caractère démocratico-révolutionnaire: amnistie, libertés politiques, sortie de l'OTAN, non à la Guerre etc... et elle a compté avec des initiatives imaginatives qui ont réussi à attirer l'attention de travailleurs/euses et de jeunes».

*Rôle du SRI dans la Campagne pro-abstention

Du fait de considérer l'absence de minimums démocratiques -celle-ci ne pouvant justifier aucune participation dans ces élections mensongères- le Comité pour un Secours Rouge International de Cáceres a été l'un des impulseurs de la Campagne en Extremadura.

*Une légère ascension des Luttes du travail combatives a été ainsi vécue.

C'est le cas des travailleurs/euses de "Pizza-Hut" qui ont commencé une lutte en défense de la liberté syndicale qui leur est refusée avec des piquets combatifs chaque vendredi dans l'entreprise. C'est aussi le cas des journalier/ères immigré/es du "Campo Arañuelo" qui se voient soumis/es à des conditions de semi-esclavage et de racisme et qui ont commencé une série de mobilisations pour échapper à cette dramatique situation. Il faut unir à ces situations celle des ouvrier/ères licencié/es de FORMA que leur voleur de patron ne paye pas à la hauteur de ce qu'il leur doit.

*Solidarité avec les presxs et les réprimé/es politiques.

Les différentes Campagnes de Solidarité continuent en mettant l'accent sur deux particulièrement: celle du soutien aux presxs politiques malades et celle du "Camarade Arenas".

*Le mouvement 15-M a été d'une importance remarquée en Extremadura.

ÀCáceres, 1.500 personnes ont participé à la manifestation, autour d'une centaine de personnes ont participé d'une façon ou d'une autre à la Campagne, les assemblées sont formées d'une multitude de personnes... Mais au niveau qualitatif, il faut commenter le manque de clarté, les échecs d'organisation au début et un excessif légalisme qui continue à régner dans le Mouvement malgré la répression constitutive au Régime.

*Cercle de lecture et de débat Marxiste-Léniniste

Un groupe de jeunes Communistes en Extremadura ont organisé un Cercle de lecture et de débat sur la littérature Marxiste, appuyé sur des textes des Classiques du Marxisme-Léninisme qui certainement ont été utiles pour clarifier des positions."

------------***********-------------

Partager cette page

Repost 0
Published by

DYNAMIQUE DE BAIONA

jpg-SR BAIONA-okPLUS D'INFOS (cliquer)

SOLIDARITÉ PCE(r), GRAPO ET SRI!

 AMNISTIE TOTALE !!!

SANS CONDITIONS !

AMNISTIA TOTALE

2013 : ADRESSES

COLLECTIF DES PRESXS DU PCE(r), GRAPO ET SRI

(2013) PRESXS-adresses

ENCORE 1 PROCÈS-FARCE !!!

PROCES FARCE 13.09.2012 (arenas)-azkPROCES FARCE 13.09.2012 (victoria)-azkMADRID, LE 13 SEPT 2012 :

PITOYABLE TRAGI-COMÉDIE !!!

Audios du dernier Procès-Farce contre "Arenas" et Victoria Gómez. Il n'y a rien de mieux pour rompre la Guerre Sale déployée contre le PCE(r) qui tente de le relier au faux amalgame criminalisateur : PCE(r)-GRAPO... que d'écouter leurs propre paroles. Quand "Arenas" parle sur la politique la Juge l'interrompt et l'expulse. L'avocat de la Défense rompt avec des données tranchantes et sans appel les inventions mises dans les Dossiers judiciaires pour impliquer "Arenas" dans les GRAPO.

  NI OUBLI, NI PARDON !

ABELARDOLIBERTÉ POUR LE COLLECTIF

DES PRESXS POLITIQUES

DU PCE(r), DES GRAPO ET DU SRI

DONT LE CAMARADE ARENAS!

camarade ARENAS

République Populaire

CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRESXS MALADES

PRESXS MALADESPLUS D'INFOS (cliquer)

7 PRES@S DU COLLECTIF DES COMMUNISTES, ANTIFASCISTES ET SOLIDAIRES DU PCE(R), DES GRAPO ET DU SRI ONT DE GRAVES MALADIES INCURABLES ET ILS/ELLES SONT SÉQUESTRÉ/ES DE FACTO. NOUS EXIGEONS LEUR MISE EN LIBERTÉ IMMÉDIATE!

1-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE-azk

MONTRE  TA SOLIDARITÉ !

IMPRIME LA CARTE ET ENVOIE-LA !

COPIE-LA ET FAIS-LA CIRCULER !

1bis-CARTE DIRECTEUR INSTITUTIONS PENITENTIAIRE

12-Enrike KUADRA ETXEANDIA-GRAPO

Enrique KUADRA ETXEANDIA, prisonnier politique des GRAPO. Né à Barakaldo (Bizkaia, Pays Basque) le 9 juin 1950. Militant des GRAPO et Historique militant du PCE(r), âgé de 62 ans. En prison 2 fois (22 ans au total). Sauvagement torturé. Mis une nouvelle fois en prison en 1995 : il est devenu gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Daroca (Zaragoza). Opéré d'un cancer à la prostate. Prisión de Daroca Ctra. Nombrevilla 50360 Daroca (Zaragoza)

1-Manuel PEREZ MARTINEZ-PCE(r)-fr

Manuel PÉREZ MARTÍNEZ, prisonnier politique du PCE(r). Né à Melilla le 1er novembre 1944. Secrétaire Général du PCE(r), âgé de 68 ans. En prison 3 fois (19 ans au total). Toujours en situation d'Isolement extrême. Mis une nouvelle fois en prison 2000 : il est devenu un malade chronique. Actuellement, il se trouve dans la Prison de Castellón II. Il souffre de graves problèmes occulaires, de cataractes, migraine chronique, de rhumes continuels qui le maintiennent prostré, d'une hernie du hiatus et de plusieurs maux associés. Prisión de C.P. Castellón II 12140 Albocasser 

11-MARIA JOSE BAÑOS-GRAPO-fr

María José BAÑOS ANDUJAR, prisonnière politique des GRAPO. Née dans le Sud-Est de l'État français le 11 novembre 1964. Militante des GRAPO âgée de 48 ans. 18 ans en prison. Mise en prison en 2002 : elle est devenue encore plus gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Valencia II. Foie dans un très mauvais état. VIH. Elle a besoin d'une déviation coronaire. Fortement médicalisée. Prisión de Picassent-Valencia II - a.c. 1002, 46225 PICASSENT (Valencia).

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)

Manuel ARANGO RIEGO, prisonnier politique du PCE(r). Né à Villaseca de Laciana (León) le 12 décembre 1948. Historique militant du PCE(r), âgé de 64 ans. Il a été plus de 20 ans en clandestinité après avoir été détenu et incarcéré à de nombreuses occasions et blessé par les tirs de la Police lors de l'une d'entre elles. Mis en prison une nouvelle fois en 2007 : il est devenu gravement malade. Il est actuellement dans la Prison de Zuera (Zagazoza). Dans cette prison, il manque de physiothérapeute et de plusieurs médicaments dont il a besoin. Il a une sciatique chronique qui l'oblige à marcher en étant aidé; arthrose générale; hépatite chronique avec perte de masse hépatique. Ulcère duodénal chronique car il a été emputé de l'intestin grêle. Hypermédicalisé. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza).

2-ISABEL APARICIO-PCE(r)-fr

Isabel APARICIO SÁNCHEZ, prisonnière politique du PCE(r). Née à Madrid le 2 février 1954. Militante du PCE(r), âgée de 58 ans. En prison 2 fois (9 ans au total). Incarcérée en 2007 : elle est devenue gravement malade. Elle se trouve actuellement dans la Prison de Zuera (Zaragoza). Arthrose générale, ostéoporose, hernies lombaires et discales, sinusite chronique, elle a besoin de plusieurs opérations. Récemment opérée de cataractes aux 2 yeux. Prisión de Zuera-Zaragoza - CN 338, km . 539, 50800 ZUERA (Zaragoza). 

21-Paco CELA SOANE-PCE(r)Paco CELA SEOANE, prisonnier politique du PCE(r). Né à Verin (Ourense) le 29 octobre 1958. Militant du PCE(r), âgée de 56 ans. En prison depuis 26 ans, en 3 fois. Incarcéré en 2007: il est gravement malade. Il se trouve actuellement dans la Prison de Picassent (Valencia). Diabète très problématique. Jusqu'en novembre 2010, il a eu besoin de 5 injections d'insuline par jour. Prisión de Picassent -Valencia II. ac 1002. 46225 PICASSENT (Valencia).

4-Résister c'est vaincre-fr3-adosB

HOMMAGES DÉC 2014

NI OUBLI,NI PARDON! 

xc-29 AOUT 2013 VIGO

BIOGRAPHIE (Lire) 

au-(05.12.1982)-JUAN MARTIN LUNA-PCE(r)NI OUBLI,NI PARDON!

ACTE DE SOLIDARITÉ

ÉLECTIONS BOURGEOISES :

BOYCOTT !!!

LA LUTTE EST DANS LA RUE PAS AU PARLEMENT-2

Lutte et organise-toi avec le SRI ! A l'école, université, usine, entreprise, quartier : partout tu peux Lutter pour abolir le Capitalisme et l'Exploitation de Classe en oeuvrant pour  LA RÉVOLUTION SOCIALISTE afin d'abolir définitivement toute Classe et Exploitation par LE COMMUNISME ! ET N'OUBLIE PAS LA SOLIDARITÉ AVEC LES ANTIFASCISTES ET COMMUNISTES EN PRISON : DEDANS ET DEHORS FACE A LA RÉPRESSION   !

  

  PREKARIOEN GAUA

CONTRE L'EXPLOITATION

Pour l'Unité des prolétaires

jpeg-xuria-KARTELA 08.12.2012-azk

  SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2012

(à partir de 18h.  23bis Rue des Tonneliers. BAYONNE)

(plus d'infos) et Gadafiste Brothers

PHOTOS DE LA SOIRÉE

jpeg-IMP+WEB-rouge-AFFICHE NUIT DES PRECAIRES-BAIPRESOAK KALERA !

PRESOAK ETXERAT !

PRESOAK KALERA

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 (BAIONA)

(15h30. Place des Basques)

Manifestation pour la liberté

des prisonnier-ère-s politiques basques

  Aux personnes qui ont Lutté

et qui Luttent contre le Fascisme...

LUCHA ANTIFA

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012

(18h30. Place Louis XIV. ST-JEAN-DE-LUZ)

JOURNÉE INTERNATIONALE : NUIT DE CRISTAL

Rassemblement contre le Fascisme : sexisme,

discriminations et racisme... (plus d'infos)

(9 NOV) KRISTALL NACHT 1938-2012-azk

  ZYED ET BOUNA

NI OUBLI, NI PARDON !

Zyed et BounaLUTTE CONTRE LE NON-LIEU ! (plus d'infos)

 

 

presosenferGrève de la Faim de Solidarité avec Iosu 

Dans les États français et espagnol : plus de 250 prisonnier(ère)s politiques sont en Lutte ouverte avec des Grèves de la Faim, refus des conditions de détention, protestations...

Le prisonnier politique des GRAPO : Enrike Kuadra Etxeandia s’est mis en Grève de la Faim illimitée en Solidarité avec la Grève de la Faim de Iosu Uribetxeberria Bolinaga, un prisonnier politique basque gravement malade en phase terminale dans la prison de Daroca à Zaragoza. Une Grève de la Faim de Solidarité a aussi été commencée par les militants des GRAPO : Nacho Varela Gómez (prison de Puerto I) et Marcos Martín Ponce (prison de Morón de la Frontera, Sevilla). Les autres prisonnier(êre)s du Collectif des prisonnier(ère)s poltiques du PCE(r), GRAPO et SRI informé(e)s rejoignent aussi cette Grève...

LIBERTÉ POUR LES PRISONNIER(ERE)S POLITIQUES !!!

Si l'Etat espagnol a concédé la "Liberté" conditionnelle à Iosu : celle-ci n'est toujours pas effective. En Italie et depuis le Secours Rouge International : des messages et des cartes de dénonciation de cette situation sont envoyées au Ministre de l'Intérieur  de l'État espagnol à Madrid.

Appel du Comité pour un SRI (Italie) : L'Etat espagnol laisse mourir en prison un prisonnier politique malade en phase terminale. Iosu Uribetxeberria Bolinaga est atteint d'un cancer maintenant en phase terminale. Selon les médecins de la prison elle-même, il ne dispose que d'une chance de 10% de vivre encore une autre année. Néanmoins, les "Autorités" refusent de lui concéder la Liberté et désormais 7 autres personnes de plus sont en prison car elles ont participé à une Marche de Solidarité pour Iosu lequel est incarcéré suite à l'accusation d'avoir tué un employé de la prison... Dans les Etats espagnols, français et turc : plus de 500 personnes sont en Grève de la Faim pour réclamer la liberté de ce prisonnier politique gravement malade. Le Collectif des prisonnier(ère)s politiques Antifascistes espagnol(e)s (1) souscrit à cette grève illimitée. Quiconque veut se solidariser avec Iosu peut envoyer une carte ou un télégramme au Ministre de l'Intérieur de l'État espagnol. Pour le texte il suffit de mettre : «NOUS EXIGEONS LA LIBERTÉ IMMÉDIATE DE Iosu Uribetxeberria Bolinaga» (N'oubliez de mettre la signature et le nom de l'expéditeur/trice !)" (1) PCE(r), GRAPO et SRI

IOSU ASKATULeçon de dessin. (Nizar Qabbani, poète syrien) Mon enfant pose en face de moi sa boîte de peintures et il me demande de lui dessiner un oiseau. Je trempe le pinceau dans la couleur grise et je dessine un carré avec des fermetures et des barreaux. Ses yeux se remplissent d’obscurité : “Mais... c’est une prison, papa ! Tu ne sais pas dessiner un oiseau ? Et je lui dis : “Mon enfant, pardonne-moi... J’ai oublié la forme des oiseaux.” Mon enfant pose alors en face de moi son carnet de dessin et il me demande de lui dessiner un épis de blé. Je prend la plume et je dessine une arme à feu. Mon enfant se moque de mon ignorance et il s’exclame : “Papa ! Tu ne connais pas la différence entre un épis de blé et une arme à feu ?“. Je lui dis : “Mon enfant, oui j’ai connu les formes des épis de blé, celle de la miche de pain, celle de la rose mais dans cette époque très dure que nous vivons actuellement les arbres de la forêt se sont unis à la Résistance pour Lutter.(…)”

Dessin d'AURORA(Juin 2012)(Juin 2012) Dessin d'Aurora Cayetano 

prisonnière politique du PCE(r) en Prison

  

  

(gorria)Résistance-1

(TOULOUSE) : PROCES-FARCE ! Face à la Répression de l'Etat français Solidarité avec le CREA (OKUPA) RÉSISTER C'EST VAINCRE ! (plus d'infos) SOLIDARITÉ !

21 JUIN 2012

JEUDI 21 JUIN 2012 (PARIS) (19H) RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRISON DE LA SANTÉ Concert de dénonciation contre la Terreur d'État Plus d'infos (cliquer)

 

lamine-diengmanifestation-lamine-dieng-2011-avenue-gambettaNI OUBLI ! NI PARDON ! lamIne dieng, Un ouvrier assassinÉ par la Police de l'État français MARCHE COMMÉMORATIVE À PARIS (14h) Samedi 16 Juin 2012 (Plus d'infos)

vérité et justice pour ali ziri-2NI OUBLI ! NI PARDON ! ALI ZIRI, Un ouvrier assassinÉ le 9 Juin 2009 par la Police de l'État français Rassemblement À Argenteuil (14h30) Samedi 9 Juin 2012 (Plus d'infos)

LIBERTÉ POUR DENIZ

VENDREDI 25 MAI 2012 (NUREMBERG, ALLEMAGNE)15H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CONTRE LE PROCES-FARCE DE DENIZ : UN ANTIFASCISTE (plus d'infos)

 

jpeg-A3 AFFICHE 19-20 MAI 2012-azk

OU SONT-ILS ? OU SONT-ELLES ? CONTRE LA TERREUR D'ETAT SEMAINE CONTRE LES DISPARITIONS POLITIQUES (17-31 MAI 2012)  

Organisée par l'ICAD-Section française PLUS D'INFOS (cliquer)

euskal presoak euskal herriraJEUDI 31 MAI 2012 (devant la mairie de BAIONA) Jour du Procès en appel à Paris (19 H) RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC JON KEPA PAROT prisonnier politique basque d'ETA PRIS EN OTAGE PAR L'ÉTAT FRANCAIS DEPUIS 23 ANS

jpeg-(09.05.1976) ULRIKE MEINHOFazkPlus d'infos (en cours rédaction)

IBAI ASKTATU-1

IBAI ASKTATU-2 IBAI ASKATU ! GUK ZUREKIN ! LIBERTÉ POUR IBAI PEÑA BALANZATEGUI ! ON EST AVEC TOI ! EUROAGINDUEI EZ !  Plus d'infos  et Lutte Antifasciste  (Originaire de Gasteiz et réfugié politique à Baiona.Transféré en Juin 2012 de la prison de Seysses dans l'État français à celle de Soto del Real dans l'État espagnol) Pour lui écrire : IBAI PEÑA BALANZATEGUI - MADRID-V SOTO DEL REAL CENTRO PENITENCIARIO - CARRETERA COMARCAL 611 - 28.791 SOTO DEL REAL (MADRID) ESPAÑA.

 

 

 

HOMMAGE A LA CAMARADE YASEMIN DU MLKP

Yasemin Yoldas-3

La "Camarade Yasemin" du MLKP est morte le 9 février 2012

en luttant contre l'Etat turc fasciste

pour la révolution socialiste et le Communisme

en Turquie et au Kurdistan

PLUS D'INFOS (cliquer)

HOMMAGE, GRÈVE DE LA FAIM ET DÉTENTION

SOLIDARITÉ AVEC MANUEL ARANGO RIEGO

PRISONNIER POLITIQUE DU PCE(r)

LE 19 OCTOBRE 2011

FIN DE LA PROTESTATION AVEC

GRÈVE DE LA FAIM

DEPUIS LE 16 SEPTEMBRE 2011

CONTRE LE DÉNI DE LA CONDITION DE PRISONNIER/ÈRE POLITIQUE ET DE MILITANCE

MIS EN OEUVRE PAR L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET L'ÉTAT ESPAGNOL

28-Manuel R. ARANGO-PCE(r)-castLA SOLIDARITÉ DE CLASSE EST NOTRE ARME ! ÉCRIS-LUI !

Prision de C.P. Madrid VI - Aranjuez

C.P. Madrid VI 28300 Aranjuez (Madrid)

02.10.11-im1(lettre interceptée)

  11 OCTOBRE 2011 (BAIONA). DIFFUSION DE 300 TRACTS SRI* À DES PROLÉTAIRES DURANT UNE MANIFESTATION NATIONALE DANS L'ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LA PRÉCARITÉ.

* En Solidarité avec la Grève de la Faim du Camarade Manuel Arango Riego, Prisonnier Politique du PCE(r) et pour rappeler l'existence de la Lutte dans les prisons du Collectif des presxs politiques du PCE(r), des GRAPO et du SRI.

BLOG(Manif 10oct2011)TRACT SRI-jpeg DÉTENTION ET MISE EN "LIBERTÉ" AVEC CHARGES

DE PABLO HASÉL, RAPPEUR DE 22 ANS 

LIBERTÉ POUR CE CAMARADE SOLIDAIRE ET COMBATIF!

pablo Liberté !LIBERTÉ IMMÉDIATE DE PABLO HASÉL !

Il est Communiste, les terroristes c'est vous.

SOLIDARITÉ AVEC PABLO HASÉL !

-COMMUNIQUÉ DE PABLO HASÉL

ET CAMPAGNE DE SOUTIEN

logo-radio-clash

RADIO CLASH DE LIMOGES

-Émission du 4 octobre 2011

-Émission du 11 octobre 2011

-Emission du 18 octobre 2011